Villa Gillet & Le Petit Bulletin
Immersion dans
L’Atelier des Récits 2022

Un cycle Hayao Miyazaki au Pathé Bellecour

Le Château dans le ciel
de Miyazaki

Et vous, comment vivrez-vous ?, le nouveau long-métrage de Hayao Miyazaki n’étant annoncé que l’année prochaine (une décennie après le dernier), le Pathé Bellecour a l’idée bienvenue de proposer trois semaines durant un mini-cycle consacré à l’auteur nippon faisant pour une fois l’impasse sur les œuvres trop évidentes que sont Totoro,  Princesse Mononoke ou Porco Rosso.

à lire aussi : Ghibli fête sa révolution

On (re)découvrira donc Le Château dans le ciel (1986) — lundi 16 mai à 19h30 et samedi 21 à 11h —, qui demeura longtemps inédit sur les écrans français mais porte en lui certaines des obsessions artistiques et philosophiques du cinéaste, notamment liées à des territoires magiques, peuplés de yokais et contigus au nôtre.

Ours d’Or à Berlin, Le Voyage de Chihiro (2001) — lundi 23 mail à 19h30 et samedi 28 à 11h — en offre une autre (splendide) illustration. Quant au Château ambulant (2004)lundi 30 mai à 19h30 et samedi 4 juin à 11h — il combine sorcellerie, guerre et amour dans une ambiance de conte steampunk.

Si deux séances sont proposées pour chaque film, la première (lundi soir) est toujours en VOST afin de permettre aux familles le samedi matin de les découvrir en VF sur grand écran. Bon esprit.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 7 octobre 2020 « Défiez-vous des premiers mouvements, écrivait Casimir de Montrond. Ils sont presque toujours bons. » Si les artistes revendiquent volontiers une part de spontanéité dans l’acte créatif, quid du premier regard porté sur une œuvre — en particulier...
Mercredi 15 janvier 2014 Pour ses adieux au cinéma, Hayao Miyazaki propose une fable ample, adulte et très personnelle mêlant histoire du Japon et envol romanesque pour dessiner un autoportrait en créateur aveuglé par sa passion. Magnifique. Christophe Chabert
Vendredi 13 septembre 2013 C’est la dernière annonce (fracassante) du festival Lumière : comme le lapin sorti du chapeau, un hommage aux studios Ghibli du grand Hayao Miyazaki, qui (...)
Mercredi 1 avril 2009 Cinéma / Après un Château ambulant spectaculaire mais gratuitement sophistiqué, Hayao Miyazaki retrouve une ligne claire avec ce film pour tous les publics, récit d’apprentissage aux accents cosmiques et wagnériens, dans la lignée de Chihiro et...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter