Métropole de Lyon : 200 000 euros pour le Festival Lumière

Covid-19 / La commission permanente de la Métropole de Lyon a voté ce lundi 14 septembre une subvention exceptionnelle de 200 000€ pour garantir la tenue d'un Festival Lumière fragilisé par la crise sanitaire.

Cédric Van Styvendael, tout nouveau vice-président à la Culture de la Métropole de Lyon — et maire de Villeurbanne — l'annonçait dans nos colonnes en juillet : c'est une année compliquée pour le Festival Lumière et Thierry Frémaux, son directeur, n'avait alors pas réuni la totalité des fonds nécessaires à l'organisation du festival dans sa forme habituelle, suite au désistement de mécènes durant la crise sanitaire. Ce petit coup de pression d'une nouvelle équipe tout juste élue n'était pas passé inaperçu, d'autant que celui qui est présenté comme le "monsieur cinéma" de Lyon n'avait alors rencontré ni Cédric Van Styvendael, ni Bruno Bernard, le nouveau président étiquetté EELV. Contacté immédiatement, ce fin politique qu'est le délégué général du Festival de Cannes n'avait pas souhaité réagir aux propos du vice-président.

Toujours en campagne

Comme dans le cas des propos du maire de Lyon Grégory Doucet dans les colonnes du Progrès au sujet du Tour de France la semaine dernière, il s'agissait aussi de déclarations publiques fragilisant de fait la position des organisateurs d'événements — déjà en difficulté en cette période —, qu'ils soient sportifs ou culturels, dans leur recherche de sponsors et partenaires privés et montrait que nos nouveaux élus n'ont pas encore en main toutes les clés pour établir une relation de confiance avec celles et ceux qui œuvrent pour proposer une offre de culture ou de divertissement aux Lyonnaises et Lyonnais : habituellement, un ou une élue est en position de force et négocie d'abord dans l'intimité d'un bureau avec l'organisateur les conditions de son aide financière, de manière à échanger et connaître les contraintes de son interlocuteur, avant de faire de grandes déclarations publiques plutôt réservées aux candidats en campagne électorale.

Une bouffée d'oxygène

Thierry Frémaux a finalement pu prendre rendez-vous avec Bruno Bernard le jeudi 27 août à 12h30 et échanger avec le vice-président durant l'été. Il se murmure en coulisses que Bruno Bernard n'était initialement pas pleinement convaincu par l'idée d'apporter une aide substantielle à ce festival et que son vice-président a dû mener une première bataille pour gagner cet arbitrage, avec succès puisque la commission permanente de la Métropole de Lyon, réunie pour la première fois ce lundi, a voté une subvention de fonctionnement exceptionnelle de 200 000€ pour que la 12e édition du Festival Lumière puisse se tenir, comme l'indique le communiqué : « cette aide vient compléter les subventions attribuées par le Grand Lyon, premier financeur du Festival Lumière, et vient pallier au désengagement de plusieurs de ses mécènes privés, dans le contexte de crise sanitaire actuel. » La subvention versée par la Métropole au Festival Lumière était en 2018 et 2019 d'un montant de 1 040 881€. Pour l'Institut Lumière, elle était ces mêmes années de 173 242€.

Côté Métropole, il s'agit-là de la toute première action visible en direction de la culture, jusqu'ici absente des débats. Pour le Festival Lumière, c'est une bouffée d'oxygène bienvenue qui devrait être complétée par le fonds d'urgence de la Ville prochainement, en espérant que tout ceci ne soit pas inutile pour cause d'aggravation de la crise sanitaire ces derniers jours, qui déclenche des inquiétudes sur l'organisation de l'événément — à Bordeaux ou Marseille, de nouvelles mesures ont été prises par les mairies et préfectures qui pourraient, si elles étaient reprises à Lyon dans les prochains jours, resserrer l'étau autour du grand festival de cinéma de patrimoine. Ce n'est pas encore d'actualité, l'espoir reste donc de mise : il serait triste de ne pouvoir honorer les frères Dardenne et accueillir Oliver Stone comme il se doit.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 3 octobre 2023 Samedi 14 octobre débutera la 15e édition du festival Lumière dont l’invité phare sera Wim Wenders, auquel sera remis le prix suprême une semaine plus tard. Outre sa présence quatre jours durant, de savoureux rendez-vous vont régaler les pupilles...
Vendredi 25 août 2023 Ce que Lyon et le cinéma lui doivent est inestimable. Bernard Chardère, co-créateur de la revue Positif et de l’Institut Lumière qu’il a tous les deux dirigés, vient de disparaître dans la nuit du 24 au 25 août a annoncé la Rue du Premier-Film. Il...
Mardi 5 septembre 2023 Pas le temps de souffler en cette fin d’été pour les férus de cinéma qui consolident — si l’on en croit les premiers chiffres — la dynamique de fréquentation enregistrée depuis le début de l’année. À Lyon, ils auront pléthore de raisons de se rendre...
Lundi 12 juin 2023 Chef de file du renouveau du cinéma allemand des années 1970 avec (notamment) Fassbinder ou Herzog, le cinéaste Wim Wenders a été choisi pour succéder à Tim Burton. Il recevra donc le 15e Prix Lumière vendredi 20 octobre à Lyon.
Mercredi 5 octobre 2022 Construire une ville pour ses habitants. Ça pourrait être logique, mais ce n’est pas si courant alors saluons le projet des Gratte-ciel nord qui verront le jour à l’horizon 2026-27 et dont le premier permis de construire vient d’être déposé.
Mercredi 5 octobre 2022 Outre le Prix décerné à Tim Burton et ses grandes rétrospectives, le Festival Lumière fourmille de programmations parallèles et complémentaires, cartographiant l’immensité d’un 7e Art devenu patrimoine. Ou plutôt, classique.
Mercredi 5 octobre 2022 Ébranlé par le mariage de sa mère avec un ex-truand, un trentenaire s’ingénie à chercher d’éventuelles preuves l’impliquant dans une affaire illicite : de grotesque et stupide, son comportement l’entraîne vers l’illégalité. Un régal de comédie...
Mercredi 1 décembre 2021 Après de rocambolesques péripéties, l’Institut Lumière accueillera bien du 7 au 14 décembre les neuf films du “Festival Netflix“ et sa pluie de grands auteurs, dans un contexte houleux. Récit du feuilleton qui a tourneboulé les “professionnels...
Mercredi 6 octobre 2021 Renouveler la cérémonie d’ouverture d’un festival dédié au cinéma de patrimoine tient à la fois de l’oxymore et du mythe de Sisyphe puisqu’il faut (...)
Jeudi 16 septembre 2021 À moins d’un mois du début de la 13e édition du Festival Lumière, le programme se dévoile enfin. Conforme aux attentes et à ses habitudes, il convoque des films nouveaux ou en renouveau ainsi qu’un aréopage d’invités de prestige, sans négliger...
Mercredi 16 juin 2021 L’annonce que les triskaïdékaphobes redoutaient, mais que les cinéphiles — qui sont quand même plus nombreux — attendaient avec impatience vient d’être (...)
Vendredi 26 février 2021 Avant les tapis rouges, Thierry Frémaux a longtemps foulé avec une respectueuse gravité les tatamis de judo. Dans "Judoka", un récit où rien ne fait écran à cette part d’intime, le directeur général de l’Institut Lumière/délégué général du Festival...
Mercredi 16 décembre 2020 On pourrait vous la faire courte en recopiant trois phrases du communiqué de presse de la Métropole annonçant en quoi consiste la grande "rébellion" de Bruno Bernard contre la décision du gouvernement de laisser les lieux de culture fermés. On a...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X