Le Grisbi, trafiquant de cocktails stupéfiants

Cocktail / Un nouveau bar à cocktails est apparu dans le paysage lyonnais, rue Chavanne. Ambiance tamisée, 200 spiritueux pour une carte 100% française et des films de gangsters un dimanche par mois : le gang des Lyonnais aurait béni Le Grisbi.

Plusieurs bars à cocktails ouverts ces dernières années à Lyon se parent d’une clandestinité de façade pour embrasser l’époque fantasmée de la prohibition et du goût pour les plaisirs interdits. De façade car, pour Kevin Busquet, l’un des deux patrons du Grisbi : « ce serait menteur de s’appeler speakeasy alors qu’on a pignon sur rue, que la prohibition est finie, que l’on vend de l’alcool dans la légalité. Ici, on s’inspire d’une époque, on en fait un lieu à thème pour faire vivre une expérience globale. »

 lire aussi : Bulles, mousse et cocktails à La Baignoire

Au Grisbi, on ne se cache pas pour picoler, mais on garde le côté privilège avec ce petit bar tamisé à l’ambiance feutrée et à l’accueil soigné : quelques canapés style Chesterfield, un comptoir en béton ciré, du blues, du jazz et du hip-hop underground New-Yorkais en fond sonore. On hume le côté transgressif les mardis — quand l’espace se transforme en club cigare (sur adhésion) pour accueillir les amoureux du churchill ou du double corona, dans un espace ouaté, entre salon et boudoir.

 lire aussi : 3 questions à Marc Bonneton, boss de L'Officine

Plus frais, le Volfoni

Le deuxième associé, Tugdual Ponchet, travaille l’art de la mixologie comme un parfumeur à la recherche de fins mélanges — en s'appuyant surtout sur les provenances. Les 200 bouteilles de spiritueux (cognac, vodka, rhum, gin, whisky…) sont d’origine française.

« Le choix du 100% français nous a fait faire le tri dans certaines AOC étrangères, malgré notre amour pour le monde des spiritueux » explique Kevin. Pas de bourbon ni de téquila, ni de saké donc. Mais une carte pour chaque saison, qui respecte l’industrie du spiritueux français, les cycles saisonniers et les terroirs. « La Bretagne a un climat et des sols similaires à ceux de l’Irlande, on y fait de superbes whiskies ! ».

Ça donne le Caboteur (12€) : whisky Armorik classic bio, sirop de chouchen maison, bitter Suze orange. Pour les férus du Negroni, préférez le Charly Matteï (12€), qui propose un voyage dans le maquis corse avec un gin aux notes boisées tirant vers la châtaigne. Plus frais : le Volfoni, au gin Nuage infusé au basilic, verjus Bourgoin, saumure et olive verte, est une parfaite mise en bouche. Difficile d'enchaîner les verres le ventre vide : des collations de produits locaux sont proposées : Maison Duculty pour la charcuterie, Le Plateau de Pierre pour les fromages.

Si Le Grisbi tire son nom d’une scène culte des Tontons Flingueurs — et surtout s'inspire des romans d'Albert Simonin —, c’est parce que les deux patrons sont « fans de films de gangsters et de cinéma de genre... et Lyon est quand même la ville du braquage avec le gang des Lyonnais ! »  Un dimanche par mois, le lieu organise une projection autour d’un brunch, en partenariat avec le festival Les Mauvais Gônes

Le Grisbi
1 rue Chavanne, Lyon 1er
De 19h à 1h ; fermé dimanche et lundi

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 1 mars 2022 La Baignoire est un de ces lieux où l’adresse se repasse en chuchotant, qui font écho à une époque en vogue dans le monde du cocktail actuel, celle de la prohibition des années 1920 aux États-Unis : un speakeasy.
Mardi 12 novembre 2019 Le Bosquet, le petit frère de l’Orangerie (LE bar à apéritifs à la française du 1er arrondissement) a ouvert ses portes le 18 octobre dernier. On lui a rendu visite dès le lendemain, vous pensez bien.
Mardi 8 janvier 2019 Que boire avec le foie gras ? Un Sauternes ? Trop classique. Un Champagne ? Trop chic. Un Médoc ? Trop lourdingue. Pourquoi pas un cocktail ? Chez le tout beau, tout cuivré Copper Roots, c'est possible.
Mardi 30 octobre 2018 Si le mot cocktail vous évoque mojito, spritz ou pina colada, c'est que vous avez raté une étape. Rattrapage : les dix dernières années furent celles du renouveau mixologique. Les pionniers lyonnais, après avoir remis les classiques au goût du jour,...
Lundi 6 février 2012 Non, en entrant dans ce bar à cocktails, l’Antiquaire, vous n’êtes pas à New York dans les années sombres de la prohibition. Vous êtes bien en plein cœur de (...)
Mercredi 10 janvier 2007 Danse / Après les excès de la Biennale en septembre, la danse a eu la gueule de bois pendant trois mois proposant, à quelques exceptions près, une (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !