5 étoiles au Festival Ninkasi

Festival / 7 jours, 33 artistes, 27 événements gratuits, répartis sur un territoire vaste comme son réseau de brasseries, le Festival Ninkasi est ras-la-gueule de festivités musicales. Et blindé d'artistes locaux, conformément à la politique maison menée par le grand mamamouchi Fabien Hyvernaud. On vous aide à y voir plus clair avec une sélection des 5 groupes à voir à Lyon et ses environs.

Johnnie Carwash, c'est Cali

« La Caaaalifoooorniiiie » hululait Julien Clerc. Johnnie Carwash nous la joue depuis Lyon en mode quatuor rock guitare-basse-batterie-coolitude absolue (la coolitude est surnuméraire, en vrai, ils sont trois). Son sec comme une trique, guitares coiffées-décoiffées, chant sans filtre (la voix très 90's de Manon, école Kim Deal/Tanya Donelly), avec trois bouts de ficelles DIY, Johnnie Carwash, auteur d'une belle cavalcade avec le EP Mom is a punk (ils ont donc de qui tenir), recrée une géographie, une époque et s'impose comme la formation lyonnaise la plus excitante du moment. Au bas mot. Mettre une pièce également sur Arabella en première partie, issu du Ninkasi Musik Lab.

Au Ninkasi Gerland le jeudi 9 septembre à 20h30


Ulysse Von Ecstasy, psycho-folk

Déjà, il y a ce nom qui promet une odyssée en roue libre — et probablement sans retour — aux confins du monde conscient. Et ces titres de chansons qui résonnent de sémantique cohenienne (comprendre, Leonard). D'une certaine façon tout est dit mais rien n'est fait, il reste à écouter ses ballades qui s'échappent volontiers vers une pop atmosphérique de sympathie boniver-esque (avec champs magnétiques et reverb typée grands canyons). Une tendance qui s'atténue en live pour revenir à des fondamentaux plus folk sans rien perdre de sa capacité d'édification des poils sur les bras.

Au Ninkasi Gorge de Loup le vendredi 10 septembre à 21h


JP Goulag, mid-90's

Leur Dying Breed commencerait presque comme un jumeau tordu du Cannonball des Breeders joué à la j'm'en-branle et ça en dit beaucoup sur le talent à l'œuvre au Goulag, les références convoquées (tout ce bon vieux rock à la sidérurgie pop des 90's allant des Pixies à Green Day et un pan du punk à roulettes). Et surtout sur la manière tongue-in-cheek de rassembler tout ça pour en faire sa propre mangeaille rock. Dans le dictionnaire des idées reçues rock on dirait que ça défouraille sévère. On serait loin de la vérité. Proches de Johnnie Carwash, ces types là en serait l'envers punk.

Au Ninkasi La Soie le samedi 11 septembre à 21h


Jaypee-Jaypar, metal blues

C'est l'histoire d'un métalleux poitevin fondu en bluesman dans la capitale des Gaules. Et qui injecte quelques variants de son ancienne vie musicale dans son Delta (blues) imposant et rauque. Où l'on pourrait reconnaître quelques accointances avec des figures maltées comme Tom Waits ou "La Bête" Mark Lanegan. Jaypee vient de monter un quintet pour accompagner et diversifier ses errances blues mais continue de se produire en one man band (guitare-voix, stompbox, tambourin) comme ici.

Au Ninkasi OL Vallée le samedi 11 septembre à 21h


Dowdelin, Kao en vue

Ce devait être la tête d'affiche de l'open air prévue pour les agapes du samedi du festival. Dowdelin l'est toujours (tête d'affiche) mais l'open air migre des extérieurs de la Guillotière à l'enceinte du Kao (pour d'ubuesques raisons sanitaires sur lesquelles on ne s'étendra pas). Compter néanmoins sur le trio formé par Olivya, David Kiledjian (l'homme derrière Fowatile) et le saxophoniste Raphaël Philibert pour donner un peu d'open et beaucoup d'air à la soirée avec sa soul aux accents créoles. Épaulé dans la tâche par Elina Jones & The Fireflies en première partie.

Au Ninkasi Kao le samedi 11 septembre à 17h


Festival Ninkasi
Sur le réseau Ninkasi ​jusqu'au 12 septembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 27 ao?t 2020 Le Festival Ninkasi aura bien lieu en septembre. Mais en version encore raccourcie, amputée de plusieurs concerts et soirées prévues avant l'été. On détaille tout ça.
Mercredi 15 juillet 2020 Histoire d'attaquer la saison automnale à la gorge et peut-être de forcer le destin des concerts post-Covid, le Ninkasi a remis sur la table son festival de rentrée, avec les moyens du bord mais pas mal de talent, dans l'organisation et sur scène....
Mardi 11 juin 2019 Beaucoup de rap, beaucoup de musiques électroniques, un brin de pop et de sono mondiale pour pimenter le tout : telle est la recette gagnante de Woodstower pour clôturer la saison des festivals.
Mardi 27 février 2018 C'est au détour d'une participation au jury des Inouïes du Printemps de Bourges que notre oreille s'est entichée de Dowdelin, tout jeune trio lyonnais qui (...)
Mardi 13 février 2018 En attendant l'été, et pour la première fois, Jazz à Vienne a décidé de prendre du 10 au 12 avril ses quartiers de printemps là où l'hiver dure un peu plus (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !