Voici la nouvelle ayant gagné le concours "Récits d'objets"

Musée des Confluences / Pas moins de 78 candidats ont participé au concours "Récits d'objets" organisé par le Musée des Confluences sur le modèle des livres publiés dans la collection du même nom. Le jury composé de bibliothécaires de la BmL, de responsables du Musée, de la conseillère éditoriale de récits d'objets et de Stéphane Duchêne,  membre de la rédaction du Petit Bulletin, a désigné la nouvelle signée Maxime Dejob : "Vie et œuvre de Désiré Solé".

Vie et œuvre de Désiré Solé

Paru initialement dans Les Annales de la littérature de fantasy, novembre 1987

Le petit Désiré naît en 1867 au cœur du pays d'Issoire dans la ferme familiale. Ses deux parents dont les prénoms ne nous sont pas parvenus sont paysans. Ils meurent du choléra en 1872 laissant Désiré orphelin. Le bambin est recueilli par une voisine, religieuse. Elle lui enseigne le latin et le grec ancien. On sait qu'il se passionne très jeune pour la littérature courtoise : quelques ouvrages trouvés dans la bibliothèque secrète de la préceptrice. À quinze ans il quitte définitivement l'Auvergne et se rend à Paris. Désireux de continuer sa formation intellectuelle il passe ses journées au Collège de France et tente d'obtenir une bourse universitaire qu'on lui refuse. Il travaille donc quelque temps comme manutentionnaire aux halles centrales. Rapidement il souhaite fuir cette vie de misère et il prend la décision de partir pour les États-Unis. Il accoste à New York en 1885. On ne sait pas grand-chose de cette époque. Les sources les plus sérieuses parlent de petits boulots au sein d'ateliers clandestins dans le Lower East Side. En 1887 il fuit à nouveau l'infortune et entreprend la traversée du continent jusqu'à Los Angeles. En 1891 Solé y travaille alors comme facteur. Il se marie l'année suivante avec Margaret Auburn, secrétaire médicale. En 1901 il fait la rencontre décisive de William Warren Orcutt, célèbre géologue pétrolier connu aussi pour ses contributions à la paléontologie. Solé lui signifie son amour pour la science et Orcutt décide dès lors de l'inviter à des fouilles qu'il organise dans les fosses de goudron de La Brea, au cœur de la cité angeline. Un matin d'automne de la même année Solé met au jour un crâne de félin à dents de sabre. Cet événement doit être considéré comme l'instant où toute son existence bascule.

Le smilodon fatalis californicus, nom taxonomique du félidé, crée à l'intérieur de lui un terrible abysse. À la suite des fouilles, littéralement hanté, il est incapable de reprendre pied dans son quotidien et développe une profonde dépression nerveuse. Margaret, avec qui sa relation était déjà compliquée depuis plusieurs années (Désiré ne voulait pas d'enfant) demande le divorce. Solé parvient tant bien que mal à conserver son travail et trouve une chambre dans le quartier de Watts. Quelques mois plus tard, à trente-huit ans, son entrée en littérature l'empêche de mettre fin à ses jours. Il écrit la première année quelques nouvelles dont il est plutôt satisfait. Il les propose à plusieurs gazettes de Los Angeles et San Francisco mais n'essuie que des refus. Ses angoisses reprennent. Il brûle ses textes. À la suite de cet échec il démissionne du service des postes et avec très peu d'argent il part découvrir les muséums d'histoire naturelle de San Diego, Seattle ainsi que l'académie des sciences de Californie. Il prend des notes, lit des ouvrages, étudie des comptes-rendus de fouilles archéologiques. Il compile ses données et en janvier 1906 il entreprend l'écriture d'un roman, The mountains of Harzeth que l'on pourrait traduire en français par Les montagnes de Harzeth.

Désiré Solé y raconte l'histoire d'une enfant aristocrate, Adelia, vivant dans les Cornouailles. Jeune fille turbulente, elle prend un malin plaisir à martyriser la chienne de la maison. Le majordome, inquiétant personnage la punit en la poussant dans une mare de goudron, désolation taboue à l'extrémité du domaine. Adelia se débat mais ne peut éviter la noyade. Elle se réveille dans un environnement inconnu. Elle est rapidement recueillie par Farcod qui la cache et lui apprend à survivre dans ce monde. Farcod est mi-homme mi-chouette. Dans le monde de Harzeth, toutes les espèces du règne animal sont intellectuellement et technologiquement égales. Pendant des millénaires le monde était organisé en familles qui représentaient chaque espèce. Mais Fatalis, roi des tigres à dents de sabre qui vit au sommet des montagnes jaunes s'est employé à croiser chaque espèce génétiquement et ainsi il créa le chaos. Aujourd'hui il règne sans merci sur le monde. La mission d'Adelia est simple : si elle veut retourner d'où elle vient, elle devra d'abord vaincre Fatalis et rétablir l'harmonie sur Harzeth.

Solé achève l'écriture de Harzeth en mai 1908. Dès le lendemain il part à la rencontre des éditeurs de Los Angeles. L'histoire n'intéresse personne. Elle est trop compliquée lui dit-on. Il simplifie les noms des personnages, dresse les arbres généalogiques des familles. En vain. Solé ne perd pas espoir. Malheureusement il meurt d'une attaque cardiaque très peu de temps après, à l'âge de quarante et un ans. Un malheur ne venant jamais seul, l'immeuble qu'il occupait brûle dans un incendie. Par miracle, il avait oublié son manuscrit chez un ami (mais par quel miracle peut-on oublier la prunelle de ses yeux ?), manuscrit que cet ami abandonnera dans un vieux carton au fond de son grenier. Sa petite fille a récemment retrouvé le texte. Connaissant mes travaux et mon accointance pour les œuvres littéraires du début du vingtième siècle elle m'en a fait don. Je possède l'entièreté des feuillets, 618 précisément. Ils sont en très bon état. Ce trésor est inestimable. J'essaie depuis quelque temps de les faire éditer. J'en ai déjà parlé à quelques relations et j'espère que cette note ici-même finira de convaincre la profession. Le bref résumé que j'en ai fait ne rend pas hommage à l’œuvre. C'est un texte iconoclaste dont la puissance romanesque est extraordinairement troublante. C'est surtout un texte fondamental pour bien saisir l'importance de la révolution scientifique au début du siècle dernier, de son gigantesque impact sur l'art en général et les fantasmes qu'elle a imprégnés dans la littérature de cette époque en particulier. Le destin de Désiré Solé est tragique certes mais l'héritage qu'il laisse est immense, et pas seulement pour nous, aficionados de fantasy.

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Connaître...

Mardi 29 mars 2022 Prétendre que les auteurs de polar sont des éponges serait tendancieux ; poreux au monde ainsi qu’à ses turbulences semble une formulation plus exacte. Quant à leurs romans, ils ressemblent à ces carottes extraites par les glaciologues aux pôles,...
Mardi 15 mars 2022 C'est le type de petit festival que l'on adore et qui, lui aussi, fait son retour : Vendanges graphiques, à Condrieu, réunit le temps d'un week-end, (...)
Lundi 17 janvier 2022 Il y a The Old Firm à Glasgow (Celtic-Rangers), une quasi guerre de religion entre catholiques et protestants ; le Fla-Flu à Rio (Flamengo-Fluminense) qui a compté jusqu'à 200 000 spectateurs dans un Maracana (95 000 places) pour une fois étriqué ;...
Mardi 4 janvier 2022 S'il faut être prudent avec la recrudescence des cas de Covid, il est prévu que cette année, les grands raouts littéraires se tiennent de manière classique – comme on les aime. Avec, pour certains, des pré-programmations croustillantes.
Jeudi 18 novembre 2021 Nouveau brassage d'idées pour cette édition de Mode d'Emploi, porté par la Villa Gillet, autour des enjeux liés au journalisme et à la démocratie. En vedette : le journaliste américain William Finnegan, l'Historien Pierre Rosanvallon et...
Vendredi 10 septembre 2021 Depuis l'Ardèche, où il vit désormais, l'auteur lorrain Frédéric Ploussard a commis l'un des plus terribles (et sans doute le plus drôle) romans de la rentrée littéraire. Ça s'appelle Mobylette, c'est nourri au mélange et ça pétarade sec.
Jeudi 26 ao?t 2021 Sur la toile, sa mort, filmée en direct, a fait le tour du monde et le bonheur macabre des amateurs de Darwin Awards, ce Hall of Fame des morts idiotes. Franz Reichelt aurait pu être l'inventeur du parachute, il n'est que le type qui s'est tué en se...
Vendredi 2 juillet 2021 Héritier de la veine politique et sociale qui a marqué le polar français moderne, Thomas Cantaloube, désormais entièrement tourné vers la fiction, publie une seconde Série Noire scotchante, Frakas.
Mardi 29 juin 2021 Tronchet se penche dans une fiction très réaliste sur le traumatisme du Mundial 82 : la demi-finale sévillane de sinistre mémoire qui vit la Mannschaft écrabouiller les Bleus… À lire en ces temps d'Euro pas glorieux pour la bande à Deschamps.
Vendredi 11 juin 2021 Officiellement, la 16e édition du Lyon BD Festival se tient les 12 et 13 juin. Mais chacun sait que, dans les faits, le rendez-vous de la bande dessinée a commencé depuis une septaine déjà. Rien à voir avec quelque éviction prophylactique :...
Samedi 24 avril 2021 Après une semi-éclipse et une version numérique l’an passé, Quais du Polar confirme la tenue de sa 17e édition du 2 au 4 juillet prochains. En décalage par rapport à ses dates habituelles ; avec aussi une translation dans l’espace…
Vendredi 5 mars 2021 Après dix ans de silence éditorial, l'auteur québéco-lyonnais Alain Turgeon livre avec "En mon faible intérieur" un nouvel épisode de sa vie comme elle va et comme elle ne va pas. Un nouveau grand petit livre pour l'un des trésors les mieux...
Vendredi 26 février 2021 Avant les tapis rouges, Thierry Frémaux a longtemps foulé avec une respectueuse gravité les tatamis de judo. Dans "Judoka", un récit où rien ne fait écran à cette part d’intime, le directeur général de l’Institut Lumière/délégué général du Festival...
Vendredi 19 février 2021 La scénariste lyonnaise Virginie Ollagnier et la dessinatrice Carole Maurel se sont emparées du mythique reportage en immersion de Nellie Bly, "10 jours dans un asile", pour façonner un simili-biopic de la journaliste américaine, enfin mise en...
Mardi 16 février 2021 Voyage en circuit court au lointain. C'est que propose la maison d’édition lyonnaise Maison Georges avec ce merveilleux ouvrage d'Eva Offredo pour enfants, pour tout savoir du Japon via les femmes qui font ce pays.
Vendredi 5 février 2021 Graphiste, illustrateur polyvalent, spécialiste en « petits mickeys et lettrages », mais aussi expert en battles dessinées, Efix a fêté il y peu vingt ans de BD… ce que sa juvénile silhouette ne laisse pas supposer. Un bonheur ne venant jamais seul,...
Mercredi 20 janvier 2021 II fut l’architecte du campus de la Doua, de l’hôpital cardio, de la bibliothèque de la Part-Dieu et pourtant Jacques Perrin-Fayolle (1920-1990) est aussi méconnu du grand public que ses œuvres sont fréquentées. Le professeur d’histoire de...
Mercredi 9 décembre 2020 Dans une saison littéraire parcourue du frisson glacé du secret de famille, le Renaudot 2020 est venu couronner l'Histoire du fils de l'Auvergnate Marie-Hélène Lafon, l'une des plumes les plus subtilement acérées du paysage français. Un roman à...
Mercredi 21 octobre 2020 Avec "Saturne", Sarah Chiche reconstitue l'irrésolvable puzzle d'une enfance marquée par l'absence envahissante de son père décédé quand elle n'avait que 15 mois. Une magnifique étude des dysfonctions familiales et de la manière dont elles dévorent...
Mercredi 14 octobre 2020 Avec Cinq mains coupées, Sophie Divry délaisse un temps la fiction pour le récit, celui des cinq Français ayant perdu une main lors des manifestations de Gilets Jaunes. Un portrait collectif qui trace les contours de l'effrayante banalisation des...
Mercredi 23 septembre 2020 Agrégée d'anglais, professeure en classes préparatoires et traductrice, Anne Robatel a mis à profit ses expériences et interrogations d'enseignante pour livrer un essai très libre, Dieu, le point médian et moi, réflexion personnelle sur un...
Vendredi 11 septembre 2020 Avec Mes fous, son dernier roman, l'éminent Jean-Pierre Martin suit les pas d'un homme qui cherche refuge dans la folie des autres. Un beau traité de mélancolie et comment la soigner. Ou pas.
Mercredi 9 septembre 2020 Avec Térébenthine, son dernier roman, Carole Fives nous emmène sur les traces d'une étudiante des Beaux-Arts. Où faute de voir s'épanouir une artiste-peintre, on voit naître une écrivaine.
Vendredi 10 juillet 2020 Avec son quatrième roman, Nina Hagen interprète Bertolt Brecht, l'auteur lyonnais Lilian Auzas poursuit une œuvre singulière qui se penche sur les destins de grandes figures féminines berlinoises. Et les délivre d'un certain nombre de malentendus.
Jeudi 9 juillet 2020 Thriller technologico-rural haletant sorti au mois de janvier, 404 est le roman à lire cet été. Où l'auteur stéphanois Sabri Louatah, auteur de la tétralogie Les Sauvages, adaptée en série, continue, sur fond d'uchronie où les deepfakes...
Lundi 13 juillet 2020 Jusqu'à ce qu'un petit-fils retrouve une valise de trésors dans un grenier familial, il n'y avait qu'un témoignage photographique en couleur de la France sous la Deuxième Guerre mondiale, celui de la propagande. La soixantaine de clichés de...
Mercredi 24 juin 2020 « Le récit non réaliste en poèmes d’une expérience réduite et partielle de quelques années, mes premières années d’infirmier.» Ainsi Sammy Sapin dévoile-t-il le (...)
Mercredi 24 juin 2020 Avec Le Jour où la dernière clodette est morte, paru aux toutes fraîches Éditions Le Clos Jouve, la Lyonnaise Judith Wiart livre un court roman fragmentaire qui fait jaillir les souvenirs et les anecdotes existentielles comme autant d'éclats de vie...
Mardi 9 juin 2020 Camille de Toledo, écrivain et chercheur, repense sa résidence croisée initiée à Lyon en un rendez-vous de conversations à distance, chaque mardi. Toujours sous l'égide de l’École Urbaine de Lyon, la Fête du Livre de Bron et l’European...
Mardi 9 juin 2020 Bonne nouvelle ! Lancée à la sortie du confinement, la collecte participative pour la maison d’édition lyonnaise naissante Façonnages Éditions est déjà un succès. (...)
Mercredi 27 mai 2020 Alors que la destinée des livres du printemps a été avalée par un pangolin mondialisé – quel pitch de roman cela ferait –, et que l'injonction présidentielle à lire s'est heurtée à la fermeture des librairies, les affaires reprennent pour les...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !