Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

PNY : la chaîne parisienne de hamburgers tente une percée à Lyon

Hamburger / Après s’être forgé une sacrée réputation dans la capitale, Paris-New-York va tenter de convaincre les Lyonnais que ses hamburgers sont « les meilleurs de la planète ». 

Il y a deux ans, on voyait atterrir à Lyon à l’enseigne Carmelo, un groupe parisien en pleine bourre : Big Mamma. Lequel avait construit son succès sur une certaine image de la cuisine italienne, avec l’accent et l’ambiance kitschouille — représentant surtout l’émergence en France de la restauration à la sauce start-up. Ses ingrédients ? Un concept porté par de jeunes entrepreneurs issus d’école de commerce qui, ayant rodé une version allégée de leur idée (ici, une pizzeria dans le Luberon), la propulsent avec l’aide d’investisseurs (pour eux, Xavier Niel). Les bons produits font partie du business plan. Et la bouffe n’est pas la finalité : les fondateurs de Big Mamma viennent de lever des millions pour une nouvelle boîte de paiement sans contact. Big Mamma a été lancé en 2015, quelques années après les burgerophiles, mais surtout précurseurs de PNY.

à lire aussi : Carmelo, on peut réserver

L’histoire de PNY, c’est celle de Rudy Guénaire et de Graffi Rathamohan, tous deux anciens étudiants d’HEC. Place au storytelling : lors d’un trek de fin d’études en Amérique, des vacances financées par son école et des sponsors privés, le jeune homme expérimente tout ce que les States comptent de bons burgers et se décide à transformer cette expérience en business. En guise de MVP (Minimum Viable Product en langage start-up), Rudy ouvre en 2012 avec l’aide de Graffi un petit emplacement rue du Faubourg Saint-Denis, à Paris.

Une narration... touchante

Dès le départ, les deux compères pensent le moindre détail et l’enrobent d’une narration touchante : ils dénichent ce qui se fait de mieux côté viande, avec le Ponclet (fournisseur de tables étoilées) et Samuel Fouillard qui élève des Angus à « l’herbe des prairies arrosées par la pluie ». Côté buns, ils élaborent une recette secrète, qui « a nécessité cinquante tests ». Côté fromage, ils trouvent le vieux cheddar d’un producteur britannique, pardon d’un « petit producteur, amoureux de ses vaches et travaillant sept jours sur sept sous le temps humide du nord de l’Écosse ».

Pour la déco ils délèguent à une agence d’architectes (CUT). La presse applaudit, leurs hamburgers sont élus « les meilleurs de Paris » par le Figaroscope. Sans surprise, ils veulent reproduire ce succès via de nouvelles ouvertures, avec le soutien provisoire du fond d’investissement Audacia de Charles Beigbeider — le frère de l’écrivain, entrepreneur et homme politique d'extrême-droite proche de Marion Maréchal. Un second établissement est lancé en 2013, un troisième l’année suivante, avec, dans un coin de la tête, la success story d’un géant comme Five Guys. Des PNY, il en existe aujourd’hui huit à Paris (pour 250 employés), dont un dans le centre commercial Citadium pour une collab’ avec la marque de vêtements Carhartt. Et voilà que la chaîne lance son expansion en province : cela passe par Lyon, en lieu et place d’une institution, le resto de poisson Chez Moss.

Une déco... instagrammable

L’établissement de la rue Mercière se fait d’abord remarquer par un décor hyper instagrammable (néons glissées dans les tables en verre, luminaires roses, mezzanine bonbon). On retrouve à la carte les burgers stars, dont le fameux Return of the Cowboy (300 000 exemplaires revendiqués en 2017) : steak de bœuf (de la Limousine corrézienne) hâché sur place, cheddar affiné, poitrine fumée et confit d’oignon, oignons frits et sauce barbecue. C’est celui qu’on a essayé : il était effectivement fameux, quoique son pain se désarticulait, obligeant nos voisines de table à user de couteaux et fourchettes.

On fut plutôt déçu par le reste, que ce soient les frites, des allumettes manquant de craquant, une mayo insipide et un sandwich vegan autour d’une bien peu convaincante "alternative" hâchée, conçue par les Nouveaux Fermiers (autre start-up de la foodtech, soutenue par Xavier Niel). Côté liquide, on peut faire l’impasse sur les limonades maison et privilégier les bières artisanales, dont celles de leurs potes de Deck & Donohue ou les Drômoises de la Pleine Lune.

PNY
59 rue Mercière, Lyon 2e

Tous les jours midi et soir ; de midi à 23h le week-end
Burger à 12€90 et formule à 16€90 (précisons que PNY revendique lutter contre le paiement en liquide) ; bières de 3, 5€ à 8, 90€

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Guide Urbain...

Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession. Elles œuvrent dans un fournil du haut des Pentes : Bonomia.
Mardi 26 avril 2022 Entre deux tranches de pain brioché : du pastrami ou des boulettes. À côté : un mac'n'cheese ou un épi de maïs. C'est l'Amérique ? Non, Schmok.
Mardi 12 avril 2022 Le jeu de société a la cote. Deux copains viennent d'inaugurer leur première boutique spécialisée dans les jeux, où il est possible d’acheter, de louer et de rencontrer des éditeurs : Master Yeti.
Mardi 29 mars 2022 Certains disent juin 2020, d’autres, une éternité. Voilà bientôt deux ans que le repaire des amateurs de musiques électroniques Chez Émile a fermé ses portes. Dans quelques jours, Mush et Guillaume Des Bois ouvriront une nouvelle boutique,...
Mardi 1 mars 2022 La Baignoire est un de ces lieux où l’adresse se repasse en chuchotant, qui font écho à une époque en vogue dans le monde du cocktail actuel, celle de la prohibition des années 1920 aux États-Unis : un speakeasy.
Mardi 1 février 2022 Une micro-torréfaction cachée dans l’arrière salle d’un coffee shop : c’est dans les pentes et c’est Méta, installée chez Fika.
Mardi 1 février 2022 On la pensait poussiéreuse et surannée. Longtemps snobée, la céramique regagne une place d’honneur dans les cuisines de celles et ceux sensibles à l’artisanat et au Do It Yourself. À Lyon, un premier lieu entièrement dédié à cette pratique, vient...
Mardi 1 février 2022 À quelques encablures de Perrache, une nouvelle librairie indépendante a ouvert ses portes en novembre. Une librairie généraliste qui s'empare volontiers des questions sociétales actuelles avec un vrai esprit d'ouverture et une approche conviviale,...
Mardi 4 janvier 2022 Dans la rue Pasteur, à la Guillotière, vient d'ouvrir ce resto à bao. La brioche vapeur, star de la street food asiatique, s’y présente en petit sandwich et se mange à table. 
Jeudi 16 décembre 2021 L’émission culinaire de France Inter,  On va déguster, réunissait en novembre dernier deux Lyonnaises dont on a récemment parlé : Anaïs Duraffourg et Géraldine (...)
Jeudi 2 décembre 2021 C’est un succès populaire, brandi pour prouver qu’on mange bien dans la nouvelle Part-Dieu (oui, le centre commercial). Ses ingrédients ? Un thème éphémère, et de la vraie cuisine, aussi. 
Mardi 14 décembre 2021 Dans l'une de ces rues que les couvre-feux plongeaient dans la pénombre, on refait la fête. On y mange aussi désormais thaïlandais, grâce à Chan.
Jeudi 18 novembre 2021 L’historique bar à vin naturel sort du confinement rénové : les murs et les assiettes ont changé. La cave, c'est heureux, reste toujours bien garnie. 
Mercredi 17 novembre 2021 Le restaurant multi-primé La Bijouterie s’est offert un lifting de rentrée. Son chef Arnaud Laverdin en profite pour proposer un menu du soir toujours plus élaboré, alors qu’au déjeuner il se transforme en Mr Baoshi, avec une courte carte de...
Jeudi 18 novembre 2021 « J’adore les huîtres : on a l’impression d’embrasser la mer sur la bouche » disait le poète Léon-Paul Fargue. On a testé Nacre, fraîchement ouvert à Saint-Paul : tout un poème.
Mercredi 3 novembre 2021 Elias torréfie depuis cinq ans dans le bas des pentes, sous l’étiquette Rakwé. Il s’est associé avec Jonathan, le Vagabond, dont on croise le triporteur et les espressos sur les marchés des quais. Ça donne un nouveau coffee shop sur Lyon. Un énième...
Mercredi 6 octobre 2021 Des pizzas de compèt’, des vins natures qui déboitent, la Montée de la Grande-Côte : la recette du cool ? C'est celle de ce nouveau Yard.
Jeudi 23 septembre 2021 Le réseau des galeries lyonnaises continue de s’étendre avec la réouverture d’Outsiders, qui convie Onemizer pour une exposition solo. Après une année semée d’empêchements et d’incertitudes, la troisième galerie du nom est pressée de mettre en...
Mercredi 22 septembre 2021 Des falafels et du houmous, selon une recette rodée à Montpellier, dans la rue la plus gourmande de la ville — Hippolyte Flandrin : voici Green Lab.
Mercredi 25 ao?t 2021 Food Society, l'une des deux nouvelles extensions gastronomico-cool de la Part-Dieu, en envoie plein la vue. Côté goût, ce n'est pas encore ça, par contre.
Dimanche 27 juin 2021 Le Lyon Street Food Festival fera son retour du 16 au 19 septembre. Supprimé l'an dernier, le rendez-vous des foodies se trouve confronté à une (...)
Mercredi 30 juin 2021 ​Précédemment, on évoquait l'alliance entre vinyles et vins natures : ça se passait chez Satriale, dans les Pentes. Cette semaine, une cave (nature encore, dans le 1er toujours, mais où l'on mange, cette fois) a ouvert à l’enseigne Micro...
Lundi 5 juillet 2021 Après la fermeture il y a plus d’un an d’A la piscine, Thomas Rolland et Benjamin Sanchez rebondissent près des Terreaux avec Regain. Dans un espace presque chic, ils envoient un menu déjeuner bien roulé.
Mercredi 30 juin 2021 On connaissait Le Frip Club rue Victor Hugo, on connaissait aussi le joli camion itinérant du Road Frip. La fusion de ces deux concepts fait naître Fripes Machine, une boutique partagée en plein cœur de Guillotière.
Mercredi 9 juin 2021 Quelques jours avant la réouverture de son resto Mosuke à Paris, mais surtout d'un atterrissage fracassant du côté de Fourvière avec le concept Edo, on a téléphoné au top chef Mory Sacko. Et parlé longuement confinement, partage et voyage. Et...
Mercredi 19 mai 2021 La livraison, quand on tient une pizzeria par temps de Covid ? Pas le choix ! Marion Bohé n'a cependant pas cédé aux sirènes de Deliveroo and co, et a monté sa propre structure. Inclus : CDI, vélos électriques et sacs à dos roses. 
Mercredi 19 mai 2021 Chaque midi, une foule d’affamés attend, parfois une heure durant, de pouvoir croquer dans un kebab de Chëf (10 rue Terme, de 11h30 jusqu’à la fin des (...)
Mercredi 19 mai 2021 Chez Awanî ("nous sommes ensemble", en yoruba), on déniche : une poupée qui parle dix langues — dont sept africaines —, de l’épicerie (...)
Jeudi 22 avril 2021 Là-haut, perché sur la colline de Fourvière, existe un ancien fort militaire où artistes et animaux cohabitent à l’abri des regards. Situé à deux pas du Jardin des Curiosités, le Fort de Saint-Just, renommé par ses actuels occupants Fort...
Mercredi 21 avril 2021 La Foire de Lyon, prévue fin juin 2021, est annulée. Comme l'an dernier. Rendez-vous est pris en mars 2022 pour la prochaine édition. 

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter