Hommage à Michel Piccoli

Le mépris
De Jean-Luc Godard (1963, It-Fr, 1h45) avec Brigitte Bardot, Michel Piccoli...

Michel Piccoli fut l’incarnation parfaite de l’homme d’âge mûr de la fin des années 1960 à l’aube du XXIe siècle ; l’alter ego des plus grands cinéastes autant qu’une conscience politique et morale. 2020 porte son deuil mais les salles du GRAC le célèbrent tout septembre à travers quatre films dissemblables mais, en définitive, complémentaires pour dessiner son portrait chinois : grave et intérieur dans Le Mépris, quadra en pleine sortie de route existentielle dans Les Choses de la vie, néo-primitif laissant libre court à son animalité dans Themroc, électron libre et fantasque d’une grande famille dans Milou en Mai… De quoi profiter encore de son rire, de ses sourcils et de ses rouflaquettes sur grand écran.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 31 août 2011 Nanni Moretti invente une fiction où la fonction (papale) réveille le vague à l’âme d’un cardinal qui se rêvait comédien. Ce n’est pas une farce mais une belle comédie douce-amère avec un Michel Piccoli formidable d’évanescence. Christophe Chabert

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X