La Ligne Vertuose, menuiserie stylée au service de l'inclusion sociale

Menuiserie / Faire fabriquer du mobilier stylé à des jeunes éloignés de l’emploi, à partir de chutes de bois inexploitables. En échange de leur travail, ces menuisiers en herbe bénéficient de subventions pour financer la formation de leur choix. Telle est la mission de La Ligne Vertuose depuis 2018.

C’est l’histoire d’un designer, d’un menuisier, et d’un consultant en transformation des organisations qui ont fusionné leurs savoirs-faire pour les ériger en un projet à vocation sociale et sociétale. À l’occasion d’une visite des Ateliers Garnier de son ami Thierry Rueda, Guillaume Bourdon, le designer, s’est interrogé sur l’utilisation des chutes de panneaux de bois, qui représentent 25% de pertes de matériaux sur les chantiers. L’idée de réutiliser cette matière pour lui donner une seconde vie émerge alors. Laurent Pillot, consultant chez Ergon’Homme et son associé Guillaume Bourdon développent une gamme complète de mobilier contemporain conçue à partir de ces chutes : table, luminaire, bureaux, étagères…

à lire aussi : Extinction Rebellion : les trottinettes en ligne de mire

Si le cœur de métier de La Ligne Vertuose reste la menuiserie à travers l’upcycling, son rôle repose avant tout sur sa dimension humaine et sociale. Le but de l’association est de proposer à des profils éloignés de l’emploi mais animés par un projet professionnel de les aider à financer la formation de leur souhait. Tous travaillent le bois dans les ateliers Garnier à Beynost, aux côtés de menuisiers professionnels qui les guident dans leurs fonctions et les maintiennent dans la réalité de la vie active. L’entreprise les rémunère en tant que stagiaires, en prenant en charge le coût de leur projet. « À l’issue de ces stages, certains continuent en menuiserie — Jessica Vaz, notre actuelle formatrice était une ancienne bénéficiaire —, d’autres trouvent des formations dans un domaine complètement différent » explique Chloé Matisse, responsable développement.

Depuis trois ans, une quarantaine de personnes a accédé à une formation, et l’équipe ne cesse de se développer. « L'association se développe bien. On a sans arrêt de nouvelles recrues. Nous fonctionnons avec des bénévoles, et l'équipe comporte deux salariés, une personne en alternance et une en service civique ! Nous sommes aussi en lien avec des incubateurs, comme Ronalpia et des associations comme le Prado qui accompagne des jeunes et adultes rencontrant des difficultés. »

à lire aussi : Gabiodiv fait renaitre la biodiversité sur les quais du Rhône

Rentabilité et performance ne sont pas des gros mots

La dimension écologique combinée à l’aspect militant pour la réinsertion des jeunes en difficulté, ainsi qu'à l’engagement pour une dynamisation économique locale, font de l’association une structure de l’Économie Sociale et Solidaire à part entière. « La Ligne Vertuose est née d’une initiative d’entrepreneurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes, pour booster l’économie locale, en faisant cohabiter des ambitions sociales, écologiques et économiques. Rentabilité et performance ne sont pas des gros mots. Nous sommes convaincus qu’il est possible et même urgent d’écrire performances au pluriel, en réconciliant économie, écologie et social ! »

La Ligne Vertuose propose une gamme de meubles à destination des professionnels (80% des ventes) et des particuliers. Pour chaque meuble vendu, 25% du prix de vente sont attribués au stagiaire. Une table haute composée de 25, 5 kg de matières réutilisées se vend 877€ l’unité, dont 175 € sont reversés pour la formation du jeune qui réalise la table. Comptez 57€ pour une étagère sur mesure.

L’objectif est de pouvoir dupliquer le concept partout en France, avec d’autres acteurs locaux. « Si le modèle se développe en Rhône-Alpes autour du bois, il pourrait être dupliqué ailleurs, avec d’autres matériaux. Les modèles de meubles créés sont libres de droits. Un parti-pris d’open source qui permet aujourd’hui à tout atelier de menuiserie de reproduire le projet, en montant un partenariat avec des associations d’insertion locales. »

La Ligne Vertuose
Atelier d’agencement Garnier​ à Beynost

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Actus...

Mardi 26 avril 2022 Weavers, association villeurbannaise qui a pour ADN l’inclusion des personnes exilées, utilise les leviers d’intégration économique et sociale afin de faciliter leur recrutement. Le but : créer des liens sociaux pour les inscrire dans...
Mardi 12 avril 2022 ADOS est une association qui prône des valeurs d’inclusion et d’égalité des chances. Un lieu ressource à destination des jeunes collégiens, lycéens et de leur famille. Objectif : les accompagner au mieux dans leur scolarité.
Mardi 29 mars 2022 L’association parisienne Le Recho inaugurait, début mars à Lyon, la première étape de son Itinéraire Solidaire : un projet itinérant réunissant habitantes et habitants de plusieurs villes de France et personnes exilées, autour de la cuisine....
Mardi 1 mars 2022 Le préavis de grève aux Célestins, lancé il y a une semaine pour la journée du 1er mars, a été levé lundi 28 février. "La Mouette" de Cyril Teste et "La Ligne solaire" se joueront bien dès les mercredi 2 et jeudi 3 mars, aux dates prévues cette...
Mardi 1 mars 2022 Au Marché Gare, les travaux s'approchent de leur terme prévu en mai, avant le passage de la commission de sécurité, en juin pour une réouverture de la SMAC en septembre, avec l'inauguration suivie des premiers concerts, pour...
Mardi 1 février 2022 Ressuscité en 2007, le Comœdia est devenu le premier multiplexe Art & Essai indépendant de France, en toute discrétion. La transmission de témoin qui s’est effectuée entre ses murs durant l’été dernier ne devrait rien remettre en cause.
Mardi 1 février 2022 Dans le quartier Saint-Jean à Villeurbanne, on se bouge pour sortir les habitants du chômage de longue durée,  avec un accompagnement sur mesure et une analyse du terrain afin de créer de l’emploi utile à tous. L’association Le Booster de Saint-Jean...
Mardi 18 janvier 2022 Que faire d’un aspirateur qui n’aspire plus ou d’un grille-pain qui ne grille plus ? On ne répare plus, on jette bien sûr. Et on rachète du neuf. L’art du rafistolage n’est plus à l’ordre du jour, il a laissé place à une société de consommation...
Mercredi 1 décembre 2021 Après de rocambolesques péripéties, l’Institut Lumière accueillera bien du 7 au 14 décembre les neuf films du “Festival Netflix“ et sa pluie de grands auteurs, dans un contexte houleux. Récit du feuilleton qui a tourneboulé les “professionnels...
Vendredi 3 décembre 2021 En attendant de voyager via le métavers, pour visiter des villes, il existe toujours des audio-guides. Beaucoup sont poussiéreux, soporifiques, monocordes… D’autres, comme celui de Séverine Peurichard, nous transportent avec virtuosité dans...
Jeudi 4 novembre 2021 La Ville de Lyon a décidé de remettre en jeu le label des huit Scènes découvertes de la cité. Pour chacune d'entre elles, l'enjeu est important tant l'aide financière et la mise en réseau bénéficient à ces structures souvent fragiles mais au travail...
Jeudi 4 novembre 2021 La Ville de Lyon vient de lancer une série d’appels à projets concernant les théâtres des 3e et du 8e arrondissements (actuels Théâtre des Asphodèles et NTH8). Ils seront ainsi peut-être confiés à de nouvelles équipes. Arbitrage prévu en...
Mercredi 20 octobre 2021 Définir un tiers-lieu est ardu tant il se métamorphose. Certains embrassent l’éphémère et se projettent sur des bâtiments en attente de réhabilitation — c’était le cas des Halles du Faubourg dans le 7e,  qui ont disparu sous les...
Lundi 18 octobre 2021 L'utilisation temporaire de Fagor-Brandt est prolongée jusqu'en novembre 2023, à la demande des acteurs culturels occupant le lieu. Mais rien n'est résolu pour la suite qui, au contraire, semble se compliquer, la Métropole n'ayant rien anticipé.
Jeudi 7 octobre 2021 Vous les avez peut être aperçu sillonnant les rues du 7e et 3e arrondissements : ces drôles de vélos bleus aux allures de camionnettes du futur ont été acquis par le Foyer Notre Dame des Sans Abri qui lance son dispositif Solid’aire, un service...
Mercredi 22 septembre 2021 Modèle d'initiative citoyenne, Nettoyons Lyon, association fondée par deux amis — Nicolas Navrot et Maximilien Bouffard-Roupé —, fête sa première année d'actions concrètes, consistant à nettoyer fleuve, parcs ou places de tous leurs déchets....
Mardi 7 septembre 2021 Le futur de la Cité de la Gastronomie ? Rendez-vous dans deux ans pour savoir. En attendant, on teste et on resserre le prisme sur l'alimentation pour en faire non plus un musée, mais un « lieu totem de la filière alimentaire ».
Mardi 24 ao?t 2021 Une chambre libre, l’envie d’accueillir et de vivre une expérience interculturelle, et de la bienveillance. Ce sont les seules conditions nécessaires à l’accueil de personnes réfugiées avec le programme J’accueille de Singa.
Mardi 29 juin 2021 Lucie Campos, directrice de la Villa Gillet, vient d'intégrer, avec entre autres Bruno Messina du festival Berlioz, le comité artistique chargé de mener à bien "l'appel à manifestation d'intérêt à destination des jeunes créateurs" lancé par le...
Mercredi 30 juin 2021 L’inclusion et l’anti gaspi comme lignes directrices. En juin dernier, le collectif citoyen Graille installe pour la première fois sa cuisine éphémère dans un camp de réfugiés. Depuis, il officie en rue ou dans les squats pour...
Lundi 21 juin 2021 Une semaine après nos révélations sur la situation compliquée affectant le cinéma municipal brondillant, l’incertitude est plus que jamais à l’affiche des Alizés. Et l’inquiétude de plus en plus grande du côté des salariés, des spectateurs et des...
Lundi 14 juin 2021 L’un des plus anciens cinémas associatifs municipaux de la Métropole risque de changer de tête et de cœur : les Alizés de Bron sont jugés pas assez rentables par le nouvel exécutif, qui souhaite transformer sa gestion en les passant en DSP....
Dimanche 6 juin 2021 Des voies cyclables comme il y a des tracés de tramway, de métro ou même de randonnées. C’est l’objectif de la Métropole de Lyon qui annonçait ce vendredi 4 juin la création de la première ligne du Réseau Express Vélo : 17 km entre...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !