La Dombes et ses étangs

Ain / Il pleut, il mouille… autant aller voir les grenouilles. Pour faire passer l’hiver, ne reste plus que les comptines enfantines qui sont parfois de bons conseils. Cap sur la Dombes et son millier d’étangs, en pleine saison de la pêche. Avec un stop à Châtillon-sur-Chalaronne.

De grenouilles, il n’en reste plus assez pour qu’elles soient encore pêchées de manière professionnelle et intense. Depuis 1980 c’est même interdit en France. Seuls les particuliers peuvent le faire pour leur consommation personnelle. Les grenouilles que l’on déguste au restaurant, si elles sont indiquées "fraîches", sont de même variété que celles de la Dombes mais proviennent de Turquie ou d’Europe de l’Est. Gare à celles qui se vendent surgelées, d’une autre espèce et toutes droit venues de Chine ou d’Indonésie.

à lire aussi : Visiter le Bugey ancestral

À une heure de Lyon, et même si sa principale activité touristique (le Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes) connait sa fermeture annuelle jusqu’en avril, la Dombes est une destination douce, côté nature pour découvrir poissons et volatiles dans son millier d’étangs (dont seuls cinq ou six ne sont pas privés et appartiennent à des communes ou l’ONF…) comme côté ville, en se rendant dans la médiévale Châtillon-sur-Chalaronne.


Étangs et pêche

à lire aussi : Les Baronnies pour baromètre

Il n’y a que la Sologne et la Brenne, en région Centre – Val de Loire pour faire concurrence à cette étendue d’étangs en France. C’est au Moyen-Âge que des moines veulent transformer les marécages en étangs de façon à se procurer la nourriture des jours de jeûne (plus de 140 par an à l’époque !) : le poisson. Ainsi, aujourd’hui encore se trame ce réseau ingénieux qui regroupe à chaque fois quatre à cinq étangs entre eux. Ils communiquent par un système de ruissellements et de thous. Ces mini-écluses permettent de vider l’un (alors en "assec") au profit du voisin ("évolage"). C’est au moment de l’évacuation de l’eau que les poissons se retrouvent piégés dans un bassin un peu plus profond, le bief, et empêchés de passer de l’autre côté par une simple grille (la daraise). Bien sûr, cela nécessite une légère déclivité qui ne se sent pas sous les pas du marcheur — le point culminant de la Dombes étant à Chalamont, 334 m. Une fois les bassins vidés, c’est alors le paradis des oiseaux qui viennent se nourrir comme les élancées et majestueuses aigrettes, les hérons cendrés ou les plus petits foulques macroules (tout noirs) qui se baladent tranquillos. Parfois, des ragondins passent par là. Mais ils sont considérés comme nuisibles, en partie parce qu’ils s’ingénient à creuser des trous dans les berges, là où l’eau est censée être retenue !

En vous baladant sur les routes communales, vous rencontrerez peut-être des pêcheurs car la saison, amorcée en octobre, bat son plein jusqu’en février-mars. Dans les filets : 60% des poissons sont des carpes (dont depuis cinq ans la peau, jusqu’alors jetée, est utilisée comme cuir en maroquinerie), les autres sont des tanches, gardons, brochets ou sandres. Mais aussi des poissons-chats et des perches soleil qui bouleversent un peu trop l’écosystème.

Encadré par un guide, il est possible d’assister à une pêche et déguster des rillettes de carpes. Prochaine date le 17 décembre (entre 7h45 et 10h, 7, 5€). Réservation au 04 74 55 02 27. D’autres seront programmées en 2022.

à lire aussi : Se presser vers la Bresse

Au final, la Dombes est la première région productrice de poissons d’eau douce en France avec 1200 tonnes récoltées chaque année. Et quand il n’y a plus de poissons, la terre de l’étang se cultive ! C’est une singularité de ce territoire où les tracteurs prennent place dans les bassins vides l’année du repos de l’étang (environ une sur quatre) pour y semer des céréales (avoine, sorgho, maïs) et, du même coup, régénérer le sol et favoriser l’apparition de phytoplanctons lors du retour de l’eau.


Balade

Pour apprécier le calme et écouter tous les différents chants d’oiseaux (un vrai récital !), aller se promener au départ de Bouligneux (regarder le beau château rouge brique du XIVe siècle, privé et non visitable). Boucle de 7 km sur route goudronnée entre les étangs de la Petite et grande Baronnière, ceux de La Forêt et Moguet. Toujours se munir de jumelles. Et au retour, reprendre sa voiture et ne pas hésiter à s’arrêter vers les observatoires à oiseaux des étangs du Vernange ou du Chapelier.


Châtillon-sur-Chalaronne

Le village médiéval brille par ses halles du XVe siècle, longues de 80m, reconstruites au XVIIe en bois de chêne où se tient chaque samedi un marché alimentaire très réputé (élu troisième plus beau marché de France cet été par un concours du Progrès et du 13h de TF1 qui s’y connait en la matière…). Le mercredi quelques producteurs bio s’y installent. Le long de la Chalaronne, jolis ponts de pierre et ruelles escarpées, maisons à colombages et immense porte, vestige d’une enceinte fortifiée. De quoi supporter même un jour pluvieux. C’est dire !


Où manger ?

Auberge de Montessuy. À deux minutes en voiture du centre de Châtillon, magnifiques assiettes du menu de la Dombes (30€) avec grenouilles fraîches et gratin dauphinois ou poulet fermier aux morilles. Desserts excellents et énooormes (une profiterole grosse comme un gâteau pour quatre) ou un parfait glacé aux marrons. Menu du jour extra fin à 15€. Impeccable.
Châtillon-sur-Chalaronne, route de Marlieux
T. 04 74 45 01 51

La Gourmandine. Y aller surtout aux beaux jours pour sa terrasse en bois en bord de rivière au cœur de la cité médiévale. Menu complet à 33€ avec notamment des quenelles de brochets.
Châtillon-sur-Chalaronne, 142 rue Pasteur
T. 04 28 31 69 59


Où acheter des produits locaux ?

La Marande. Boutique de producteurs locaux avec des délices du type rillettes de carpe (3.95€ le pot de 90 g) ou soupe de carpe. Et même un saucisson de carpes ! Plein de fruits, légumes et volailles également. Ainsi que des fromages, notamment de brebis. Sans oublier les viennoiseries au feu de bois !
Châtillon-sur-Chalaronne
T. 04 74 55 73 88
Du mardi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 15h à 19h ; le samedi de 8h30 à 13h et de 14h30 à 19h

Les Fermiers de la Dombes. Même produits que mentionné ci-dessus.
Villars-les-Dombes
T. 04 74 98 16 66
Mercredi et jeudi de 9h à 12h30 et de 15h à 19h ; vendredi et samedi de 9h à 13h et de 15h à 19h


Comment y aller ?

En voiture : 48 km pour aller de Lyon à Châtillon et 37 km entre Lyon et Villars-les-Dombes

En train : du lundi au vendredi, TER Lyon-Villars (47 min / 8, 40€). Pour Châtillon, prendre une navette Oura à Villars (16 min / 2€), douze trajets par jour


Plus de renseignements

Site très complet : dombes-tourisme.com et office du tourisme de Châtillon avec un accueil très chaleureux, fiches d’idées balades pédestres et fiche balade cyclable pour les beaux jours entre les étangs (32 km, 3h30 entre les deux cités dombistes…)

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Escapades...

Mercredi 11 mai 2022 Ville médiévale et antique, Vaison-la-Romaine vaut bien qu’on s’y arrête le temps d’un week-end. Son site archéologique n’est rien moins que le plus vaste de France.
Mardi 26 avril 2022 Un bon quart des rives du lac Léman se trouvent en France. Cap sur les tranquilles (au printemps) Yvoire, Thonon et Evian. Et sur le massif du Chablais auxquelles ces cités s’adossent et qui n’est pas par hasard...
Mardi 12 avril 2022 Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018, la Chaîne des Puys (et la faille de Limagne) comprend, entre autres, de tout jeunes volcans  – moins de 10 000 ans – qui abritent une pierre très prisée et une eau embouteillée, celles de...
Mardi 15 mars 2022 À trois quarts d’heure de Lyon, dans le pays du Gier et au pied du Pilat, Sainte-Croix-en-Jarez a retenu le temps des moines chartreux qui l’ont habitée durant 500 ans. Balade autour et dans ce site où on peut aussi très bien manger des produits...
Mardi 1 mars 2022 Leur nom évoque tout sauf leur solide majestuosité. Les Dentelles de Montmirail regardent le Ventoux et offrent balades, restos et vins comme s’il en pleuvait. À quelques encablures de la Drôme, déjà en PACA et à 2h30 de Lyon, bienvenue...
Mardi 15 février 2022 Villefranche, deuxième ville d’un département du Rhône remanié administrativement lors de la création de la Métropole de Lyon en 2015, se laisse visiter au gré de découvertes architecturales cachées derrière les portes de la rue Nationale. Balade...
Mardi 1 février 2022 250 habitants hors saison, 2 500 à son pic : Lélex n’a rien d’une station boursouflée et reste incroyablement abordable financièrement. De quoi aller skier, marcher ou s’embarquer en télécabine pour voir la découpe du Mont-Blanc et des Alpes....
Mardi 18 janvier 2022 Peut-être sera-t-elle capitale européenne de la Culture en 2028. Clermont-Ferrand, n’est pas que la ville-Michelin (même si l’entreprise est omniprésente) et lance sérieusement sa campagne en ce début d’année, au moment où le festival du court, le...
Mardi 4 janvier 2022 Et si on allait sur le toit du Rhône ? Le Mont Saint-Rigaud culmine à mille mètres et des poussières et, parce qu’il est un peu à l’écart de la route des vins, n’est pas aussi connu que le Mont Brouilly voisin. Balade au milieu des sapins dans...
Vendredi 3 décembre 2021 Aux Glovettes, à Villard-de-Lans, énorme complexe résidentiel typique des stations de ski, la majorité de l’année les appartements sont vides. Une association créée par quatre femmes fait vivre le bâtiment en dehors de la saison des neiges en le...
Jeudi 18 novembre 2021 Plus discrets, moins rutilants que les Monts d'Or, les Monts du Lyonnais se prêtent au jeu trouble de l’automne (ok c'est joli ces feuilles orangées, mais on se caille, non ?). Balade au-dessus de Mornant sur la ligne des crêtes entre le col de la...
Vendredi 5 novembre 2021 Pour que soit préservé leur métier, les cultivateurs de châtaignes ont initié il y a une trentaine d’années la création du Parc naturel des Monts d’Ardèche sur lequel pousse ce fruit délicieux, AOP, et célébré en cet automne par des fêtes...
Jeudi 21 octobre 2021 Grande cité étrangère la plus proche de Lyon (hors Genève), Turin vaut tellement mieux que l’image industrieuse qu’elle véhicule dans nos contrées. Entre la flamboyance de ses avenues napoléoniennes à arcades, la réfection de l’immeuble des usines...
Jeudi 7 octobre 2021 Elles ne sont pas spectaculaires mais les lônes du Rhône sont un paysage apaisant entre la route très fréquentée et le fleuve qui les ceinturent. De quoi aussi aller s’élever sur les coteaux viticoles tout proches. Île du Beurre, de la Platière,...
Jeudi 9 septembre 2021 C’est peut-être le meilleur moment pour y aller. Le soleil brille toujours, les Rencontres de la Photographie s’exposent encore pour quelques jours et les touristes se font plus rares. Entre la majesté des arènes, les clichés de Sabine Weiss et ceux...
Jeudi 26 août 2021 Une rando, une balade en bateau, des châteaux (oui les autres châteaux de la Loire !), des points de vue à couper le souffle, faune et flore sauvages et même une plage. À une heure de Lyon, cap sur les gorges de la Loire pour une journée...
Mardi 6 juillet 2021 Escale sur des réflexions parfaitement accessibles et stimulantes de chercheurs universitaires, le dernier numéro — gratuit — de Pop’sciences interroge les nouveaux imaginaires d’un tourisme de masse fortement modifié par la crise...
Lundi 5 juillet 2021 À à peine plus d’une heure au nord de Lyon, la Bresse est assez méconnue des gones à moins d’y être né. Pourtant avec son territoire vallonné, son poulet nec plus ultra AOC et ses fromages, cette région régale et n’est pas encore débordée par...
Mercredi 26 mai 2021 À l’extrême sud de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les Baronnies et le Nyonsais sont le berceau des olives, truffés de balades dans une végétation qui lorgne déjà vers la Méditerranée. Avant que ne s’impose le Mont-Ventoux, halte dans ces entrelacs...
Mercredi 18 novembre 2020 Un projet original et captivant à la disposition de tous : six podcasts pour écouter les bruissements de nos contrées, des volcans de l'Auvergne aux courbes du Rhône, en compagnie de guides finement choisis, à l'exemple du philosophe Baptiste...
Jeudi 22 octobre 2020 Fermez les yeux, tentez d’oublier ce froid crispant, imaginez un endroit où à 21h, il est encore possible de sortir et où se déroule un festival… Uchronie ? Pas tant que ça. Avignon s’apprête à vivre un succédané de festivités théâtrales. Allons...
Mercredi 14 octobre 2020 Une librairie ? Un café ? Un restaurant ? Un bar à vins ? Tout cela ! A minima. Car en Haute-Loire, L’Arbre vagabond, émanation des éditions Cheyne — à l’honneur à la BM de Lyon — est aussi le point de départ de randonnées et le voisin...
Lundi 28 septembre 2020 À l'extrémité septentrionale du lac du Bourget, non loin de l'abbaye, les plaisanciers peuvent embarquer sur le canal de Savières. Et découvrir ses merveilles et sa Venise, Chanaz. Là où le temps a effectivement suspendu son vol.
Lundi 28 septembre 2020 Lovée entre la montagne et le lac du Bourget, à l'abri des regards, l'abbaye d'Hautecombe compte parmi les joyaux les plus précieux de la région. Nécropole de la Maison de Savoie, elle abrite les sépultures de ses princesses et de ses rois. Son...
Vendredi 10 juillet 2020 Y être allé, y aller, y retourner. L'Ardèche, quasi deux fois moins peuplée que la ville de Lyon, n'offre pas "que" des balades en kayaks et la copie de la Grotte Chauvet. C'est aussi une terre qui choie ses artistes à commencer par le peintre naïf...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !