De l'écran aux planches

La mouche

Célestins, théâtre de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Longtemps Shakespeare a fait les beaux jours d’Orson Welles et Elia Kazan fit un Tramway nommé désir plus fort que bien des adaptations scéniques. D’où vient que ces dernières années, la matière filmique — ou plus exactement scénaristique — se répand dans les salles de théâtre ? La puissance des films adaptés intrigue les metteurs en scène qui cherchent souvent un récit choral fort. Ainsi Julie Deliquet, après Fanny et Alexandre, a-t-elle sondé l’âme de la famille Vuillard qui n’a rien à envier aux héros shakespeariens. En ce mois de janvier, Maud Lefebvre qui a pour habitude de travailler des textes originaux avec le Collectif X, a adapté Une femme sous influence.

« Ma pièce n’a rien à dire sur Cassavetes, disait-elle. Il ne s’agit pas de faire un discours sur son œuvre mais de l’interpréter comme on le fait d’une partition musicale ». Et c’est précisément ce qui se déploie dans un dispositif en bi-frontal avec allers et venues d’éléments de décor sur plateau roulant. Le film est trop respecté — des coupes, notamment de la très fugace scène de travaux des chantiers, auraient pu être opérées — mais cette adaptation est une formidable mécanique de jeu portée par des acteurs principaux épatants, qui permet à la jeune metteuse en scène de creuser son sillon : c’est cinématographique, touffu et ambitieux comme l’était déjà Cannibale.

Même constat chez Cyril Teste qui n’a pas dissout son ADN dans le long-métrage qu’il décortique (son Festen est très chic mais aussi remuant par l’utilisation pertinente de son procédé de performance filmique). Christiane Jatahy dans La Règle du Jeu à la Comédie Française a livré une version trop extravagante mais a su jouer, comme dans ses Tchekhov, du dedans et du dehors, extrapolant le plateau comme Teste.

Même volonté chez Ivo van Hove dans Les Damnés, donné dans la Cour d’honneur du Palais des Papes en 2016 où la vidéo occupait une large place. En revanche, bien sûr que la transposition au plateau ne garantit pas une bonne pièce. En adaptant un film très conventionnel de Truffaut, Le Dernier Métro, Dorian Rossel en a tiré un théâtre très fade.

Au moins, Christian Hecq et Valérie Lesort n’ont-il pas adapté La Mouche de Cronenberg mais la nouvelle de George Langelaan qui a inspiré le cinéaste. Ce travail est à voir en même temps qu'Un conte de Noël, au Théâtre des Célestins (du 5 au 9 février). S’il est impeccablement interprété et que son aspect inquiétant est finement transcrit à la scène, la première heure verse allégrement dans la lourdeur.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 février 2020 Alors qu’elle est en short-list pour succéder à Jean Bellorini à la tête du Théâtre Gérard-Philipe à Saint-Denis, la metteuse en scène Julie Deliquet prend le temps de revenir pour nous sur son adaptation théâtrale du magistral film d’Arnaud...
Mardi 7 janvier 2020 Quelques pointures avignonnaises continueront leur tournée en cette deuxième partie de saison et surtout la jeune scène locale (ou pas) revient avec de nouvelles propositions. Coup d’œil très exhaustif de ce qui vous attend.
Mardi 3 septembre 2019 Un seul être revient… et tout est dévasté. Cédric Kahn convoque un petit théâtre tchekhovien pour pratiquer la psychanalyse explosive d’une famille aux placards emplis de squelettes bien vivants. Un drame ordinaire cruel servi par des interprètes...
Mardi 12 mars 2019 Membre du Collectif X, Maud Lefebvre a la rigueur des grands enfants appliqués et la folie de ceux qui tentent de bousculer le quotidien. C’est comme metteure en scène de Cannibale que cette comédienne de formation nous avait épatés. Avec Maja, à la...
Mardi 24 janvier 2017 Elle vient d'être nommée à la tête des Clochards Célestes. Sa mise en scène ultra rythmée du Tailleur pour dames de Feydeau fait salle comble dans la Célestine. Louise Vignaud aime rien tant que raconter des histoires : voici la sienne.
Mardi 20 septembre 2016 Sans grand moyen mais avec une ambition artistique immense, Cannibale est la preuve que le théâtre est une arme d'émotion massive avec cette fable moderne sur l'amour et la douleur.
Mardi 15 mars 2016 Sans être désenchantée, la génération de Julie Deliquet regarde dans le rétroviseur via Brecht et Lagarce, avant de se coltiner à sa réalité dans un triptyque peu novateur sur le fond, mais épatant dans sa forme.
Mardi 18 novembre 2014 Aux Célestins, "Platonov" nous plonge, 3h30 durant et en (très) bonne compagnie du collectif Les Possédés et d’Emmanuelle Devos, dans une Russie qui ne subodore pas encore les révolutions du XXe siècle. Un beau voyage. Nadja Pobel
Vendredi 23 ao?t 2013 Le cinéma de patrimoine, par-delà le festival Lumière, va-t-il devenir le prochain enjeu de l’exploitation lyonnaise ? En attendant d’aller voir de plus près ce qui se passe en la matière, revue des classiques à l’affiche dans les mois à venir et...
Mardi 25 juin 2013 En noir et blanc et au plus près de sa formidable actrice et co-auteur Greta Gerwig, Noah Baumbach filme l’errance d’adresses en adresses d’une femme ni tout à fait enfant, ni tout à fait adulte, dans un hommage au cinéma français qui est aussi une...
Dimanche 19 mai 2013 "Grand central" de Rebecca Zlotowski. "Jimmy P." d’Arnaud Desplechin. "Inside Llewin Davis" de Joel et Ethan Coen.
Vendredi 9 novembre 2012 Quoi qu’il fasse, Joël Pommerat le réussit avec une virtuosité inouïe. Dans son spectacle le plus dépouillé et peut-être le moins complexe techniquement, il livre à nouveau une cinglante fable sur le monde moderne. "La Grande et fabuleuse histoire...
Mercredi 21 décembre 2011 L’homme par qui la magie fait sens : l’indispensable metteur en scène Joël Pommerat ne lésine avec les artifices du théâtre pour passer à la loupe ses contemporains sans oublier de montrer leurs rêves et cauchemars. La preuve par l’exemple avec "Ma...
Mercredi 21 mai 2008 Avec cette tragi-comédie familiale aux accents mythologiques, Arnaud Desplechin démontre à nouveau qu’il est un immense cinéaste, entièrement tourné vers le plaisir, le romanesque et le spectacle. Christophe Chabert

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !