ORLAN, oeuvres de jeunesse à la Galerie Ceysson & Bénétière

ORLAN

Ceysson & Bénétière

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Art Contemporain / La Galerie Ceysson & Bénétière revient sur les débuts artistiques de la toute jeune ORLAN, avec un accrochage de photographies de très grand format.

Née à Saint-Étienne en 1947, la jeune Mireille Porte (qui prendra, plus tard, comme nom d’artiste ORLAN en majuscules) fréquente les bars de la ville avec sa bande de copains, fait du théâtre, de la danse moderne, des arts plastiques, écrit… Elle s’aventurera brièvement à l’École des Beaux-Arts avant de fuir en courant les carcans de l’école, ayant très vite pris conscience qu’elle voulait avant tout « sortir du cadre », échapper aux normes. Tout son travail se construira, peu à peu, sur cette idée d’émancipation et de remise en question : il s’agit pour ORLAN de construire sa propre identité singulière, et se libérer des identités imposées par le genre, la classe sociale, le faciès, la discipline corporelle…

 lire aussi : Musée d'Art Contemporain : Delphine Balley, au rythme des rites

À Saint-Étienne en 1965

Au milieu des années 1960, dans la France empesée de De Gaulle, l’artiste en devenir mène la vie de bohème à Saint-Étienne, avec ses potes artistes. Dans son autobiographie récemment parue (ORLAN Strip-tease. Tout sur ma vie, tout sur mon art, Gallimard), elle écrit : « À cette époque, j’avais un immense atelier de passementier… Sur une énorme table recouverte de draps, j’ai créé mes premières photographies vintage, toutes les œuvres de Corps-sculptures que je faisais photographier par mon amant.e ou mon ami.e du moment depuis la mezzanine et souvent en utilisant moi-même le retardateur de mon appareil photo. J’avais un Polaroid pour décider et préciser les poses que je prenais. »

L’essentiel de l’exposition d’ORLAN à Lyon est constitué d’agrandissements de ces images vintage à une échelle 1 ou presque. On y (re)découvre tout ce que l’artiste, encore mineure, a pu puiser dans la danse (contorsions de son corps), le théâtre (jeux avec un masque), l’histoire de l’art (relectures de l’Odalisque d’Ingres et du Nu descendant les escaliers de Marcel Duchamp)… Le corps est une matière libre pour ORLAN, à réinventer joyeusement et avec, souvent, beaucoup d’humour. L’exposition est complétée par des séries d’images des années 1990 (hybridations de son visage avec des figures d’art précolombien), et quelques tentatives de peinture géométrique méconnues de l’artiste.

ORLAN telle qu’en elle m’aime
À la Galerie Ceysson & Bénétière jusqu’au 15 janvier 2022

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 1 février 2022 On la pensait poussiéreuse et surannée. Longtemps snobée, la céramique regagne une place d’honneur dans les cuisines de celles et ceux sensibles à l’artisanat et au Do It Yourself. À Lyon, un premier lieu entièrement dédié à cette pratique, vient...
Mercredi 17 novembre 2021 Réussie tant sur le plan historique qu’artistique, l’exposition En corps elles propose à la bibliothèque de la Part-Dieu une traversée des aliénations et des émancipations à travers la place et les représentations du corps des femmes.
Mardi 21 mars 2017 Le Musée d'art contemporain ouvre ses cimaises au collectif d'artistes Frigo, qui officia à Lyon de 1978 jusqu'au début des années 1990. Une exposition réussie où l'on retrouve, presque palpable, l'électricité de ce groupe avant-gardiste.
Mardi 14 mars 2017 Cet homme a participé au culte collectif Frigo, à l'honneur en ce moment au Musée d'Art Contemporain. Mais aussi aux lancements, dans le désordre, de : TLM, Radio Bellevue, Symposium d'Art Performance, Zap FM, Couleur 3, le Truck et bien plus...
Mardi 13 septembre 2016 Jan Fabre, Henri Matisse, Vassily Kandinsky : tels seront les ténors de la saison artistique qui s'ouvre cet automne... Avec, en contrepoint, et pour faire crisser un peu les yeux et leur offrir des cheminements plastiques plus aventureux, quelques...
Mardi 16 juin 2015 Deux mois après System of a Down, une autre vieille gloire du nu metal fait son grand comeback à Lyon en la personne morale de Limp Bizkit. Retour sur sa carrière, longue d'une vingtaine d'années, erratique et injustement réduite à ses années de...
Mardi 17 mars 2015 Il y a des Py flamboyants, dans lesquels le metteur en scène (Olivier de son prénom) fait preuve d’une maîtrise et d’une générosité mémorables – son cycle autour (...)
Mercredi 11 décembre 2013 Ce deuxième épisode retrouve les défauts d’"Un voyage inattendu", même si Peter Jackson a soigné et densifié en péripéties son spectacle, seul véritable carte dans sa manche pour faire oublier qu’au regard de la première trilogie, ce "Hobbit" fait...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !