Fin de cycle au Lavoir Public

Croix-Rousse / Olivier Rey, directeur du Lavoir Public, annonce son départ en septembre prochain, à l'occasion du renouvellement de la convention entre le lieu et la mairie du 1er.

Ce mercato lyonnais des lieux culturels semble sans fin : le 30 septembre prochain, la convention liant l'équipe du Lavoir Public et la mairie du 1er prendra fin et la nouvelle équipe municipale aura alors en charge de sélectionner un nouveau projet prenant place dans les murs de cet ancien lavoir municipal. Depuis le 2 février 2012, c'est le metteur en scène Olivier Rey qui mène la barque avec un brio rare, en faisant l'un des spots les plus attractifs et insolents de la cité, programmant théâtre, clubbing, rencontres ou encore le festival OnlyPorn. Il avait créé cet espace de liberté à l'origine avec Julien Ribeiro et Juli Allard-Schaefer, le nommant dans un premier temps Club Théâtre pour une durée initiale d'un an, avant de le rebaptiser avec la prolongation de l'aventure. Mais si le directeur désire s'en aller et laisser la place — il dit lui-même que trop souvent les places dans les équipements publics sont « confisquées » — lui et son équipe actuelle écrivent actuellement un projet afin de candidater à la reprise, pour créer ce qu'ils nomment « un Lavoir Public 2.0. »

Ce lavoir, sité sur les Pentes de la Croix-Rousse, a été construit en 1934 et fut fermé à la fin des années 80. La programmation établie fait la part belle à l'underground, au transgressif et à la découverte. Reste maintenant à savoir comment va se dérouler la suite, et compte-tenu des élections municipales incertaines de mars, évidemment, difficile d'y voir clair. Sous l'impulsion de Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er, qui gère la convention de mise à disposition car ce bâtiment est géré par la mairie d'arrondissement, les locaux du Lavoir Public sont mis à disposition gratuitement. De plus, on ne sait si la future équipe municipale souhaitera renouveler la convention sous forme d'appel à projets.

Pour Olivier Rey, qui part développer un nouveau projet en Ardèche, dans la ville de Le Teil, l'idée n'est toutefois pas de se couper totalement de ce spot qu'il affectionne : « je souhaite continuer à être associé à ce lieu, garder un lien, mais avec une place bien moindre, plutôt comme artiste associé d'un projet que je parrainerais. » La réflexion est actuellement entamée afin de constituer une nouvelle équipe pouvant le porter et le défendre le moment venu. Il faudra alors aussi discuter avec la nouvelle équipe en mairie centrale, qui subventionne le lieu.

En attendant que la situation se décante, il reste quelques mois pour profiter de la programmation agitée et fureteuse du Lavoir Public sous sa forme actuelle.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 24 février 2021 Quel avenir pour le Lavoir Public ? Les candidats à sa reprise ont jusqu’au 16 avril pour se faire connaître auprès de la mairie du 1er arrondissement, qui a présenté l’appel à projets en conseil d’arrondissement le 17 février dernier. Avec pour...
Vendredi 10 juillet 2020 Y être allé, y aller, y retourner. L'Ardèche, quasi deux fois moins peuplée que la ville de Lyon, n'offre pas "que" des balades en kayaks et la copie de la Grotte Chauvet. C'est aussi une terre qui choie ses artistes à commencer par le peintre naïf...
Mardi 7 novembre 2017 Homme de théâtre, agitateur de talent, il dirige de main de maître Le Lavoir Public, l'un des lieux les plus excitants de la ville, où il a mis en scène un Huis clos qu'il a dépoussiéré, et où il organise quelques fêtes mémorables. On lui...
Mardi 24 octobre 2017 Transposant Huis clos dans un nightclub, Olivier Rey utilise au mieux son espace incongru et donne une nouvelle fraîcheur à un texte vieillissant.
Mardi 28 juin 2016 Le Transbordeur métamorphose son espace extérieur pour la 5e édition des Summer Sessions, du 29 juin au 29 juillet. Un mois de fêtes outdoor sous toutes ses formes : des apéros graphiques au clubbing, voici notre sélection.
Vendredi 13 mars 2015 Le Lavoir public, lieu d'art et de vie berlinois par excellence, a récemment fait appel au financement participatif pour renflouer son budget. Alors que le slogan «arm aber sexy» ne lui est jamais si bien allé, Olivier Rey, l'un de ses deux...
Vendredi 6 février 2015 A la veille de son anniversaire (célébré le 7 février le temps d'une Arm Aber Sexy, du nom de son emblématique before), le plus Berlinois des lieux nocturnes (...)
Mardi 20 mai 2014 Depuis son ouverture, le Lavoir s’est imposé comme un lieu incontournable en matière d'expérimentation artistique et festive - en dépit de sa fermeture à (...)
Mercredi 8 février 2012 La première soirée théâtre au Lavoir public aura lieu ce soir 8 février à 20 heures. La soirée intitulée «Gilles Deleuze bonsoir» invite à découvrir : «un Gilles (...)
Jeudi 2 février 2012 Pour 365 jours, Olivier Rey et Julien Ribeiro ouvrent dans un ancien lavoir le «Club Théâtre», un espace de spectacle vivant transversal. Ni une friche bordélique, ni une institution trop policée, soit exactement l'aventure un peu floue qui manquait...
Jeudi 1 décembre 2011 C’est dans l’air. Les artistes, citoyens hautement revendiqués, semblent plus que jamais assoiffés de questionnements politiques. Sur les écrans, le (...)
Lundi 9 novembre 2009 Portrait / Olivier Rey est metteur en scène. À 33 ans, il fait partie de la jeune garde qui a envie de bousculer les codes. Avec L’Achat du cuivre, présenté au Théâtre le Point du Jour, il propose une réflexion sur le théâtre, le jeu, l’engagement...
Mercredi 10 octobre 2007 Table ronde / Il fallait y penser, le théâtre des Ateliers l'a fait. Ce n'est plus un, mais quatre metteurs en scène qui prennent leurs quartiers au théâtre : Gilles Chavassieux, Simon Delétang, Catherine Hargreaves et Olivier Rey. Qu'est-ce que...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X