En formule trio

Louis Sclavis Trio

Amphithéâtre de l'Opéra

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Jazz / Ce n'est pas si courant dans nos contrées : trois pointures du jazz se succèdent en quelques jours dans les salles lyonnaises, avec Ibrahim Maalouf, Louis Sclavis et Herbie Hancock.

Ibrahim Maalouf

Du jazz à la Halle Tony Garnier ? Rare sensation, mais il faut bien avouer que le parcours d'Ibrahim Maalouf est peu commun. Le trompettiste depuis longtemps ferraille dans les chemins de traverse, puisant dans les musiques latines et la pop mainstream d'autres pistes pour nourrir ses inspirations, pour aller plus loin que la figure déjà respectée qu'il aurait pu incarner, celle d'un descendant de Miles, de Jon Hassell et d'Erik Truffaz. Le Libanais, modèle d'ouverture et de subtilité, que l'on a pu voir au petit matin dans un studio de télévision après onze heures d'avion improviser avec Sami Pageaux-Waro une mélopée tirant des larmes à la maquilleuse en plateau, est capable d'initier des moments d'émotion intenses dans quasi toutes les configurations, et l'on ne doute pas que le gigantisme de cette salle ne soit même pas un obstacle pour celui qui fût récompensé en 2017 d'un César pour sa musique du film Dans les forêts de Sibérie. Depuis son premier album en 2007, le neveu d'Amin Maalouf n'a ainsi cessé de défricher de nouveaux territoires, allant chercher un auditoire loin d'être acquis au jazz pour le ramener dans son giron, du moins l'initier, à l'instar de S3ns, dernier album en date très accessible, pas forcément renversant, mais là n'est pas l'enjeu : Ibrahim Maalouf est avant tout un passeur.

À la Halle Tony Garnier le dimanche 27 octobre


Louis Sclavis

Le régional de l'étape fait deux haltes à cocher sur vos agendas : une première au Périscope, en mode quartet, la seconde avec un lascar de moins à l'Opéra Underground. En ce second spot, le clarinnetiste défendra sa sortie de 2017 sur le très culte label ECM, Asian Fields Variations. Accompagné d'une paire déjà présente sur le disque, Dominique Pifarély au violon et Vincent Courtois au violoncelle, l'ancien du Workshop de Lyon développe-là des ambiances évanescentes, sans batterie, toutes en douceur façon musique de chambre, où l'épure et la contemplation sont maîtresses d'une cérémonie en clair-obscur. Au Périscope, retour dans l'actualité la plus fraîche puisque Sclavis défendra dans cette salle dédiée au jazz son tout dernier album Characters on a Wall, petite merveille élaborée autour du travail du plasticien et précurseur du street art qu'est Ernest Pignon-Ernest, et enregistré avec Benjamin Moussay (piano), Sarah Murcia (contrebasse) et Christophe Lavergne (batterie) qui l'accompagneront également pour ce show.

Au Périscope le vendredi 18 octobre
À l'Opéra Underground le samedi 26 octobre


Herbie Hancock

Un mastodonte. Comment résumer la carrière d'un tel musicien ? Herbie Hancock, on lui doit quelques-uns des meilleurs disques de Miles Davis. Mais aussi l'explosion grand public du hip-hop, puisque les scratchs du clip de son Rock It par Grand Master DXT ont initié une vague sans précédent de vocations de DJs... On doit aussi au natif de Chicago une réserve inépuisable de samples (un seul exemple : US3 se faisant un nom grâce à Cantaloupe Island) et une liste de collaborations assez rare, allant de Wayne Shorter à Ron Carter. Et la bande originale de Blow-up, d'Antonioni. Des groupes mythiques, comme Headhunters. Une période encore plus expérimentale avec Bill Laswell, et même, ne l'oublions pas en plein Festival Lumière, un César de la meilleure musique de film (lui aussi) pour une œuvre de Bertrand Tavernier, Autour de minuit. C'est une légende qui s'avance à l'Auditorium, pas si rare par ici mais accompagné d'un tout nouveau groupe, et chacune des venues du pianiste est à honorer.

À l'Auditorium le samedi 2 novembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 23 novembre 2021 C'est un mélange d'habitués et d'artistes reportés des précédentes éditions que propose Jazz à Vienne avec les premiers noms de son édition 2022, déjà alléchante, qui dévoile également sa nouvelle identité visuelle.  
Mardi 8 décembre 2020 Armés de notre plus solide perche d'espoir (et bientôt peut-être d'un vaccin) sautons par dessus la crise sanitaire comme Armand Duplantis efface 6m à (...)
Mardi 24 septembre 2019 Entre incontournables têtes d'affiche et indécrottables têtes chercheuses, entre péniches, sous-sol et salles extra-larges, voici quelques-uns des grands moments de jazz à piocher cette saison dans la boîte de Pandore jazz.
Lundi 8 octobre 2018 Double shot de pointures jazz cette semaine : Archie Shepp pose son saxo à l'Auditorium, Louis Sclavis squatte l'Opéra Underground. Enfin le réveil de la note bleue à Lyon ?
Mardi 25 septembre 2018 À ceux qui n'aiment pas qu'une seule forme de jazz, cette saison automnale répond par une programmation ad hoc menée par l'éclectique Opéra Underground et dont voici les grandes lignes.
Mardi 20 juin 2017 Phoenix, Ibrahim Maalouf, Jamiroquai, Julien Doré, Two Door Cinema Club, Sting, Texas, Justice, Calypso Rose, Archive, Vianney, Juliette Armanet… Comme chaque année, Musilac aligne les grands noms quatre jours durant. Ce qui ne doit pas faire...
Lundi 27 mars 2017 Jazz à Vienne qui regarde souvent et encore vers l'avenir, en faisant mûrir en son sein les jeunes talents, jette un joli coup d'œil cette année au passé et à ses disparus sous la forme d'une demie-douzaine d'hommages, parmi lesquels Fela, Prince ou...
Mardi 24 janvier 2017 Ouch! Records, c'est un label, axé vinyles et dépourvu d'œillères, œuvrant sur les crêtes du jazz, là où le punk s'effiloche. Mené par le saxophoniste très stoogien Lionel Martin, rééditant des raretés de Louis Sclavis ou de Ukandanz (qui vient de...
Mardi 21 juin 2016 Quel est le comble pour un festival de jazz ? De faire du classique. Ce pourrait être une blague récurrente du côté du Théâtre antique de la cité allobroge, mais c'est aussi la formule qui fait de Jazz à Vienne un incontournable de l'été. Où,...
Mardi 29 mars 2016 Les festivals s'effeuillent en cette fin d'hiver : au tour de Jazz à Vienne de présenter son programme, relevé et concentré sur les valeurs sûres. Voici notre top 5 (et la programmation complète en bas d'article).
Mercredi 24 juin 2015 Pas facile d’imaginer été après été un festival dédié à un même compositeur sans risquer de tourner en rond. Le Festival Berlioz réussit pourtant à surprendre avec un (...)
Mardi 24 mars 2015 La programmation de Jazz à Vienne ? Du classique jamais trop classique, des habitués qui prennent le temps de se changer, des têtes d'affiches de tous ordres. Bref, Vienne tel qu'en lui même : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre....
Mardi 10 mars 2015 Si cette édition d'Á Vaulx Jazz, qui va allègrement sur ses trente ans, se clôturera en apothéose supersonique avec un hommage appuyé à Sun Ra par Thomas (...)
Lundi 17 mars 2014 Entre stars du rock, chouchous assignés à résidence et métamorphes musicaux, Vienne parvient chaque année à faire du neuf avec une formule qui n'en finit plus de faire ses preuves. A l'image d'une édition 2014 de haute volée qui s'achèvera en...
Lundi 15 avril 2013 Le théâtre oullinois attend avec impatience l’arrivée du métro B à sa porte. Ce sera chose faite le 11 décembre. En attendant, Roland Auzet, son directeur-artiste, a conçu sa deuxième saison avec de très nombreuses collaborations pour proposer pas...
Jeudi 21 mars 2013 Pas facile de se distinguer quand on porte le nom de la capitale d'un autre pays, celui d'un département situé à l'autre bout de la France et même d'une route qui, depuis Lyon, ne mène plus vraiment... à Vienne. N'est pas Rome qui veut. Encore que....
Jeudi 8 mars 2012 C'est avec un programme de choix qu'À Vaulx Jazz fête un quart de siècle d'activité. Plus que le jazz d'ailleurs, c'est un art consommé du métissage et de l'ouverture musicale que le festival vaudois peut se targuer d'avoir célébré depuis 25 ans en...
Vendredi 6 mai 2011 Festival / Comme chaque année, Vienne a mis les petits plats dans les grands pour se transformer en panthéon vivant du jazz. Alors, entre ici, Jazz à Vienne avec ton terrible cortège de jazzmen cacochymes, de colosses à saxos et de monstres sacrés...
Jeudi 1 juillet 2010 Entretien avec Ibrahim Maalouf, trompettiste de jazz franco-libanais. À mi-chemin entre le jazz et la musique orientale, ses deux premiers albums ont été acclamés par la critique. Sur scène, c'est accompagné de son quintet, qu'il propose de...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter