Métropole de Lyon : 200 000 euros pour le Festival Lumière

Covid-19 / La commission permanente de la Métropole de Lyon a voté ce lundi 14 septembre une subvention exceptionnelle de 200 000€ pour garantir la tenue d'un Festival Lumière fragilisé par la crise sanitaire.

Cédric Van Styvendael, tout nouveau vice-président à la Culture de la Métropole de Lyon — et maire de Villeurbanne — l'annonçait dans nos colonnes en juillet : c'est une année compliquée pour le Festival Lumière et Thierry Frémaux, son directeur, n'avait alors pas réuni la totalité des fonds nécessaires à l'organisation du festival dans sa forme habituelle, suite au désistement de mécènes durant la crise sanitaire. Ce petit coup de pression d'une nouvelle équipe tout juste élue n'était pas passé inaperçu, d'autant que celui qui est présenté comme le "monsieur cinéma" de Lyon n'avait alors rencontré ni Cédric Van Styvendael, ni Bruno Bernard, le nouveau président étiquetté EELV. Contacté immédiatement, ce fin politique qu'est le délégué général du Festival de Cannes n'avait pas souhaité réagir aux propos du vice-président.

Toujours en campagne

Comme dans le cas des propos du maire de Lyon Grégory Doucet dans les colonnes du Progrès au sujet du Tour de France la semaine dernière, il s'agissait aussi de déclarations publiques fragilisant de fait la position des organisateurs d'événements — déjà en difficulté en cette période —, qu'ils soient sportifs ou culturels, dans leur recherche de sponsors et partenaires privés et montrait que nos nouveaux élus n'ont pas encore en main toutes les clés pour établir une relation de confiance avec celles et ceux qui œuvrent pour proposer une offre de culture ou de divertissement aux Lyonnaises et Lyonnais : habituellement, un ou une élue est en position de force et négocie d'abord dans l'intimité d'un bureau avec l'organisateur les conditions de son aide financière, de manière à échanger et connaître les contraintes de son interlocuteur, avant de faire de grandes déclarations publiques plutôt réservées aux candidats en campagne électorale.

Une bouffée d'oxygène

Thierry Frémaux a finalement pu prendre rendez-vous avec Bruno Bernard le jeudi 27 août à 12h30 et échanger avec le vice-président durant l'été. Il se murmure en coulisses que Bruno Bernard n'était initialement pas pleinement convaincu par l'idée d'apporter une aide substantielle à ce festival et que son vice-président a dû mener une première bataille pour gagner cet arbitrage, avec succès puisque la commission permanente de la Métropole de Lyon, réunie pour la première fois ce lundi, a voté une subvention de fonctionnement exceptionnelle de 200 000€ pour que la 12e édition du Festival Lumière puisse se tenir, comme l'indique le communiqué : « cette aide vient compléter les subventions attribuées par le Grand Lyon, premier financeur du Festival Lumière, et vient pallier au désengagement de plusieurs de ses mécènes privés, dans le contexte de crise sanitaire actuel. » La subvention versée par la Métropole au Festival Lumière était en 2018 et 2019 d'un montant de 1 040 881€. Pour l'Institut Lumière, elle était ces mêmes années de 173 242€.

Côté Métropole, il s'agit-là de la toute première action visible en direction de la culture, jusqu'ici absente des débats. Pour le Festival Lumière, c'est une bouffée d'oxygène bienvenue qui devrait être complétée par le fonds d'urgence de la Ville prochainement, en espérant que tout ceci ne soit pas inutile pour cause d'aggravation de la crise sanitaire ces derniers jours, qui déclenche des inquiétudes sur l'organisation de l'événément — à Bordeaux ou Marseille, de nouvelles mesures ont été prises par les mairies et préfectures qui pourraient, si elles étaient reprises à Lyon dans les prochains jours, resserrer l'étau autour du grand festival de cinéma de patrimoine. Ce n'est pas encore d'actualité, l'espoir reste donc de mise : il serait triste de ne pouvoir honorer les frères Dardenne et accueillir Oliver Stone comme il se doit.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 1 décembre 2021 Après de rocambolesques péripéties, l’Institut Lumière accueillera bien du 7 au 14 décembre les neuf films du “Festival Netflix“ et sa pluie de grands auteurs, dans un contexte houleux. Récit du feuilleton qui a tourneboulé les “professionnels...
Mercredi 6 octobre 2021 Renouveler la cérémonie d’ouverture d’un festival dédié au cinéma de patrimoine tient à la fois de l’oxymore et du mythe de Sisyphe puisqu’il faut (...)
Jeudi 16 septembre 2021 À moins d’un mois du début de la 13e édition du Festival Lumière, le programme se dévoile enfin. Conforme aux attentes et à ses habitudes, il convoque des films nouveaux ou en renouveau ainsi qu’un aréopage d’invités de prestige, sans négliger...
Mercredi 16 juin 2021 L’annonce que les triskaïdékaphobes redoutaient, mais que les cinéphiles — qui sont quand même plus nombreux — attendaient avec impatience vient d’être (...)
Vendredi 26 février 2021 Avant les tapis rouges, Thierry Frémaux a longtemps foulé avec une respectueuse gravité les tatamis de judo. Dans "Judoka", un récit où rien ne fait écran à cette part d’intime, le directeur général de l’Institut Lumière/délégué général du Festival...
Mardi 22 décembre 2020 Narrant les tourments d’une âme cherchant à regagner son corps terrestre, le nouveau Pixar résonne étrangement avec la situation du monde du cinéma actuellement au purgatoire et peinant à retrouver sa part physique (la salle). "Soul", un nouvel opus...
Mercredi 16 décembre 2020 On pourrait vous la faire courte en recopiant trois phrases du communiqué de presse de la Métropole annonçant en quoi consiste la grande "rébellion" de Bruno Bernard contre la décision du gouvernement de laisser les lieux de culture fermés. On a...
Mercredi 21 octobre 2020 Pour peu, l’information serait passée inaperçue si le principal intéressé ne l’avait révélée sur Twitter : l’élu métropolitain EELV Jérôme Bub a été désigné mardi 20 octobre nouveau président des Nuits de Fourvière.  
Mercredi 7 octobre 2020 « Défiez-vous des premiers mouvements, écrivait Casimir de Montrond. Ils sont presque toujours bons. » Si les artistes revendiquent volontiers une part de spontanéité dans l’acte créatif, quid du premier regard porté sur une œuvre — en particulier...
Jeudi 8 octobre 2020 Thomas Vinterberg s’empare d’une théorie tordue pour s’attaquer à un nouveau “pilier culturel“ scandinave : la surconsommation d’alcool. Une fausse comédie et une vraie étude de mœurs à voir cul sec.
Lundi 21 septembre 2020 Nouvelles consignes de sécurité et fermeté se sont invitées dans le discours de Pascal Mailhos, le préfet du Rhône, afin d'endiguer la propagation de l'épidémie de Covid-19. Ce qui, bien sûr, impacte encore un peu plus le secteur culturel.
Jeudi 24 septembre 2020 La saison de l'Auditorium, un lieu où l'on peut s'assoir et garder ses distances, vient tout juste de reprendre. Au menu, un nouveau chef, des cheffes, des classiques, une taupe, Tintin, Et de la musique en veux tu, en voilà. Panorama.
Mardi 30 juin 2020 On doit au Festival Lumière 2019 d’avoir réuni et programmé ces films de la Warner ayant eu la chance d’éclore dans la (brève) zone grise grise précédant (...)
Mardi 8 octobre 2019 Des films par dizaines, des projections par centaines, des invités… par milliers ? Peut-être pas, mais suffisamment pour que chaque spectatrice ou (...)
Mardi 3 septembre 2019 Francis Ford Coppola, Bong John Ho, Ken Loach, Daniel Auteuil et Marina Vlady ne seront pas seuls à visiter les salles obscures lyonnaises en octobre prochain : Frances McDormand, Donald Sutherland, Marco Bellocchio, Gael Garcia Bernal ou Vincent...
Mardi 3 septembre 2019 Cassavetes, Coppola, Carpenter, Clint… Étrange convergence d’initiales, mais surtout de prestigieuses signatures à l’affiche de l’Institut Lumière en ce mois de septembre, où l’on joue avec vertiges du rétroviseur et de la lorgnette.
Lundi 11 juin 2018 Le patron de l’Institut Lumière avait promis une surprise pour marquer les 10 ans du Festival Lumière. Il a de fait pris tout le monde de court en annonçant la remise du 10e Prix Lumière la comédienne et productrice Jane Fonda, le 19 octobre...
Mardi 17 avril 2018 C'est lundi prochain, le 23 avril, que seront choisis les quatre dossiers (maximum) retenus pour la reprise de la Salle Rameau suite à l'appel à candidatures, le projet gagnant sera lui dévoilé à l'automne prochain à l'issue d'un second tour. Point...
Mardi 13 juin 2017 La très réussie exposition consacrée aux frères Lumière s'installe dès cette semaine au Musée des Confluences, légèrement revisitée : une plongée dans l'histoire d'une famille, mais surtout aux origines du cinéma comme de la photographie couleur.
Mardi 4 octobre 2016 Bibliothèque : bondée. Café du coin : bruyant. Atelier de co-working : complet. Pas de panique : on a déniché les meilleurs lieux pour réviser votre dernier cours de macroéconomie et booster votre créativité.
Mardi 14 juin 2016 Si l’on sait déjà que le Festival Lumière durera désormais officiellement plus longtemps, soit du samedi 8 au dimanche 16 octobre (auparavant, il grignotait (...)
Vendredi 5 février 2016 L’information, publiée par Tribune de Lyon, s’est propagée dans la ville comme une traînée de poudre ces derniers jours : l’emblématique Thierry Frémaux, (...)
Mardi 6 octobre 2015 ​Proposer à un amateur de cinéma de faire escale au festival Lumière, c’est comme donner à un bec sucré l’opportunité de passer la nuit dans une pâtisserie. Et quand Martin Scorsese s’infiltre aux fourneaux, comment résister à la tentation de...
Vendredi 26 septembre 2014 Les billets pour le Prix Lumière remis à Pedro Almodóvar (avec la projection de Parle avec elle) se sont arrachés en 45 minutes. Combien de temps faudra-t-il (...)
Jeudi 25 octobre 2012 La 4e édition a été fréquentée par près de 100 000 personnes en six jours (du 15 au 21 octobre) avec 72 000 spectateurs de films, 27 000 visiteurs des villages (...)
Vendredi 12 octobre 2012 Dans une édition 2012 remplie d’œuvres fleuves, d’"Il était une fois en Amérique" à "La Porte du Paradis", Lumière 2012 propose un film qui les englobe tous, "Story of film", gigantesque encyclopédie filmée signée Mark Cousins. 15 heures pour...
Jeudi 11 octobre 2012 Pour avoir suivi de près les trois premières éditions de Lumière, on sait d’expérience à quel point le choix de la personnalité pour recevoir le Prix Lumière influe (...)
Jeudi 11 octobre 2012 Morceau de choix pour terminer le festival : la version restaurée et intégrale de "La Porte du Paradis", film maudit devenu film mythique, date-clé de l’Histoire du cinéma qui marque la fin d’une utopie hollywoodienne mais aussi le purgatoire d’un...
Jeudi 4 octobre 2012 Ce lundi, le festival Lumière démarre à la Halle Tony Garnier avec sa rituelle soirée d’ouverture pleine de "stâââârs" qui monteront sur scène pour en donner le (...)
Jeudi 6 septembre 2012 Plus éclatée que lors des éditions précédentes, la programmation de Lumière 2012 ménagera films monstres, raretés, classiques restaurés, muets en musique et invités de marque. Christophe Chabert
Lundi 27 ao?t 2012 Prix Lumière à Ken Loach, hommages à Max Ophüls, Vittorio De Sica, Dean Martin et Max Von Sydow, versions intégrales et restaurées de "La Porte du Paradis" et d’"Il était une fois en Amérique", ciné-concert autour de "Loulou" : le prochain festival...
Jeudi 12 juillet 2012 Après trois semaines de suspense, c’est finalement le réalisateur anglais, chef de file d’un cinéma social plus noué qu’on ne le croit, qui se verra décerner le quatrième Prix Lumière en octobre prochain. Christophe Chabert
Mercredi 20 juin 2012 En l’absence d’annonce du prochain Prix Lumière, repoussée sine die, la programmation du prochain festival Lumière fait figure de poulet sans tête : on ne commentera donc que les plumes et les pattes. Christophe Chabert

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !