Extinction Rebellion : les trottinettes en ligne de mire

Désobéissance Civile / La bataille fait rage au cœur de la capitale des Gaules : Extinction Rebellion espère débarrasser l’espace public des trottinettes électriques. Né à Londres en 2018 et importé en France, ce mouvement écologique et social veut lutter contre l’effondrement écologiste et le réchauffement climatique grâce à la désobéissance civile.

Mercredi 2 septembre, 5h30. Nous avions pris contact avec Extinction Rebellion via l’application de messagerie sécurisée Signal, pour convenir du rendez-vous. Un de ses membres accueille les journalistes cours Lafayette et nous briefe : consignes en matière de photographie, objectif de la démonstration du jour… Il nous explique qu’une action de neutralisation des trottinettes électriques a eu lieu la veille. Contrairement à l’événement auquel nous assistons, cette dernière n’était pas publique « en raison du risque juridique plus élevé ».

à lire aussi : Dott et Tier emportent le marché

Nous nous dirigeons vers un lieu tenu secret jusque-là : la place de l’Hôtel de Ville. Arrivés en terrain “hostile”, nous retrouvons une petite dizaine de militants de tous âges. Certains sont partis chercher les trottinettes électriques destinées à être entassées sur la place. D’autres entreprennent de recouvrir les barrières devant la maison commune de pancartes. Plusieurs slogans s’affichent, destinés à interpeller les passants qui ne tarderont pas à affluer en allant au travail : « trottis c’est fini ! », « vos batteries lithium nous mènent au funérarium »…

Rapidement, un policier vient vers le groupe et après une discussion cordiale, autorise les partisans d’Extinction Rebellion à prendre les photos dont ils ont besoin pour témoigner de leur coup d’éclat, sous condition de dégager le plancher ensuite. Avec la présence de seulement sept trottinettes sur la place, l’espace public est tristement désert. Une militante d’un certain âge ironise même : « c’est bon signe si on n’a pas trouvé beaucoup de trottinettes, c’est qu’il n’y en a plus ! ». Malgré tout, l’équipe semble satisfaite. L'objectif : mettre fin aux contrats de Dott et Tier avec la Ville. Le lendemain, dans un café du 3e arrondissement, nous retrouvons deux représentants du mouvement désirant rester anonymes — et discrets sur leur vie professionnelle.

Loin des yeux, près des GAFAM

Le lien entre les combats écologiques et la justice sociale est au cœur de leur lutte contre l'impact des trottinettes électriques. Extinction Rebellion souligne l'hypocrisie des élus locaux et des dirigeants des plateformes de trottinettes électriques partagées. Et dénonce le chantage à l'emploi opéré par ces derniers. Les juicers, chargés de recharger les trottinettes, sont en effet embauchés en tant qu’auto-entrepreneurs ou intérimaires. Ces statuts précaires ne leur permettent pas de bénéficier de certains acquis sociaux. De plus, l'enjeu dépasse nos frontières expliquent-ils : « il y a l'impact avant que la trottinette arrive, et après lorsqu'elle repart ». Dominique* explique que l’extraction du lithium, le recyclage et le traitement des déchets sont réalisés à l'étranger. La trottinette n'a pourtant aucun avantage écologique : elle a une durée de vie d'environ trois mois (selon une étude BCG) et consomme autant qu'une voiture, soit 200 grammes de CO2 par kilomètre. Cette pratique du greenwashing par les entreprises, qui consiste à se donner une image de responsabilité écologique trompeuse par le biais du marketing ou de la communication, est renforcée selon eux par l'attitude des élus locaux.

Les actions de sensibilisation ne suffisant pas à faire plier les entreprises et les pouvoirs locaux, les militants neutralisent désormais les trottinettes. S'ils assurent ne pas mettre les usagers en danger, ils concèdent que cela réduit drastiquement la durée de vie de ces engins : « on aimerait ne pas avoir à en arriver là. C'est une des seules choses qu'on pouvait faire » nous disent Morgan et Dominique. D’après ces derniers, les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) sont les grands gagnants de l'ouverture de ce nouveau marché : la collecte et la revente des données privées, ce « nouvel or noir », participerait ainsi à la surveillance de masse déclarent-ils. Les entreprises concernées ont adopté en réponse une stratégie de décrédibilisation visant à accuser Extinction Rebellion de refuser le dialogue. « Ils ont beaucoup à gagner en reverdissant leur image, à potentiellement nous coopter. Malheureusement, on n'aura jamais un rapport de force égale avec ces entreprises ».

Un mouvement à l’épreuve de l’urgence climatique

Le collectif se veut exemplaire dans son fonctionnement interne : inclusion maximale, prise en compte des situations individuelles, holacratie, amélioration de la diversité des profils ou encore remise en question… Ce fut le cas lorsque les QR codes des trottinettes étaient encore détruits au marqueur. « On s'est rendus compte qu'au final ça ne servait pas l'objectif. Ce sont les juicers qui prennent de l'acétone et enlèvent l’encre ». L’action était indolore pour les entreprises. Grâce à une étude plus poussée du fonctionnement des engins, les rebelles sabotent désormais les batteries, les systèmes de GPS ou les parties électriques. Cette exemplarité va de pair avec leur maîtrise de la communication. La notion de “rapport de force” revient régulièrement, la préférence du terme “neutralisation” à celui de “destruction” et “apartisan” plutôt que “apolitique”, le contournement du mot anticapitaliste, et surtout l’idée ne pas blâmer qui que ce soit, excepté les élus et les grands dirigeants.

Reste la question des solutions. Extinction Rebellion évoque quelques pistes comme le municipalisme libertaire et les assemblées citoyennes. Concernant la convention citoyenne pour le climat, Morgan la qualifie de « solution incomplète, insatisfaisante ». Ils souhaitent redonner « le pouvoir au peuple par le peuple » mais ne savent pas encore comment y parvenir : « personne n’en sait rien, on essayera seulement de faire au mieux ». Et Extinction Rebellion n’envisage pas de présenter des candidats à des élections. « Qui croit encore que ceux qui sont nos élus nous représentent ? » nous dit l’un des militants. Le mouvement écologiste préfèrerait repenser les formes de décisions avec l’idée de « mandat » et estime que des contre pouvoirs sont nécessaires pour résister à la corruption, sans préciser lesquels. Les deux partisans clarifient : « c’est notre point de vue et on ne parle pas au nom du mouvement ».

Le 4 septembre, Le Monde faisait état d’une forte diminution des effectifs d’Extinction Rebellion lors d'actions à Londres. Force est de constater que sur une trentaine de militants attendus à Lyon mercredi dernier, seule une petite dizaine était présente. Ligne politique trop floue ou absence de porte-parole charismatique peuvent être des raisons évoquées pour ces désaffections : attention, toutefois, à ne pas louper le grand rendez-vous de l’urgence climatique.

* Les prénoms ont été modifiés

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 1 mars 2022 Tant qu’il y aura des livres, il y aura des films — le cinéma aimant autant la littérature qu'Alexandre Dumas l’Histoire. Pour preuve, voyez le soir (...)
Mercredi 20 octobre 2021 Après une première vie sur les pentes de la Croix-Rousse, le lieu d’art contemporain Kommet (dirigé par Émilie d’Ornano) vient de rejoindre le quartier de la (...)
Jeudi 7 octobre 2021 Elles ne sont pas spectaculaires mais les lônes du Rhône sont un paysage apaisant entre la route très fréquentée et le fleuve qui les ceinturent. De quoi aussi aller s’élever sur les coteaux viticoles tout proches. Île du Beurre, de la Platière,...
Lundi 5 juillet 2021 À à peine plus d’une heure au nord de Lyon, la Bresse est assez méconnue des gones à moins d’y être né. Pourtant avec son territoire vallonné, son poulet nec plus ultra AOC et ses fromages, cette région régale et n’est pas encore débordée par...
Vendredi 20 novembre 2020 Marre de vous faire livrer par les grandes surfaces ou des cyclistes surexploités ? Et si vous optiez pour une alternative locale et plus éthique, avec les commerces de quartier de Lyon ? C’est ce que promet Les Fantasques…
Mercredi 21 octobre 2020 Après deux ans d’occupation de l’ancien collège Maurice-Scève, la Métropole et la Préfecture organisent l’évacuation des lieux et le relogement d’une partie des habitants. Entre soulagement et inquiétude, le collectif de soutien aux jeunes...
Mercredi 7 octobre 2020 Trois ans après "Speculatio", Odessey and Oracle, troupe pop baroque lyonnaise aux enluminures rétro-futuristes revient avec "Crocorama". Et soulève une fois de plus son tapis de sucre pour larguer avec grâce son vitriol révolutionnaire sur les...
Mercredi 24 juin 2020 Axelle, Dominique et Conso, trois voisines du Nord de la France, franchissent la frontière belge chaque jour pour proposer leurs faveurs en maison close afin d’améliorer un ordinaire misérable. Les rêves en berne, l’usure morale le dispute à la...
Mardi 11 février 2020 Sur une plage estivale, la police interpelle Lise, 16 ans. Deux ans plus tard, la cheville ceinte d’un bracelet électronique, la jeune femme s’apprête à comparaître pour l’assassinat de sa meilleure amie. Le procès va révéler un visage insoupçonné...
Mardi 28 janvier 2020 Ne parvenant pas à faire le deuil de son épouse décédée dans un accident de voiture, un policier occupe son congé à enquêter en-dehors des règles sur l’infidélité de la défunte, découverte post mortem. Il s’enferre alors dans sa névrose et se ferme...
Mardi 14 janvier 2020 Garder la noirceur initiale du conte, y injecter les tragédies modernes, déconstruire le genre... Une pièce à thèse ? Non ! Avec Blanche-Neige, son premier spectacle jeune public, Michel Raskine excelle à réunir tout les éléments foutraques dans ce...
Mardi 3 décembre 2019 Alors que le jeune Pugsley Addams prépare sa Mazurka, la sinistre quiétude du manoir familial est perturbée par un chantier dans le voisinage : la construction d’un lotissement empestant la joie de vivre, sous la houlette d'animatrice télé qui...
Mardi 15 octobre 2019 Une bande de pieds nickelés belges se fait refiler un tuyau en or : séquestrer Wilfrid, propriétaire d’un carwash, pendant un mois d’été et récupérer la caisse à sa place. Étonnamment, la victime — un excentrique célibataire — est consentante et les...
Mardi 10 septembre 2019 La campagne islandaise. À la mort de son époux, Inga reprend l’exploitation laitière familiale et découvre l’emprise mafieuse de la coopérative agricole locale sur les fermes du coin. Malgré les intimidations, les mesures de rétorsion, Inga résiste...
Mardi 20 ao?t 2019 Arnaud Desplechin retourne dans son Nord natal pour saisir le quotidien d’un commissariat de police piloté par un chef intuitif et retenu. Un polar humaniste où la vérité tient de l’épiphanie, et la parole du remède. Le premier choc de la rentrée...
Mardi 2 avril 2019 En ce début de printemps, les Halles du Faubourg rouvrent leurs portent et accueillent le collectif d’illustrateurs Mauvaise Foi pour Théogonie. De cette thématique éclôt une exposition à la puissance symbolique et aux identités hétéroclites.
Mercredi 20 mars 2019 Avec la volonté de « marquer les esprits et ancrer l’événement sur le plan national et européen », la quatrième édition du Lyon Bière Festival se veut pleine de surprises. À commencer par la mise à l’honneur de quelques territoires brassicoles...
Mercredi 13 février 2019 L'utilité d'avoir les mains occupées, si possible à apprendre quelque chose de nouveau, de beau ou d'utile, n'est plus à prouver. Les ateliers manuels et artistiques du Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique proposent les trois à la...
Lundi 14 janvier 2019 Georges Forestier a fait table rase. Et repris toute la vie de Jean-Baptiste Poquelin, aka Molière, du début, expurgeant les légendes, ne cherchant pas (...)
Mardi 27 novembre 2018 Le parcours d’un pompier parisien, de l’adrénaline de l’action à la douleur du renoncement après l’accident. Une histoire de phénix, né à nouveau par le feu qui faillit le consumer, marquant (déjà) la reconstruction d’un cinéaste parti de guingois...
Lundi 3 septembre 2018 À l’heure où la virtualité s’impose à chaque maillon de la chaîne cinématographique, demeure une frange de cinéastes faisant résonner leur 6e sens avec le 7e art. Pour elles et eux, filmer est un acte définitivement charnel. Ça nous a plu ; on en...
Lundi 11 juin 2018 Composé de musiciens et artistes réfugiés et migrants presque tous professionnels, le Collectif des Artistes Sans Frontières, fort d'une douzaine de membres de tous horizons musicaux et géographiques commence à faire parler de lui lors de concerts...
Mardi 13 mars 2018 À la fois rencontre professionnelle et manifestation ouverte au public, les Rencontres du Sud d’Avignon ont fait leur mue pour devenir l’an dernier le (...)
Mardi 6 mars 2018 Depuis fin décembre, la galerie Snap est fermée, en stand-by avant déménagement. Mais l'on peut retrouver la programmation de Paul Raguenes, le (...)
Mardi 19 décembre 2017 « Image et magie, ce sont les mêmes lettres et c’est la photographie » dit Edouard Boubat. C’est particulièrement vrai dans le cas des (...)
Mardi 5 décembre 2017 ​Le Mexique, la photographie et le design graphique sont au programme ce mois de décembre. Voici notre sélection haute en couleurs et en formes pour vous réchauffer les mirettes.
Mardi 14 novembre 2017 Elle est bègue ; il n’ose lui avouer qu’il ne sait pas lire. Malgré une foule de barrières, ils vont tenter de s’aimer. Pour sa première réalisation de long-métrage, Sara Forestier opte pour la complexité d’une romance abrupte nourrie de réel, de...
Mercredi 4 octobre 2017 Ils s’appellent Le Cristal, Le Coq Rouge, Chez Magie, La Maison Blanche ou encore Le Doyen. Tous situés entre la Guillotière et l’avenue Jean Jaurès, ces restaurants sont des points de rencontre des communautés d’Afrique de l’Ouest et permettent de...
Mardi 23 mai 2017 Le galeriste Henri Chartier reprend son activité à Lyon avec un nouveau lieu et une nouvelle exposition, consacrée à Benjamin Bruneau. Un peintre méconnu qui met l'image sous tension et la confronte à son refoulé.
Mardi 14 mars 2017 Comment transformer ses mots en images ? Vaste problématique à laquelle tout scénariste se confronte. Pour tenter d’élucider ce mystère et d’initier les (...)
Mardi 31 janvier 2017 On a récemment parlé du vétéran Kirk Douglas comme de l’un des derniers représentants de l’Âge d’or des studios. Mais le vénérable centenaire n’est pas l’ultime (...)
Mardi 28 février 2017 Sa grand-mère Eugénie – la fameuse Mère Brazier – fut l’une des plus célèbres cuisinières de la gastronomie française, couronnée de trois étoiles dans ses deux restaurants, en 1933. Jacqueline Brazier, Jacotte pour ses amis, entend préserver son...
Mardi 13 décembre 2016 Un groupe de recherche de l’École des Beaux-Arts de Lyon (re)met au travail des œuvres d'art de toutes époques. Et présente les fruits de ses élucubrations très originales sous trois formes : un livre, une exposition et une rencontre.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !