A Bron, drôle d'endroit pour des rencontres cinématographiques

Festival / Ajournée l’an passé, la 30e édition du festival dédié au cinéma français voit enfin le jour aux Alizés du 26 au 30 janvier. Et l’on espère qu’elle ne sera pas la dernière — de rocambolesques péripéties ayant affecté, on s’en souvient, la saison 2021 du cinéma brondillant.

On imagine la période doublement incertaine aux Alizés : une pandémie qui n’en finit pas et contraint les salles de la France entière à jongler avec les règles sanitaires, déprogrammations de dernière minute et évictions potentielles de personnels contaminés ou cas contact ; et puis cette épée de Damoclès pesant sur le cinéma que la Ville souhaite faire passer en délégation de service public à compter de septembre prochain, entre les mains d’un opérateur privé non encore désigné. Le rendez-vous du cinéma français, institution brondillante depuis 1991, y survivra-t-il ? Raison de plus pour savourer cette édition anniversaire ; cinq jours d’une vivifiante densité.

à lire aussi : "Un monde" de Laura Wandel : la cour des mille raclées

Scandale politique en ouverture, meurtre en clôture

Impossible (et inutile) de dérouler ici l’intégralité du programme, pointons quelques moments à ne pas manquer, comme le film d’animation Vanille de Guillaume Lorin (fabriqué chez Folimage mais propulsant dans les lumières et magies guadeloupéennes) ou l’adaptation de Pagnol Le Temps des secrets par Christophe Barratier pour une séance ciné-ma différence.

Parmi les venues de cinéastes, signalons Thierry de Peretti pour Enquête sur un scandale d'État (qui fera l’ouverture le 26 à 20h30), Eve Deboise pour Petite leçon d’amour ; Matthieu Rozé (avec son comédien Yannick Choirat) pour Azuro ; Sylvie Audcœur pour Une mère ; Laurent Cantet pour deux avant-premières de son drame ultra-moderne Arthur Rambo (photo) ; Mathieu Gerault pour Sentinelle sud ou encore Samuel Theis pour Petite nature.

Côté documentaire, c’est avec curiosité que l’on jettera un œil sur À demain mon amour que Basile Carré-Agostini a consacré aux sociologues stars de la bourgeoisie, les Pinçon-Charlot, et dont il viendra débattre. On peut s’attendre à un singulier effet d’écho avec le Retour à Reims (Fragments) que Jean-Gabriel Périot a composé à partir d’une masse invraisemblable d’images d’archives autour du texte de Didier Eribon, à la manière du travail de Frank Beauvais.

Et puis, entre autres projections, la clôture s’effectuera en présence de l’équipe de Murder party réalisé par Nicolas Pleskof (connu pour avoir notamment cosigné le scénario du court Make it Soul), une comédie policière semi-parodique (coucou, Knives Out) cultivant un côté kitsch de série B à l’ancienne. À l’heure où nous rédigeons ces lignes, chaque séance/rencontre demeure hélas suspendue aux aléas de la situation sanitaire en cours. Croisons les doigts !

Drôle d'endroit pour des rencontres
Aux Alizés (Bron) ​du mercredi 26 au dimanche 30 janvier

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 8 juillet 2022 Double révolution à venir dans les salles de l’Est lyonnais. D’abord — et c’était attendu depuis que la nouvelle municipalité brondillante avait décidé d’une (...)
Lundi 21 juin 2021 Une semaine après nos révélations sur la situation compliquée affectant le cinéma municipal brondillant, l’incertitude est plus que jamais à l’affiche des Alizés. Et l’inquiétude de plus en plus grande du côté des salariés, des spectateurs et des...
Lundi 14 juin 2021 L’un des plus anciens cinémas associatifs municipaux de la Métropole risque de changer de tête et de cœur : les Alizés de Bron sont jugés pas assez rentables par le nouvel exécutif, qui souhaite transformer sa gestion en les passant en DSP....
Vendredi 25 septembre 2020 La rentrée des salles se poursuit sur tous les écrans de la Métropole. Au tour des Alizés de Bron de proposer une soirée spéciale à destination de ses adhérents, avec (...)
Mardi 28 janvier 2020 Pourquoi attendre un compte rond pour célébrer les Rencontres du cinéma français de Bron ? Figure d’exception notable dans le paysage métropolitain, voire hexagonal, le festival des Alizés a souvent pris de l’avance sur les autres. Pas seulement...
Mardi 23 janvier 2018 Janvier est un mois durant lequel on se souhaite une bonne année et où l’on espère effectuer de belles rencontres. Pour voir son vœu exaucé, inutile (...)
Mercredi 25 janvier 2017 Si l’année 2016 fut meurtrière parmi les musiciens, elle n’a pas non plus épargné les gens de cinéma : emportant le réalisateur François Dupeyron, elle laisse un (...)
Mardi 26 janvier 2016 Cinq jours d’une extrême densité, pour célébrer le cinéma français dans la convivialité. Bien que dépourvu de compétition — ou justement parce qu’il (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X