Quai Bondy fête son premier EP au Croiseur

« Trois Adonis, dans leur jeunesse verte / Gisent ici : Lyon pleure leur perte / Hélas ! chez toi comme sans nul remords / Ils discouraient, un porcellet farouche / Les surprenant, la nuit, dedans leur couche / Les enterra devant qu'ils fussent morts ».

à lire aussi : Les fantômes de Tushen Raï au Sucre

Les mots seraient de Maurice Scève et relatent la mort de trois gentilshommes bourguignons, emportés par un plafond lors de l'effondrement de l'Auberge Le Porcelet par un funeste jour de 1540 sur ce qui est aujourd'hui le quai de Bondy qui donne son nom au groupe Quai Bondy. Le rapport ? Absolument aucun. Si ce n'est que la musique de Quai Bondy est le fruit d'un autre trio qui pourrait bien figurer les fantômes catastrophés des trois précités : « dans une urgence de vivre comme de mourir » nous dit la profession de foi de ces trois spectres rencontrés dans une cave.

Ce qui frappe au-delà des guitares garage jouant classiquement l'alternance du poisseux et du cristallin, d'une basse post-punk en diable, c'est la voix qui semble chanter sur un bûcher aux flammes nourries ou depuis le trou où on l'aurait jeté, sirène hurlante secouée d'étrange sanglots. Et le truc vous prend à la gorge comme une fumée âcre sans qu'on puisse s'en défaire. Quai Bondy est une plaie qu'on ne peut s'empêcher de gratter parce que ça fait du bien. Si ces gars-là ne se font pas tomber un plafond sur la tête, ils iront loin.

Quai Bondy, Some Weird Songs EP (Kasanostra); sortie le 3 décembre
Au Croiseur le samedi 4 décembre

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Musiques...

Lundi 25 avril 2022 Toujours curieux et singulier, le festival Superspectives accueille cette année quelques grands noms de la musique contemporaine et expérimentale : Gavin Bryars, Alvin Curran, Charlemagne Palestine…
Mardi 26 avril 2022 Il est libre, Iggy Pop. Bon, y en a quand même pas qui disent qu'ils l'ont vu voler, mais continuer de se trémousser torse-poils devant (...)
Mardi 29 mars 2022 Alors qu'il remonte sur scène pour présenter son dernier objet d'artisanat, La Vraie vie de Buck John, Jean-Louis Murat est l'objet d'une belle rétrospective menée par l'agence musicale lyonnaise Stardust et une vingtaine d'artistes aurhalpins.
Mardi 29 mars 2022 Un peu plus de deux ans après la tournée de Reward, la Galloise Cate le Bon est de retour sur une scène lyonnaise. Avec Pompeii, un album tout en minimalisme pop, composé et enregistré durant le grand confinement, et qui plonge dans la torpeur tout...
Mardi 1 mars 2022 Événement du côté du Ninkasi avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 2021 aura été l'année de l'avènement pour Tedax Max. Douze mois pour sortir trois albums et se hisser au premier plan de la scène rap locale. Avant son passage du côté de Vénissieux à Bizarre!, le vendredi 18 mars, on a échangé...
Mardi 15 février 2022 1913, quelle année ! La modernité artistique y éclate dans toute sa superbe et aussi dans toutes ses surprises qui désarçonnent le public. C’est par exemple : les premiers ready-made de Marcel Duchamp, la publication à compte d’auteur...
Jeudi 17 février 2022 Les Parisiens de Bryan’s Magic Tears ont sorti mi octobre leur troisième album, "Vacuum Sealed". Le groupe signé sur Born Bad sera au Périscope ce jeudi 17 février.
Mardi 15 février 2022 Membre du collectif Under Rave de u.r.trax, Vel incarne la relève de la scène techno française. L’artiste et ingénieure — qui semble dotée d’une jauge d’énergie infinie — nous invite dans ses sets intenses à une transe...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !