On a testé un week-end en amoureux dans la maison d'hôte Plaine et Colline

Article Partenaire / En route pour une nouvelle balade ! On vous emmène dans la plaine de la Bièvre, à une heure de Lyon, pour un week-end détente et découverte.

Pour vous aussi, les vacances ne sont plus qu’un lointain souvenir ? La rentrée est passée et on a déjà tous besoin d’un week-end au vert. Pour remédier à ça, nous avons testé le site Evasion ISHERE pour dénicher une expérience de séjour original.
Nous avons indiqué nos dates, notre budget et que nous cherchions un séjour en couple. Nous sommes tombés sur la maison d'hôte Plaine et Colline, qui propose l’hébergement bien sûr mais aussi un repas créole. Une petite recherche sur les activités à faire dans les environs, et c’est parti !
Voici le récit de notre week-end.


Vendredi

18h

Les collègues sont salués, les valises et nous-mêmes sommes à bord de la voiture de location. Nous quittons Lyon par l’autoroute A 43. Après avoir traversé les inévitables embouteillages du vendredi soir, les paysages urbains laissent peu à peu la place à la verdure et à des panoramas montagneux. Nous approchons de notre destination et le coucher de soleil scintillant nous fait de l'oeil en nous promettant un beau week-end.


19h30

Une heure et demie après avoir mis le contact, nous arrivons à la maison d'hôte.
Nous sommes accueillis par Francine et Jean qui nous font visiter leur ferme réhabilitée datant du XVIIIe siècle. Le lieu est douillet et accueillant mais ce qui attire notre attention c’est le pichet de planteur qui trône sur l’îlot central de la cuisine : Francine est guadeloupéenne et nous a préparé un repas créole !

20h30

On boit l’apéro et on goûte quelques amuse-bouches appétissants et épicés, puis on passe à table.
On attaque avec de délicieux accras faits maison (“s’ils ne sont pas faits maison, ce ne sont pas des accras'' nous précise Francine avec humour) accompagnés de la traditionnelle salade de concombre. C’est tellement bon qu’on se ressert plusieurs fois.
Vient ensuite un autre plat typique des Antilles : le Colombo de poulet. On se délecte du plat aussi copieux que savoureux, et on en profite pour poser plein de questions à Francine et Jean qui partagent le repas avec nous. Ils nous glissent de précieuses idées et conseils et notre programme du week-end se met en place.

22h30

Le repas se termine avec une mangue parfaitement mûre et, bien sûr, un petit digestif. C’est l’heure d’aller se coucher, on remercie nos hôtes et on rejoint notre chambre pour la nuit.


Samedi

9h

On se réveille relativement tôt et bien reposés.
On a fait une croix sur l’option grasse mat’ pour profiter un maximum de la journée qui s’annonce ensoleillée. En arrivant dans la cuisine, un petit déjeuner copieux nous attend : pain, viennoiseries, confitures, jus de fruits frais et yaourt. Le dîner de la veille nous avait bien rassasié mais on se régale avec ce petit déjeuner gourmand et parfait pour attaquer la journée.

10h

On enfile nos baskets et on part pour une petite randonnée à proximité du gîte. La balade démarre par une bonne grimpette mais le paysage qui commence à se dessiner nous fait rapidement comprendre que l’effort sera récompensé. En effet, une demi-heure après nous arrivons à Notre-Dame du Mont, une petite chapelle du XIIIe siècle : la vue est magnifique ! Le panorama surplombe toute la plaine de la Bièvre et malgré les nuages à l’horizon on distingue le plateau de Chambaran et les Alpes. D’après la légende, La chapelle a été construite par le seigneur du château de Bressieux, situé sur le côteau d’en face, qui au retour d’une croisade s’est fait surprendre par une tempête : il fit voeu s’il en réchappait d’ériger une chapelle aussi loin que portait sa vue.

12h

On redescend et on récupère notre voiture au gîte pour aller visiter la Côte-Saint-André. Ce village voisin de 4 000 habitants est la ville natale du compositeur Berlioz. Avec ses rues anciennes, l’endroit possède un charme suranné.

Après le dîner de la veille et le petit déjeuner du matin, on se contente d’un encas... sucré. On fait une escale à la réputée Maison Jouvenal pour goûter une pâtisserie aussi belle que gourmande. On en profite pour faire quelques emplettes dans les commerces du coin pour le dîner. Ensuite on s’installe à la terrasse du Relax Café avec un expresso pour déguster notre butin. Il fait beau, l’ambiance est détendue et les habitants sont charmants. On pourrait rester des heures !

14h

On reprend la route pour Bressieux et son château médiéval qui a servi au tournage de certaines scènes de Kaamelott ! Il fallait donc absolument qu’on aille le voir (oui, absolument).
On se gare près de l’église du village et on commence notre ascension vers le château situé en haut d’une colline. Un écriteau indique une demi-heure de marche, mais on arrive en moins d’un quart d’heure. Le château est aujourd’hui en ruine mais son impressionnante entrée et l’une de ses tours sont toujours debout, neuf siècles après sa construction.


Après un tour de la “propriété” on s’élance à la découverte du donjon et ses 23 mètres de haut.
Une série d’escaliers tous plus étroits les uns que les autres nous conduit au sommet pour découvrir un panorama à 360° des plus épiques. Au loin, on aperçoit la petite chapelle où nous étions ce matin.

17h

La boucle est bouclée, notre excursion du jour touche à sa fin, on retourne au gîte pour profiter à la cool du début de soirée. On s’installe dans le jardin puis on file rejoindre Francine et Jean qui ont encore plein d’anecdotes à nous raconter.

21h

Un petit dîner maison, une petite série (et plus si affinités) et extinction des feux !


Dimanche

11h

Ce matin, on s’est octroyé une grasse mat’ - mais on aurait raté le petit déjeuner pour rien au monde ! Après avoir plié nos bagages, remercié chaleureusement nos hôtes (adorables) et rédigé un petit mot dans le livre d’or, on file en direction de Saint-Antoine l’Abbaye. Situé à 30 minutes de route, ce village est réputé pour être l’un des plus beaux de la région.

12h

On découvre Saint-Antoine-l’Abbaye, qui n’a pas volé sa réputation ! Entre les rues pleines de charme, les petites places ombragées, les bâtiments anciens et l’imposante église abbatiale, c’est une véritable carte postale.
On déambule dans le village, on en prend plein les yeux et on découvre son passé passionnant.
C’était l’abbaye-mère de l’ordre hospitalier de Saint-Antoine : on y venait de toute la région pour se faire soigner, notamment du terrible “mal des ardents” (ou “feu Saint-Antoine”) un fléau meurtrier qui sévissait dans toute l’Europe.

13h30

On a faim ! On s’installe sur l’agréable terrasse de l’Hostellerie Vieux Saint Antoine. Le plat du jour est un couscous : après une première escale aux Antilles, cap sur le Maghreb.

14h30

Pour se dégourdir les jambes, on explore le musée de Saint-Antoine. Après une première exposition olfactive sur les parfums médicinaux, on se trouve hypnotisés par l’expo sur la symbolique de la forêt au Moyen-Age.

15h30

On sort du musée et on demande à Internet de chercher un dernier lieu à découvrir dans le secteur avant de partir. Un nom revient régulièrement, accompagné de commentaires enchantés : le Jardin des Fontaines Pétrifiantes.

16h30

Un petit quart d’heure de route et on arrive à La Sône, qui abrite le fameux jardin féérique.
À peine entrés, on se retrouve au milieu d’un paradis de verdure et d’eau, entre minéral et végétal.
Le jardin est une petite merveille. Dans un décor de bassins et cascades, des plantes rares exotiques, méditerranéennes, aquatiques et tropicales offrent un tour du monde botanique.
Le jardin est le fruit d’une situation unique en France, où de mystérieuses sources ont la particularité de recouvrir d'une pellicule de cristaux de calcite tous les objets, mousses, végétaux situés sur leur passage pour former une curieuse roche : le tuf.
Ici la nature n’est pas domptée mais protégée et en parfaite harmonie.

18h

Voilà plus d'une heure que nous nous émerveillons dans cet endroit fabuleux. On n’a pas vu le temps passer.
Malheureusement nous devons rentrer à Lyon pour rendre notre voiture. Nous quittons le Jardin des Fontaines Pétrifiantes à regret et on rejoint l’autoroute.
Par la fenêtre, le Vercors nous domine de toute sa beauté, comme un dernier spectacle avant la fin du périple.


Verdict

Ce séjour chez Plaine et Colline nous a permis de découvrir un coin de l’Isère que l’on ne connaissait pas du tout ! On a goûté à la cuisine créole, visité des endroits superbes et on a complètement déconnecté. La gentillesse de Francine et Jean, la beauté des paysages et cette sensation que le temps s’est arrêté nous ont permis de recharger nos batteries comme rarement. En résumé, nous sommes rentrés reposés et ravis, et c’est exactement ce qu’on attendait de ce séjour !


Budget pour 2 personnes

Logement : 2 nuits avec 1 dîner et 2 petits déjeuner chez Plaine et Colline : 198€
Repas (courses, café et restaurants) : 65€
Visites : le Musée de Saint-Antoine et le château de Bressieux sont gratuits. L’entrée au Jardin des Fontaines Pétrifiantes coûte 10€
Trajet A/R : 8€ de péage, 25€ de carburant et 76€ de location de voiture pour 2 jours.

Les bons liens

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Escapades...

Mercredi 11 mai 2022 Ville médiévale et antique, Vaison-la-Romaine vaut bien qu’on s’y arrête le temps d’un week-end. Son site archéologique n’est rien moins que le plus vaste de France.
Mardi 26 avril 2022 Un bon quart des rives du lac Léman se trouvent en France. Cap sur les tranquilles (au printemps) Yvoire, Thonon et Evian. Et sur le massif du Chablais auxquelles ces cités s’adossent et qui n’est pas par hasard...
Mardi 12 avril 2022 Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018, la Chaîne des Puys (et la faille de Limagne) comprend, entre autres, de tout jeunes volcans  – moins de 10 000 ans – qui abritent une pierre très prisée et une eau embouteillée, celles de...
Mardi 15 mars 2022 À trois quarts d’heure de Lyon, dans le pays du Gier et au pied du Pilat, Sainte-Croix-en-Jarez a retenu le temps des moines chartreux qui l’ont habitée durant 500 ans. Balade autour et dans ce site où on peut aussi très bien manger des produits...
Mardi 1 mars 2022 Leur nom évoque tout sauf leur solide majestuosité. Les Dentelles de Montmirail regardent le Ventoux et offrent balades, restos et vins comme s’il en pleuvait. À quelques encablures de la Drôme, déjà en PACA et à 2h30 de Lyon, bienvenue...
Mardi 15 février 2022 Villefranche, deuxième ville d’un département du Rhône remanié administrativement lors de la création de la Métropole de Lyon en 2015, se laisse visiter au gré de découvertes architecturales cachées derrière les portes de la rue Nationale. Balade...
Mardi 1 février 2022 250 habitants hors saison, 2 500 à son pic : Lélex n’a rien d’une station boursouflée et reste incroyablement abordable financièrement. De quoi aller skier, marcher ou s’embarquer en télécabine pour voir la découpe du Mont-Blanc et des Alpes....
Mardi 18 janvier 2022 Peut-être sera-t-elle capitale européenne de la Culture en 2028. Clermont-Ferrand, n’est pas que la ville-Michelin (même si l’entreprise est omniprésente) et lance sérieusement sa campagne en ce début d’année, au moment où le festival du court, le...
Mardi 4 janvier 2022 Et si on allait sur le toit du Rhône ? Le Mont Saint-Rigaud culmine à mille mètres et des poussières et, parce qu’il est un peu à l’écart de la route des vins, n’est pas aussi connu que le Mont Brouilly voisin. Balade au milieu des sapins dans...
Jeudi 16 décembre 2021 Il pleut, il mouille… autant aller voir les grenouilles. Pour faire passer l’hiver, ne reste plus que les comptines enfantines qui sont parfois de bons conseils. Cap sur la Dombes et son millier d’étangs, en pleine saison de la pêche. Avec un stop à...
Vendredi 3 décembre 2021 Aux Glovettes, à Villard-de-Lans, énorme complexe résidentiel typique des stations de ski, la majorité de l’année les appartements sont vides. Une association créée par quatre femmes fait vivre le bâtiment en dehors de la saison des neiges en le...
Jeudi 18 novembre 2021 Plus discrets, moins rutilants que les Monts d'Or, les Monts du Lyonnais se prêtent au jeu trouble de l’automne (ok c'est joli ces feuilles orangées, mais on se caille, non ?). Balade au-dessus de Mornant sur la ligne des crêtes entre le col de la...
Vendredi 5 novembre 2021 Pour que soit préservé leur métier, les cultivateurs de châtaignes ont initié il y a une trentaine d’années la création du Parc naturel des Monts d’Ardèche sur lequel pousse ce fruit délicieux, AOP, et célébré en cet automne par des fêtes...
Jeudi 21 octobre 2021 Grande cité étrangère la plus proche de Lyon (hors Genève), Turin vaut tellement mieux que l’image industrieuse qu’elle véhicule dans nos contrées. Entre la flamboyance de ses avenues napoléoniennes à arcades, la réfection de l’immeuble des usines...
Jeudi 7 octobre 2021 Elles ne sont pas spectaculaires mais les lônes du Rhône sont un paysage apaisant entre la route très fréquentée et le fleuve qui les ceinturent. De quoi aussi aller s’élever sur les coteaux viticoles tout proches. Île du Beurre, de la Platière,...
Jeudi 9 septembre 2021 C’est peut-être le meilleur moment pour y aller. Le soleil brille toujours, les Rencontres de la Photographie s’exposent encore pour quelques jours et les touristes se font plus rares. Entre la majesté des arènes, les clichés de Sabine Weiss et ceux...
Jeudi 26 ao?t 2021 Une rando, une balade en bateau, des châteaux (oui les autres châteaux de la Loire !), des points de vue à couper le souffle, faune et flore sauvages et même une plage. À une heure de Lyon, cap sur les gorges de la Loire pour une journée...
Mardi 6 juillet 2021 Escale sur des réflexions parfaitement accessibles et stimulantes de chercheurs universitaires, le dernier numéro — gratuit — de Pop’sciences interroge les nouveaux imaginaires d’un tourisme de masse fortement modifié par la crise...
Lundi 5 juillet 2021 À à peine plus d’une heure au nord de Lyon, la Bresse est assez méconnue des gones à moins d’y être né. Pourtant avec son territoire vallonné, son poulet nec plus ultra AOC et ses fromages, cette région régale et n’est pas encore débordée par...
Mercredi 26 mai 2021 À l’extrême sud de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les Baronnies et le Nyonsais sont le berceau des olives, truffés de balades dans une végétation qui lorgne déjà vers la Méditerranée. Avant que ne s’impose le Mont-Ventoux, halte dans ces entrelacs...
Mercredi 18 novembre 2020 Un projet original et captivant à la disposition de tous : six podcasts pour écouter les bruissements de nos contrées, des volcans de l'Auvergne aux courbes du Rhône, en compagnie de guides finement choisis, à l'exemple du philosophe Baptiste...
Jeudi 22 octobre 2020 Fermez les yeux, tentez d’oublier ce froid crispant, imaginez un endroit où à 21h, il est encore possible de sortir et où se déroule un festival… Uchronie ? Pas tant que ça. Avignon s’apprête à vivre un succédané de festivités théâtrales. Allons...
Mercredi 14 octobre 2020 Une librairie ? Un café ? Un restaurant ? Un bar à vins ? Tout cela ! A minima. Car en Haute-Loire, L’Arbre vagabond, émanation des éditions Cheyne — à l’honneur à la BM de Lyon — est aussi le point de départ de randonnées et le voisin...
Lundi 28 septembre 2020 À l'extrémité septentrionale du lac du Bourget, non loin de l'abbaye, les plaisanciers peuvent embarquer sur le canal de Savières. Et découvrir ses merveilles et sa Venise, Chanaz. Là où le temps a effectivement suspendu son vol.
Lundi 28 septembre 2020 Lovée entre la montagne et le lac du Bourget, à l'abri des regards, l'abbaye d'Hautecombe compte parmi les joyaux les plus précieux de la région. Nécropole de la Maison de Savoie, elle abrite les sépultures de ses princesses et de ses rois. Son...
Vendredi 10 juillet 2020 Y être allé, y aller, y retourner. L'Ardèche, quasi deux fois moins peuplée que la ville de Lyon, n'offre pas "que" des balades en kayaks et la copie de la Grotte Chauvet. C'est aussi une terre qui choie ses artistes à commencer par le peintre naïf...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !