Festival du Film Court de Villeurbanne : Level 42

Court-métrage / Dans H2G2, la bible de Douglas Adams, 42 était la réponse à la « question ultime sur le sens de la vie ». Peut-on alors parler hasard si le millésime 2021 du Festival du film court correspond à sa 42e édition ? Non point, puisqu’il a été créé en 1980. Tout se tient !

Depuis sa réouverture mi-mai, le Zola n’a pas chômé : il a rattrapé au printemps l’édition “40+1” du festival du film court (confiné l’an passé), animé un Summer Camp, reprogrammé début septembre ses Reflets du cinéma ibérique hivernaux, transformé en week-end son Ciné O’clock, et s’est mis en chasse d’un nouveau directeur ! Sans transition, il embraie avec l’édition “normale” de son historique rendez-vous du court. Comme d’habitude, le programme abonde de friandises (dont une carte blanche à Rafik Djoumi sur “Le monde d’après vu d’avant”, une longue nuit du cinéma bis) autour du cœur de la machine : la compèt’ animation et européenne.

à lire aussi : "Oranges Sanguines" de Jean-Christophe Meurisse : pas de quartier !

Quoi de neuf ? Doc !

Au vu de cette dernière, on comprend pourquoi après trois décennies d’éclipse l’Académie des César a décidé pour 2022 de réactiver un trophée pour le court-métrage documentaire : quasi inexistante il y a peu, cette catégorie englobe en effet la moitié des films en lice à Villeurbanne. Plastique, le genre s’hybride volontiers avec l’essai ou la fiction ; et c’est lorsque les contours sont flous, ou que l’on s’éloigne du “reportage” qu’il se passe le plus de choses. Voyez La Marche de Paris à Brest où Vincent Le Port reprend un dispositif d’Oskar Fischinger consistant à concaténer des séquences de l’ordre de la seconde prises au fil de son voyage pour le raconter dans son entier.

Mais aussi The Void Inside de Julian Dietrich, un sujet pour Asghar Farhadi, où un jeune Iranien cherche à vendre un rein pour payer le “prix du sang” à une famille — surprise à la fin. Ou encore Little Berlin de Kate McMullen fable tragi-comique à la Jorge Furtado, parabole de la division allemande racontée d’un point de vue bovin par Christoph Waltz. On aime aussi la sobriété de Das Spiel de Roman Hodel, suivant l’homme en noir sur un terrain de foot, dans sa rigueur et sa solitude ; comme Les Veilleurs de Vincent Pouplard, entre film d’atelier et collage godardien hyper-pertinent sur le monde numérique. La fiction en prend fatalement un coup, mais on saluera les effets de genre dépaysants que constituent le gore danois Inherent ou le polar chinois Nantong Nights sans oublier les plus classiques L’Inspection de Caroline Brami & Frédéric Bas (casse-tête pédagogico-dialectique formidablement interprété par Florence Janas et Patrick D’Assumçao) ni L’Abécédaire de Philippe Prouff, bulle d’esprit dada rassérénante. La source n’est pas encore tarie…

Festival du Film Court de Villeurbanne
Au Zola à Villeurbanne ​du vendredi 19 au dimanche 28 novembre

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 14 novembre 2017 Bientôt quadragénaire, le doyen des festivals de l’agglomération lyonnaise n’a rien d’un autarcique : depuis des années, il propose des séances délocalisées dans des (...)
Mardi 10 novembre 2015 ​Lancé à l’aube des années 1980 à Gerland puis installé dans la foulée au Zola de Villeurbanne, le Festival du Film Court a connu de nombreuses métamorphoses. Mais il demeure, à 36 ans, un phare précieux pour révéler les nouvelles générations....
Mardi 1 septembre 2015 Si le festival Lumière ouvre le bal des festivals de l’automne,  une cohorte de rendez-vous se pressera dans son sillage, célébrant toutes les (...)
Lundi 2 mars 2015 Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo
Mardi 3 mars 2015 Ses romans étaient réputés inadaptables, tant ils foisonnent d’intrigues, d’énigmes et de tours de force défiant toute logique figurative ; Thomas Pynchon, qui cultive le secret mais redouble, à 74 ans, de créativité et de culot, vient pourtant...
Mardi 3 mars 2015 En adaptant "Vice caché" de l’immense Thomas Pynchon, Paul Thomas Anderson prouve, après "The Master", qu’il n’aime rien tant qu’aller à l’encontre de sa maîtrise, éprouvée et incontestable. De fait, ce polar pop, enfumé et digressif est un plaisir...
Mardi 6 janvier 2015 Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas : de janvier à juin, c’est le retour des super auteurs du cinéma américain avec des films qu’on dira, par euphémisme, excitants. À l’ombre de ces mastodontes vrombissants, une poignée de cinéastes...
Mardi 18 novembre 2014 Le festival du film court de Villeurbanne, manifestation phare du genre dans l’agglo, a commencé au Zola vendredi dernier et se poursuit jusqu’à dimanche. (...)
Vendredi 22 novembre 2013 À mi-parcours de sa compétition européenne, nos favoris au 34e festival du film court de Villeurbanne restent solidement en tête, malgré de jolies découvertes et un nouvel OVNI filmique de l’insaisissable Christophe Loizillon. Christophe Chabert
Jeudi 14 novembre 2013 La compétition du 34e festival du film court de Villeurbanne s’annonce passionnante, et plus que jamais ouverte sur le monde — et ses affres —, vu par des cinéastes en quête d’audace et d’efficacité. La preuve en quelques films majeurs. Christophe...
Mercredi 6 novembre 2013 C’est le début cette semaine de l’incontournable Festival du film court de Villeurbanne au Zola, qui s’annonce cette année comme un excellent cru. On dit ça (...)
Dimanche 11 novembre 2012 Pour sa 33e édition, l’excellent Festival du film court de Villeurbanne va faire, contre vents et marées, le panorama d’un genre en perpétuelle mutation et en pleine expansion. Avec déjà un gros coup de cœur dans sa compétition :«American...
Vendredi 9 novembre 2012 Rencontre avec Morgan Simon, auteur et réalisateur d’"American football", un premier court d’une grande maîtrise et d’une belle intelligence qui renouvelle habilement le genre classique du "boy meets girl" à la française. Tourné à Lyon, le film a...
Mercredi 9 novembre 2011 La révolution numérique a touché Le Zola et le Festival du film court de Villeurbanne ! Conséquence : une explosion du nombre de films présentés en présélection… Reste à savoir si la qualité de la compétition suivra, mais les à-côtés du festival...
Lundi 29 novembre 2010 Bilan du 31e festival du film court de Villeurbanne : pas de véritable choc dans la compétition française, mais quelques films réussis qui dessinaient de beaux univers d’auteurs, sur la forme ou sur le fond. Christophe Chabert
Jeudi 11 novembre 2010 Local / Chaque année, le festival du film court de Villeurbanne laisse une place aux films tournés dans la région par de jeunes cinéastes. Si cette production (...)
Jeudi 11 novembre 2010 Cinéma / 31 ans à proposer le meilleur de la production française et européenne en matière de court-métrage, cela relève de l’amour. Rien d’étonnant à ce que cela devienne le slogan et le thème du festival du film court de Villeurbanne, dont...
Dimanche 22 novembre 2009 Festival / Christophe Loizillon et son film 'Corpus / Corpus' sont les grands vainqueurs du 30e festival du film court de Villeurbanne au sein d’une compétition inégale, avec néanmoins quelques très bonnes surprises. Christophe Chabert
Vendredi 6 novembre 2009 Événements / Le festival du film court de Villeurbanne a choisi comme parrain de son trentième anniversaire une personnalité exceptionnelle du cinéma français : (...)
Jeudi 5 novembre 2009 Cinéma / Pour ses trente ans, le festival du film court de Villeurbanne se tourne vers son passé et fait le bilan en films de trois décennies de court métrage. Mais par-delà cet anniversaire, les compétitions de 2009 affirment avec force la vitalité...
Dimanche 23 novembre 2008 Le palmarès du Festival du film court de Villeurbanne a conclu avec panache une édition de très bonne tenue, couronnée par un réel engouement du public. CC
Vendredi 7 novembre 2008 Quelques Grands Prix du festival ces dix dernières années, dont les cinéastes ont depuis passé le cap du long-métrage.
Vendredi 7 novembre 2008 Hors compétition / Comme chaque année, le festival propose en dehors de ses trois compétitions une flopée de séances illustrant la diversité, ancienne ou récente, (...)
Vendredi 7 novembre 2008 Cinéma / Sur fond de crise des festivals de cinéma, la 29e édition du Festival du film court de Villeurbanne tient bon la barre, attentive aux bouleversements du genre, désireuse de montrer de vrais films à ses spectateurs. Christophe Chabert

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter