Peinture Fraîche à l'avant-garde du street art

Festival / Peinture Fraîche a dévoilé sa programmation et son ambition de métamorphoser la Halle Debourg sous l’impulsion des nouvelles technologies. Un parti pris qui installe Lyon à l’avant-garde du street art.

Lyon n'a jamais fait figure de ville novatrice en matière de street art. C'est ce que Peinture Fraîche s'évertue à changer depuis sa première édition. Si le lieu où se déroulera le festival se révèle inchangé, son contenu connaîtra des évolutions puisque la totalité de la programmation artistique est renouvelée. Seuls les artistes locaux invités lors de la première édition seront à nouveau conviés à montrer et à vendre leurs œuvres dans l’espace d’exposition. Ce qui favorise l’émergence d’un marché de l’art urbain lyonnais et la professionnalisation des artistes. Une initiative bienvenue dans un milieu où la rémunération de peintures dans l’espace public est rare.

Qui seront les têtes d’affiche de cette édition 2020, et qu’espérer de ce Peinture Fraîche 2.0 ? Les nouvelles technologies seront sans aucun doute les invités d’honneur de ce festival puisque 80% des fresques seront animées grâce à la réalité augmentée, offrant aux visiteurs une double visite et une double lecture des pièces. L’usage des nouvelles technologies dans l’art urbain est récent, mais de plus en plus d’artistes les utilisent afin d’explorer de nouveaux outils de création et de lecture. À l’image de Bond Truluv, invité du festival qui expérimente la réalité augmentée aussi bien sur des œuvres papier que dans la rue. Artiste multimédia, il emploie la vidéo, la photographie et différents logiciels de modélisation pour composer des animations au sein d’un graffiti.

Illusions d'optique


Les writers seront bien représentés cette année avec la présence du New-Yorkais Adam K. Fujita et de son écriture lumineuse qui s’apparente à des néons, ou de l’Irlandais Aches. Ce dernier, influencé par le design graphique, applique ses codes au graffiti en utilisant les modes colorimétriques CMJN ou RVB ou le système de calques. Celui qui a la réputation d’être plus fort que Photoshop excelle aussi bien dans la création de tags que dans la peinture de portraits de plusieurs mètres traités avec des dissociations de couleurs.

Ces artistes qui passent autant de temps à geeker derrière un ordinateur qu’à composer dans la rue font fusionner l’homme et la machine. Dans de nombreuses créations, il est troublant de s’apercevoir que l’humain reproduit impeccablement le travail de l’ordinateur. À l’instar des précurseurs du style mixant dessin vectoriel et graffiti, 123klan, ou de l’Italien Soda, auteur de pièces abstraites, qui aime créer des illusions de troisième dimension en mettant en suspension des formes géométriques. Également influencé par le design graphique et l’écriture typographique, l’Anglais Ben Eine et ses lettrages géants feront halte à la Halle Debourg. Ce proche de Banksy, dont les œuvres squattent aujourd’hui des collections muséales internationales, est à l’initiative de la création de la galerie Pictures on Walls qui a fait sortir l’art urbain de la rue.

El Pez, pionnier du logo art fera voyager ses poissons pour la première fois à Lyon. L’artiste espagnol qui vit entre Barcelone et Bogota utilise la réalité augmentée pour donner vie à ses pièces. À deux reprises, il a pu montrer de grandes fresques augmentées à l’Art Basel de Miami en 2018 et 2019. Une expérience qu’il ne manquera pas de réitérer sur les murs de la Halle Debourg. L’invitation à la Portuguaise Aheneah n’a pas manqué de retenir notre attention puisque son utilisation de l’ordinateur est tout à fait singulière. Un logiciel de création l’aide à créer des motifs pour des broderies XXL. Un travail méticuleux qu’elle opère en intérieur sur des grandes planches en bois qu’elle appose ensuite dans l’espace public.

Les portraits géants d’Alber, les fresques géométriques d’Astro, les néons muraux de Spidertag, les lettrages de BakerOner et le graffiti pour personnes non-voyantes de The Blind seront également représentés. Du côté des Lyonnais, l’on note la présence de Brusk, Y?not, Bouda, Poes, Swing, Mani, O’Malley, Théo Haggaï, Erell, Osru et de Green Vegetal Work qui fera rimer artivism et street art grâce à ses installations végétales.

Peinture Fraîche à la Halle Debourg du vendredi 1er au dimanche 17 mai

"SAVE THE SEA" Graffmapping y Pez en Miami from www.el-pez.com on Vimeo.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 6 octobre 2021 La troisième mouture du festival Peinture Fraîche marque à la fois une transition et un retour de la vie culturelle. Un festival qui s’inscrit dans l’air du temps : zoom sur les innovations amenées par le directeur artistique, Cart'1.
Mardi 29 juin 2021 Peinture Fraîche sera de retour à la Halle Debourg du 1er au 31 octobre 2021, pour une troisième édition sous le signe des nouvelles technologies, de l’écologie, des regards féminins et de l’abstraction. Les premiers noms viennent d’être dévoilés.
Mardi 10 novembre 2020 Scientifique le jour, street artiste la nuit, Lasco peint le passé sur les murs du présent. Inspiré par l’art pariétal du Paléolithique, il sort de la grotte les trésors d’il y a des milliers d’années pour les emmener dans la...
Jeudi 8 octobre 2020 Reconversion, réflexion, cuisson et le tout avec raison : Guillaume Wohlbang et Juliette Plailly fondent le traiteur d'aujourd'hui, zéro déchet et circuit court, avec les Dames de la Cantine. Jusqu'au 25 octobre à Peinture Fraîche.
Jeudi 8 octobre 2020 Il est hypersensible, intuitif, utopiste (mais les pieds sur terre), indigné par les injustices, en colère. Son remède ? Dessiner, traiter de sujets graves en s’amusant (ou l’inverse) et délivrer un message de solidarité. Portrait.
Mardi 7 juillet 2020 Le festival de street art Zoo Art Show revient pour une troisième édition et aura lieu dans un bâtiment dessiné par Tony Garnier, l’ancien siège de Panzani. Un axe semble se dessiner, celui de l’immersion par le spectacle vivant. Décryptage d’une...
Jeudi 12 mars 2020 Les annulations et reports s'accumulent dans presque toutes les structures de la métropole, impactant durement tout un écosystème déjà fragile. Voici ce qui nous a été communiqué. Nous mettrons cet article à jour au fur et à mesure. (dernière mise à...
Mardi 11 février 2020 La programmation du festival de street art Peinture Fraîche sera annoncée le mardi 18 février. Mais un premier nom se dévoile déja, et il va provoquer l'impatience de tous les amateurs de graffiti oldschool et de graphisme : 123klan.
Mardi 8 octobre 2019 Le président de la Métropole David Kimelfeld a décidé de faire de l'urbanisme transitoire un axe fort de la fin de son mandat comme de sa campagne électorale à venir, lançant des projets visant Fagor-Brandt, la Halle Debourg ou les Halles Sernam à...
Mardi 8 octobre 2019 Au moment où nous finalisons ce journal, l’artiste chinois DALeast achève une peinture murale monumentale sur la façade de la Halle Debourg. La (...)
Mardi 24 septembre 2019 Le festival de street art Peinture Fraîche continue de retentir dans la ville avec notamment l'ouverture d'une boutique éphémère (au 25 rue Burdeau jusqu'au (...)
Jeudi 26 septembre 2019 Quatre artistes sont invités par (RED) à composer autant de fresques géantes dans la ville, en amont de la conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial qui se tiendra à Lyon le 10 octobre. Sont annoncés : Faith 47, DALeast, Add Fuel...
Vendredi 26 avril 2019 Véritables artistes visuels, Kid Kreol & Boogie travaillent ensemble depuis onze ans à la création d’un imaginaire longtemps annexé par les dominants. L’histoire douloureuse de l’île de La Réunion se mue en des éclats poétiques où les voyages, les...
Mardi 8 janvier 2019 Art vivant par excellence, le street art a conquis les murs des galeries mais ne s’arrête pas là : des festivals s'implantent et des liens se tissent avec d’autres disciplines.
Mardi 18 décembre 2018 Ce futur classique, où un enfant unique apprend à aimer sa petite sœur nouvelle-née en voyageant dans le futur et le passé familial, comptera autant que Totoro ou Le Tombeau des Lucioles au panthéon de la japanimation, dont Mamoru Hosoda est...
Mardi 11 septembre 2018 Le pôle événémentiel du Petit Bulletin est fier de vous présenter son nouveau projet monté en collaboration étroite avec le directeur artistique Cart'1 et l'association Troi3 : Peinture Fraîche, un festival international de street art qui se...
Mardi 24 octobre 2017 Initier les enfants à cet art manuel, coloré et funky, en voilà une bonne idée. Ceux qui ont vu les kids s’éclater avec les bombes lors des ateliers au Trublyon Festival en septembre savent de quoi on parle. Les autres, vous allez le découvrir.
Mardi 12 septembre 2017 Côté street art, c'est une explosion et pas seulement de couleurs ces derniers mois dans la ville. Voici un trait de cette effervescence : à vous de lever le nez pour dénicher le reste.
Mardi 12 janvier 2016 Encore trop peu connu en France, le réalisateur Mamoru Hosoda est bien parti pour faire sortir l’anime nippon de sa zone de confiance totoresque. Il le prouve encore une fois avec cette déclinaison de "La Belle et la Bête"…
Vendredi 24 ao?t 2012 La Traversée du temps puis Summer wars avaient permis à Mamoru Hosoda d’incarner une possible relève de l’animation japonaise post-Miyazaki. Avec Les (...)
Jeudi 14 juin 2012 Les musiques électroniques sont, dans bien des métropoles françaises, le parent pauvre de la Fête censée les célébrer. À Lyon, elles en sont plutôt l'enfant gâté. Benjamin Milaot
Vendredi 4 juin 2010 Un "Second Life" murakamisé et piraté par une intelligence artificielle menaçant de détruire le monde. Un nerd, une jolie fille et sa famille dans un Japon rural pour sauver l’univers. Voici "Summer Wars", beau petit conte moderne et estival....
Mercredi 14 novembre 2007 Expo / Les cinq jeunes peintres finalistes du Prix Jean Chevalier 2007 sont exposés dans les tout nouveaux locaux de la Galerie Houg. Cinq peintres en (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !