Les Ateliers de la Danse n'iront pas à Guimet

Danse / Grégory Doucet et Nathalie Perrin-Gilbert retoquent le projet d'installer des Ateliers de la Danse dans l'ancien musée Guimet — trop coûteux — sans pour autant remettre en question le concept de Dominique Hervieu en lui-même, qui sera installé (probablement) dans le 8e arrondissement.

C'était l'un des projets phares lancés par la précédente mandature sous Gérard Collomb, et ce chantier ne verra jamais le jour dans sa forme initiale : les Ateliers de la Danse, imaginés par la directrice de la Maison de la Danse Dominique Hervieu au sein de l'ancien Musée Guimet (Lyon 6e), fermé depuis 2007, ont été retoqués par la nouvelle municipalité. En cause : le coût, principalement. Qui ne correspond pas aux chiffres annoncés en conseil municipal. Si le montant initial était envisagé autour de 5M€ en 2015, il a vite grimpé à 31M€ en 2020. Et Nathalie Perrin-Gilbert, la nouvelle adjointe à la Culture, a découvert à son arrivée en poste que ces Ateliers de la Danse coûteraient en réalité 40M€ à la collectivité. Pour un projet que certains dans les couloirs de la mairie jugent « d'ores et déjà daté ».

De plus, le permis de construire n'a jamais été déposé par la précédente équipe municipale dirigée par Gérard Collomb — et quelques mois par Georges Képénékian. Les Ateliers de la Danse devaient initialement être livrés en 2023. Le maire Grégory Doucet a tranché la semaine dernière et un communiqué de presse a été envoyé dans la foulée avec un titre pratiquant l'euphémisme afin de s'éviter une nouvelle levée de boucliers post-Tour de France : « la Ville de Lyon confirme son soutien aux Ateliers de la Danse ». Ce qui est pour le moins habile quand on sait que Dominique Hervieu et ses équipes ont travaillé sur le projet à Guimet depuis cinq ans, pour rien : « c'est une déception » nous dit cette dernière, « le Musée Guimet, c'est un lieu à fort potentiel artistique et culturel, et donner une nouvelle vie à ce lieu, c'était un challenge très fort. » Qui ne pourra donc prendre vie, comme indiqué dans ce même communiqué : « la Ville présentera une alternative au projet des ateliers Guimet initiés en 2015. Les risques techniques et financiers se sont avérés sous-évalués par le précédent exécutif, dont les estimations budgétaires ont glissé de 5 à 40 millions d’euros. »

Une relocalisation dans le 8e

Maintenant, plusieurs questions se posent : quel nouveau projet pour le Musée Guimet ? Rien n'a filtré pour l'instant, mais au vu du discours tenu par les nouveaux élus, il restera dans le giron de la ville. Et ce ne sont certainement pas les propositions qui vont manquer pour l'occuper. Ensuite, où vont aller ces nouveaux Ateliers de la Danse que Dominique Hervieu doit reconfigurer ? Aucun endroit n'a été défini officiellement pour l'instant, mais selon une source proche du maire, la volonté est d'être dans la proximité de la Maison de la Danse et d'installer ces Ateliers dans le 8e arrondissement — plusieurs lieux ont d'ores et déjà été fléchés.

Le projet initial — pour ce qui concerne la danse — sera maintenu dans sa globalité : une grande salle de création avec un plateau aux dimensions identiques à celui de la Maison de la Danse, et deux studios — l'un dédié à la création régionale, l'autre à la pratique amateur. Mais la Ville souhaite tout de même que le projet soit revu et surtout plus modulable, de manière à ne pas engager trop de travaux pour des mises aux normes techniques contraignantes. Aucun montant n'a encore été défini pour la création de ces nouveaux Ateliers, l'estimation sera faite après audit du lieu choisi par les services techniques, en fonction des travaux à réaliser.

Livraison dans trois ans

Ce choix de rapprocher les Ateliers de la Maison de la Danse entraîne une autre question : quid des services de l'archéologie de la Ville ? Ces derniers sont actuellement installés au rez-de-chaussée de l'ancienne ENSBA, sur les Pentes. Et devaient occuper la moitié de l'espace au Musée Guimet. « Ce projet, ce n'était pas juste des murs : nous avions déjà travaillé à des liens entre la danse et l'archéologie » nous a confirmé la directrice de la Maison de la Danse, qui se dit toutefois rassurée : « l'essentiel, c'est qu'il puisse y avoir un lieu pour l'accompagnement des artistes comme des amateurs. » Dans le communiqué, les services de la Ville vont dans ce sens : « la Ville de Lyon soutiendra donc le projet initial de Dominique Hervieu de faire de Lyon une ville où la danse irrigue la Cité à travers la création et la pratique amateur ouverte à tous. Avec cette autre perspective des Ateliers de la Danse, les arts du mouvement poursuivront leur développement à Lyon. »

Dominique Hervieu espère « qu'après cet engagement très sérieux de la part du maire, l'on puisse se mettre au travail rapidement pour être prêt à livrer le lieu à mi-mandat comme annoncé dans le communiqué. » C'est effectivement ce qui est affirmé par la mairie : « la Ville de Lyon et la Maison de la Danse s’engagent à doter Lyon d’un nouveau lieu dédié à la création chorégraphique, avec pour objectif une réalisation à la mi-mandat. »

Après le choix affirmé de conserver la Halle Tony Garnier dans le giron de la Ville, celui de se doter d'un fonds d'urgence de 4M€ suite à la crise sanitaire, cette volonté de remodeler entièrement le projet des Ateliers de la Danse est donc un troisième marqueur fort de la nouvelle politique culturelle de la Ville et de l'adjointe à la Culture Nathalie Perrin-Gilbert qui, contactée, n'a pas souhaité s'exprimer sur ce sujet.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 18 octobre 2021 L'utilisation temporaire de Fagor-Brandt est prolongée jusqu'en novembre 2023, à la demande des acteurs culturels occupant le lieu. Mais rien n'est résolu pour la suite qui, au contraire, semble se compliquer, la Métropole n'ayant rien anticipé.
Mardi 10 septembre 2019 Festivals installés comme Sens Dessus Dessous ou le Moi de la Danse, chorégraphes stars tels Christian Rizzo ou Merce Cunningham, découvertes potentielles : voici les dix dates que les amateurs de danse se doivent de cocher de suite sur leur...
Lundi 10 septembre 2018 Festival international reconnu, la Biennale de la Danse s’inscrit aussi dans un dispositif lyonnais voué à la danse contemporaine en pleine ébullition. Retour sur ce contexte stimulant, et sur les grands axes de l’édition 2018.
Mardi 27 mars 2018 Bibliothèque, vidéothèque, version physique ou dématérialisée... mais quid des archives des arts vivants hors des captations plus ou moins heureuses disponibles sur YouTube ? Depuis 2011, le site Numéridanse est une référence en la matière. Le site...
Mardi 6 septembre 2016 Même si les jeunes chorégraphes ont encore du mal à se faire une place à l'ombre de leurs aînés, la saison danse 2016-2017 s'annonce ouverte, riche et diverse. La fraîcheur des idées n'y sera pas forcément fonction de l'âge du capitaine...
Mardi 6 septembre 2016 La 17e Biennale de la Danse garde la tête haute et le tour de bras généreux, malgré un budget au rabais, embrassant une fois encore tous les styles de danse contemporaine actuels. Parmi les trente-sept spectacles proposés, en voici huit à ne pas...
Mardi 26 mai 2015 Á l'initiative de la Maison de la Danse, Babel 8.3 invite des habitants des 8e et 3e arrondissements à se familiariser avec les univers d'une dizaine de chorégraphes. Coup de projecteur sur un projet innovant qui cultive à la fois proximité et...
Vendredi 7 septembre 2012 34 compagnies internationales, 38 spectacles, 147 représentations… Pendant 18 jours, la 15e Biennale de la danse déploiera sa programmation riche, variée, efficace. Et pour sa première édition, la chorégraphe Dominique Hervieu conserve la ligne...
Mardi 10 avril 2012 15e Biennale de la danse et première biennale sans Guy Darmet, son fondateur, mais sous la houlette de Dominique Hervieu. Pour son premier opus très attendu, la chorégraphe a mis l'accent sur la création (une vingtaine environ) et poursuit par...
Lundi 8 mars 2010 Politiques culturelles / Tous les candidats peuvent remballer leurs dossiers et aller se rhabiller, c’est finalement la chorégraphe Dominique Hervieu qui remplacera Guy Darmet à la tête de la Maison de la Danse et de la Biennale de la Danse à partir...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !