Cité Tony Garnier : patrimoine squatté

Musée Urbain Tony Garnier / Dans le quartier des États-Unis, le patrimoine de la cité ouvrière est de plus en plus en proie aux squatteurs. Le musée urbain Tony Garnier alerte et Grand Lyon Habitat se défend.

« Ça fait 43 ans que j'habite ici et y'a jamais eu ça » nous dit une résidente de la Cité des États-Unis. Comprendre : l' agression qui s'est terminée dans le sang le 28 juin et une autre du même acabit une dizaine de jours plus tard. Bien sûr, ce quartier du 8e arrondissement lyonnais n'est pas le Bronx et aucun mort n'est à déclarer. Cependant, le Musée Urbain Tony Garnier a reçu des lettres de doléances de ses voisins qui dénoncent une « insécurité totale », des « allers et venues toutes les nuits », du « tapage nocturne » et menacent de bloquer le paiement de leurs loyers.

à lire aussi : Tony Garnier, sa vie, nos œuvres

L'ensemble de plus de 1500 logements, repartis en douze îlots, construits dans les années 30 d'après les plans de Tony Garnier, connaît une phase massive de rénovation. Et donc une non-relocation des appartements laissés vacants. Grand Lyon Habitat — qui en est propriétaire — reconnaît que depuis 2019 « 18 situations de squatt ont été comptabilisées sur le seul secteur des États-Unis, qui ont toutes fait l'objet d'une procédure diligentée par Grand Lyon Habitat devant le tribunal. À ce jour, sept expulsions ont été réalisées et onze sont en cours de procédure dont cinq avec ordonnance d'expulsion obtenue. Un programme de sécurisation pour chacun des logements vacants a été élaboré fin janvier 2020 : les appartements seront équipés d'une centrale anti-intrusion. Ces équipements seront reliés à un centre opérationnel de sécurité qui aura pour mission de faire intervenir un rondier en cas d'effraction. Ce dernier fera appel aux forces de police en cas de squatt avéré » précise GLH.

Catherine Chambon, directrice du Musée Urbain Tony Garnier, sis au cœur de ces bâtiments, dit « ne pas accabler le bailleur social qui ne peut pas tout gérer seul » mais tente de porter la parole d'inquiétude des habitants dont fait partie son équipe en travaillant ici. Et aussi, elle entend poursuivre sa mission de préservation de ce patrimoine dit "remarquable" selon l’appellation contenue dans la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine. « Mais comment le faire avec les contraintes liées à la crise du Covid et désormais avec ces problématiques sécuritaires ? Personne n'est à l'abri d'une balle perdue » ajoute-elle alarmiste alors qu'elle poursuit ce travail de visites en petits groupes à la fois du quartier et ses murs peints et de l'appartement témoin. C'est toujours une découverte passionnante au croisement de l’architecture, de l'histoire et des préoccupations sociales des XXe et XXIe siècles.

Craintes

Grand Lyon Habitat dit avoir bien conscience de ce problème d'occupation illégale et de ses ramifications souterraines. Alors que les « travaux d'une première tranche de 275 logements doivent débuter au 4e trimestre 2020 (avec un délai de 57 mois), rappellent-ils, à l'occasion du confinement ce phénomène de squatt s'est durci de façon inquiétante sous l'action de réseaux qui contactent directement les locataires sur le point de déménager, pour récupérer un double des clefs et s'accaparer les logements au départ des locataires pour installer des jeunes adultes. Cette occupation illicite génère des troubles et une insécurité importante dans les allées des immeubles concernés. Les habitants ont peur et ne souhaitent pas, pour la plupart, témoigner de cette situation de peur de représailles. Ainsi le délai légal de 24h pour faire constater le squatt est dépassé la plupart du temps, ce qui renforce la difficulté à maîtriser ce phénomène ». De plus, GLH rapporte que selon « la présidente d'ABC HLM (association des organismes HLM du Département et de la Métropole) qui s'est]emparée du sujet, cela concerne plusieurs bailleurs de la Métropole (...) et laisse augurer d'un vaste réseau organisé ». Les services de la Préfecture sont saisis pour organiser une action coordonnée et massive sur le territoire permettant de démonter ces réseaux.

Durant le mois de juillet, le musée continue d'assurer son offre de visite et d'exposition avec la mise en place de "packs". L'exposition relatant le vie et l’œuvre de Tony Garnier, L'Air du temps, initialement prévue jusqu'à fin décembre, est prolongée jusqu'au 21 mars 2021. Mais elle est pour l'heure fermée et ré-ouvrira le 15 septembre.

Enfin, à la bibliothèque de la Part-Dieu, vient d'être inaugurée la présentation d'une série de photos d'Anne-Sophie Clémençon pour constater ce qu'il reste de l’œuvre bâtie de l'architecte à Lyon et dans quel état (dégradé parfois comme la piscine de Gerland). À voir au 4e étage jusqu'au 2 janvier.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 21 janvier 2021 Pour succéder à l'historique Thierry Téodori, qui prendra sa retraite en juin prochain, c'est Thierry Pilat qui a été choisi par la nouvelle municipalité. Le Lyonnais, qui était jusqu'ici directeur du Fil — la SMAC de Saint-Étienne —, fait son...
Mardi 7 juillet 2020 Le festival de street art Zoo Art Show revient pour une troisième édition et aura lieu dans un bâtiment dessiné par Tony Garnier, l’ancien siège de Panzani. Un axe semble se dessiner, celui de l’immersion par le spectacle vivant. Décryptage d’une...
Mardi 17 décembre 2019 Il y a un prétexte – les 150 ans de sa naissance – mais sans doute n’en est-il pas besoin pour célébrer au travers de trois expositions l’apport de l’architecte Tony Garnier à la ville de Lyon, dans trois lieux différents. Balade.
Mardi 17 septembre 2019 Si au niveau national le thème des Journées Européennes du Patrimoine est "Arts et divertissement", la Métropole de Lyon l’axe sur l’habitat. Cap, ce week-end (samedi 21 et dimanche 22), sur ce qui a fait l’habitat social du XXe siècle,...
Mardi 20 mars 2018 Menacé d'une déplorable fermeture imminente faute de moyens suffisants, le musée urbain Tony Garnier continue néanmoins de proposer des expositions aussi accessibles qu’utiles et intelligemment menées. Celle sur l’habitat des français, des taudis...
Mardi 13 septembre 2016 Parmi la pléthorique offre de visites plus ou moins inédites proposées durant ces Journées du Patrimoine, en voici quatre qui nous ont émoustillé. Et en prime, tout le programme en bas de l'article.
Mercredi 6 juillet 2016 Monument historique, le stade de Gerland est en pleine mutation. Dans les dix ans qui viennent, cette œuvre de Tony Garnier va devoir se reconfigurer à la taille de son nouveau locataire : le LOU rugby. Et si le ballon ovale ne vous inspire pas,...
Mercredi 6 juillet 2016 Ce matériau qui a révolutionné la construction au XXe siècle est l'objet d'une très intéressante exposition au musée urbain Tony Garnier. Jusqu'au 18 décembre, il est (...)
Lundi 14 mars 2016 Le maître des synthétiseurs est annoncé à Lyon : Jean-Michel Jarre se produira à la Halle Tony Garnier, le jeudi 24 novembre prochain, dans le cadre de sa (...)
Vendredi 18 décembre 2015 La dernière fois que le Loner a joué à la Halle Tony Garnier, en 2008, il avait fait montre d'une vista qui ridiculisa par avance la prestation du (...)
Lundi 23 novembre 2015 Du rimmel a coulé sous les ponts depuis la dernière véritable tournée européenne de The Cure. C'était en 2008 et, depuis, le groupe s'est contenté de quelques dates (...)
Lundi 2 novembre 2015 L'Exoconférence connaît un tel succès que ce n'est finalement pas une, mais deux fois que son auteur et interprète la donnera à la Halle Tony Garnier l'année (...)
Mardi 13 octobre 2015 Autour d’un sujet peu glamour, le béton, invention clé des Trente Glorieuses, le musée Tony Garnier a élaboré une remarquable exposition qui fait confiance à l’intelligence de ses visiteurs.
Samedi 25 avril 2015 La date avait été annoncée précipitamment au moment de la présentation des festivités du centenaire de la Halle Tony Garnier, c'est désormais officiel : l'icône rock (...)
Jeudi 2 octobre 2014 C'était en 1914, souvenez-vous (mais si, faites un effort) : sur une commande du maire Edouard Herriot, Tony Garnier mettait la touche finale à la fameuse (...)
Mardi 18 mars 2014 Au cœur de la cité Tony Garnier, le musée du même nom propose une délicate et précieuse immersion dans les balbutiements de la société de consommation, lorsque le culte de l’objet répondait à un besoin urgent d’hygiénisme et d’allègement des...
Vendredi 24 janvier 2014 Les musées Gadagne éclairent avec pertinence l’Exposition internationale urbaine de 1914, démonstration des avancées hygiénistes de Lyon à la face du monde, avant que l’assassinat de l’archiduc Franz Ferdinand ne balaye temporairement les velléités...
Vendredi 14 juin 2013 Attention, événement : Josh Homme et ses Queens of the Stone Age (autrement dit l'un des groupes de rock les plus influents du XXIe siècle) se produiront à (...)
Lundi 9 juillet 2012 Grand ordonnateur de l’architecture lyonnaise dans la première moitié du XXe siècle, Tony Garnier, outre les Abattoirs de la Mouche (actuelle Halle de (...)
Jeudi 5 juillet 2012 Au premier abord : une balade à ciel ouvert au milieu des îlots construits par Tony Garnier et des fresques géantes initiées par les habitants afin de redorer (...)
Jeudi 5 juillet 2012 À Lyon ou aux portes de la ville, cinq sites majeurs de l'architecture moderne, regroupés sous la mention Utopies réalisées, s'offrent au visiteur curieux. En route pour une découverte estivale des quartiers des États-Unis, des Gratte-ciel, des...
Mercredi 13 décembre 2006 Musique / Parfois, entre la positive attitude de Lorie et les «coin-coin» de Brian Placebo, la Halle Tony Garnier se purge un peu les écoutilles en (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter