Virée à Vaison-la-Romaine

Vaucluse / Ville médiévale et antique, Vaison-la-Romaine vaut bien qu’on s’y arrête le temps d’un week-end. Son site archéologique n’est rien moins que le plus vaste de France.

En arrivant dans cette ville de presque 6000 habitants, impossible de ne pas revoir les images de l’Ouvèze en furie. En 1992, l’eau sort de son lit et trimbale à vive allure des caravanes arrachées aux campings : le bilan d’une quarantaine de morts est tragique. Une plaque rappelle au souvenir de ce sinistre 22 septembre. La ville a  bien sûr retrouvé son calme, et le vieux pont romain à une arche n’a jamais tremblé, tout comme il a résisté à un dynamitage : il joint la ville haute et médiévale de celle en contrebas, antique.

à lire aussi : Visiter le Bugey ancestral

La ville haute

Moins connue que la partie antique, cette zone médiévale est un joyeux dédale de rues qui grimpent jusqu’au château comtal. Avant d’y arriver, arpenter la rue de l’Évêché et celle des Fours en passant par la cathédrale Sainte-Marie-de-l’Assomption. L’emplacement des anciens fours banaux est aujourd’hui privé — ce sont souvent des garages ou des ateliers — et quand ils sont ouverts sur la chaussée, vous pouvez aisément les voir.

Des panneaux rappellent qu’au Moyen Âge, pour s’en servir, les sujets devaient verser une redevance au seigneur puisqu’il était interdit de moudre le grain et de cuire le pain ailleurs qu’aux moulins et fours banaux. La disparition totale de leur usage est consécutive à la Révolution française, en 1793.

à lire aussi : Se surex-poser à Lélex

Continuez à grimper au sommet du rocher pour atteindre le château dit "comtal" du XIIe siècle qui surplombe la ville et les terres avoisinantes. L’accès est libre. Il est a demi en ruines, mais reste son donjon et surtout le Mont Ventoux voisin (environ 20 km) brille sur ses hauteurs chauves.

Les sites antiques

Sur la rive droite de l’Ouvèze, l’histoire est bien plus ancienne. Il a fallu attendre 1924 pour que ne soit accolé à Vaison "la Romaine" et mettre en évidence ces fouilles archéologiques réalisées lors de la première moitié du XXe siècle, notamment par le chanoine Joseph Sautel. Se dégage alors des bâtiments de l’époque de l’apogée de cette cité en l’an 80 – 100 de notre ère. Sur deux sites proches mais distincts (une seule billetterie), il reste certes des fondations, une série de colonnes brisées mais debout, parfois visibles même de l’extérieur mais il est franchement conseillé de s’offrir la possibilité de pouvoir y circuler.

C’est une émotion particulière d’être dans les rues du site de la Villasse avec les boutiques sur le pas de porte des maisons et une allée large pour faciliter la circulation des chariots. Des pavements, conservés et restaurés, témoignent de la noblesse de certaines familles, quand les plus modestes avaient un sol en terre battue. Un ensemble thermal assez lisible se trouve aussi dans cette partie. Recouvrant la surface de 2000m² il est comparable à celui de Pompéi.

à lire aussi : Les Baronnies pour baromètre

L’autre site, celui de Puymin, abrite là encore un quartier de boutiques mais aussi un grand jardin à colonnades et des maison huppées comme celle à l’Appolon Lauré, du nom d’une tête d’Apollon découverte en 1925 et exposée dans le musée attenant présentant des statues impériales en marbre, des mosaïques ou encore des objets de la vie quotidienne.

Ce site comporte aussi une remarquable allée de sarcophages et surtout le théâtre antique parfaitement hors de vue du visiteur arrivant par ce chemin. L’effet « waouh » est garanti sauf si, en roulant sur les avenues Choralies et Mitterrand en contrebas, il se soit dévoilé à vos yeux. Premier monument mis au jour de cet ensemble (en 1907), il date du Ier siècle de notre ère, à l’instar de ceux de Fourvière excavés à la même période. Il reste ici les bases du mur de scène fermant ces gradins semi-circulaires pouvant accueillir 6000 spectateurs à l’époque (10 000 à Fourvière). Il est possible d’arpenter les couloirs menant aux gradins comme dans les arènes d’Arles ou Nîmes. Très rénové, il est presque trop ripoliné mais sert toujours à accueillir des festivités (voir plus bas). 

Enfin, il ne faut pas manquer la belle cathédrale Notre-Dame de Nazareth et son cloitre que l’on atteint en longeant le site de la Villasse sur l’agréable chemin du Couradou. Au bout du jardin d’enfant, cet édifice est le plus précieux vestige de l’époque médiévale, datant du XIe siècle. Des vestiges antiques ont été réemployés pour sa construction et ses galeries de double colonnettes – trois des quatre pans ont été sauvegardés — est un petit bijou architectural.

Sites antiques : billetterie rue Burrus
T. 04 90 36 50 48
Tarif : 9€ (adultes), 4€ (10-18 ans), gratuit (- de 10 ans)


Prog' estivale

Le théâtre antique est un écrin parfait pour que l’été soit culturel. Avec :

- Des concerts : Francis Cabrel (le 5 juillet), IAM (le 9 juillet), Caballero & Jeanjass (29 juillet)

- Le festival international Vaison Danses (du 13 au 26 juillet). Avec Gloria de Montalvo, uen soirée Carolyn Carlson, La Femme qui danse par Marie-Claude Pietragalla, La Pastorale par le Malandain Ballet Biarritz et Folia de Mourad Merzouki.

- Festival Choralies (du 3 au 11 août) dédié aux chorales professionnelles et amatrices

- Soirées à l’antique (du 14 au 24 août) : théâtre, musique et cinéma de plein air, gratuit !


Où manger ?

Chez Jacotte. Installé sur une place blindée de restos et bars, Chez Jacotte accueille dans un cadre rétro sans que ce ne soit trop conceptualisé. Assis sur des chaises en formica, le plat du jour à 13€, la cocotte camembert rôti AOP de Normandie, focaccia, salade et crudités à 17€ et ça fond dans la bouche. Pas spécialement provençal et pas attrape-touriste, on y revient !
2 place Montfort
T. 09 78 49 35 90
Ouvert les midis du mardi au dimanche + vendredi et samedi soir


Où manger un gâteau ?

Peyrerol. On voudrait tout acheter et tout goûter, des cakes aux fruits confits à la tropézienne à la fleur d’oranger mais, passion Tour de France et proximité obligent, c’est le Mont Ventoux que l’on a dégusté : mousse et crème de marron avec une ganache montée à la vanille et une compotée de clémentines. 4€ la part. Les descriptions s’envolent, les saveurs restent.
7 cours Henri Fabre
T. 04 90 36 04 91
Ouvert tous les jours (sauf lundi et jeudi) de 8h à 19h


Où acheter des produits locaux ?

Place du Vieux Marché. Cette boutique n’a pas de nom mais vous ne la raterez pas sur cette petite place du Vieux Marché, côté ville médiévale. Dans cette toute petite grotte, grand plaisir de se procurer les délices du Lubéron (tapenade, rouille, brandade, anchoïade…) des sirops artisanaux d’Eyguebelle, des nougats, de bons crus du coin et quelques cartes postales. Accueil chaleureux et simple.
Jours de marché : mardi et samedi matin + jeudi matin de juin à août

À noter, la Fête du Terroir et des circuits courts le samedi 24 juin dans la contre-allée Burrus (côté ville antique).


Comment y aller ?

En voiture : 2h26 (et 16, 30€ de péage) ou 4h10 sans autoroute

En train : Aller en TER à Orange (2h26, 16, 30€) + bus Lieutaud ligne n°4 (50 min, 2, 60€). Possibilité d’attraper des bus en gares d’Avignon et Montélimar.

Où se renseigner ?

Office de tourisme Vaison / Avenue du Général de Gaulle / 04 90 36 02 11

 

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Escapades...

Mardi 26 avril 2022 Un bon quart des rives du lac Léman se trouvent en France. Cap sur les tranquilles (au printemps) Yvoire, Thonon et Evian. Et sur le massif du Chablais auxquelles ces cités s’adossent et qui n’est pas par hasard...
Mardi 12 avril 2022 Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018, la Chaîne des Puys (et la faille de Limagne) comprend, entre autres, de tout jeunes volcans  – moins de 10 000 ans – qui abritent une pierre très prisée et une eau embouteillée, celles de...
Mardi 15 mars 2022 À trois quarts d’heure de Lyon, dans le pays du Gier et au pied du Pilat, Sainte-Croix-en-Jarez a retenu le temps des moines chartreux qui l’ont habitée durant 500 ans. Balade autour et dans ce site où on peut aussi très bien manger des produits...
Mardi 1 mars 2022 Leur nom évoque tout sauf leur solide majestuosité. Les Dentelles de Montmirail regardent le Ventoux et offrent balades, restos et vins comme s’il en pleuvait. À quelques encablures de la Drôme, déjà en PACA et à 2h30 de Lyon, bienvenue...
Mardi 15 février 2022 Villefranche, deuxième ville d’un département du Rhône remanié administrativement lors de la création de la Métropole de Lyon en 2015, se laisse visiter au gré de découvertes architecturales cachées derrière les portes de la rue Nationale. Balade...
Mardi 1 février 2022 250 habitants hors saison, 2 500 à son pic : Lélex n’a rien d’une station boursouflée et reste incroyablement abordable financièrement. De quoi aller skier, marcher ou s’embarquer en télécabine pour voir la découpe du Mont-Blanc et des Alpes....
Mardi 18 janvier 2022 Peut-être sera-t-elle capitale européenne de la Culture en 2028. Clermont-Ferrand, n’est pas que la ville-Michelin (même si l’entreprise est omniprésente) et lance sérieusement sa campagne en ce début d’année, au moment où le festival du court, le...
Mardi 4 janvier 2022 Et si on allait sur le toit du Rhône ? Le Mont Saint-Rigaud culmine à mille mètres et des poussières et, parce qu’il est un peu à l’écart de la route des vins, n’est pas aussi connu que le Mont Brouilly voisin. Balade au milieu des sapins dans...
Jeudi 16 décembre 2021 Il pleut, il mouille… autant aller voir les grenouilles. Pour faire passer l’hiver, ne reste plus que les comptines enfantines qui sont parfois de bons conseils. Cap sur la Dombes et son millier d’étangs, en pleine saison de la pêche. Avec un stop à...
Vendredi 3 décembre 2021 Aux Glovettes, à Villard-de-Lans, énorme complexe résidentiel typique des stations de ski, la majorité de l’année les appartements sont vides. Une association créée par quatre femmes fait vivre le bâtiment en dehors de la saison des neiges en le...
Jeudi 18 novembre 2021 Plus discrets, moins rutilants que les Monts d'Or, les Monts du Lyonnais se prêtent au jeu trouble de l’automne (ok c'est joli ces feuilles orangées, mais on se caille, non ?). Balade au-dessus de Mornant sur la ligne des crêtes entre le col de la...
Vendredi 5 novembre 2021 Pour que soit préservé leur métier, les cultivateurs de châtaignes ont initié il y a une trentaine d’années la création du Parc naturel des Monts d’Ardèche sur lequel pousse ce fruit délicieux, AOP, et célébré en cet automne par des fêtes...
Jeudi 21 octobre 2021 Grande cité étrangère la plus proche de Lyon (hors Genève), Turin vaut tellement mieux que l’image industrieuse qu’elle véhicule dans nos contrées. Entre la flamboyance de ses avenues napoléoniennes à arcades, la réfection de l’immeuble des usines...
Jeudi 7 octobre 2021 Elles ne sont pas spectaculaires mais les lônes du Rhône sont un paysage apaisant entre la route très fréquentée et le fleuve qui les ceinturent. De quoi aussi aller s’élever sur les coteaux viticoles tout proches. Île du Beurre, de la Platière,...
Jeudi 9 septembre 2021 C’est peut-être le meilleur moment pour y aller. Le soleil brille toujours, les Rencontres de la Photographie s’exposent encore pour quelques jours et les touristes se font plus rares. Entre la majesté des arènes, les clichés de Sabine Weiss et ceux...
Jeudi 26 août 2021 Une rando, une balade en bateau, des châteaux (oui les autres châteaux de la Loire !), des points de vue à couper le souffle, faune et flore sauvages et même une plage. À une heure de Lyon, cap sur les gorges de la Loire pour une journée...
Mardi 6 juillet 2021 Escale sur des réflexions parfaitement accessibles et stimulantes de chercheurs universitaires, le dernier numéro — gratuit — de Pop’sciences interroge les nouveaux imaginaires d’un tourisme de masse fortement modifié par la crise...
Lundi 5 juillet 2021 À à peine plus d’une heure au nord de Lyon, la Bresse est assez méconnue des gones à moins d’y être né. Pourtant avec son territoire vallonné, son poulet nec plus ultra AOC et ses fromages, cette région régale et n’est pas encore débordée par...
Mercredi 26 mai 2021 À l’extrême sud de la région Auvergne-Rhône-Alpes, les Baronnies et le Nyonsais sont le berceau des olives, truffés de balades dans une végétation qui lorgne déjà vers la Méditerranée. Avant que ne s’impose le Mont-Ventoux, halte dans ces entrelacs...
Mercredi 18 novembre 2020 Un projet original et captivant à la disposition de tous : six podcasts pour écouter les bruissements de nos contrées, des volcans de l'Auvergne aux courbes du Rhône, en compagnie de guides finement choisis, à l'exemple du philosophe Baptiste...
Jeudi 22 octobre 2020 Fermez les yeux, tentez d’oublier ce froid crispant, imaginez un endroit où à 21h, il est encore possible de sortir et où se déroule un festival… Uchronie ? Pas tant que ça. Avignon s’apprête à vivre un succédané de festivités théâtrales. Allons...
Mercredi 14 octobre 2020 Une librairie ? Un café ? Un restaurant ? Un bar à vins ? Tout cela ! A minima. Car en Haute-Loire, L’Arbre vagabond, émanation des éditions Cheyne — à l’honneur à la BM de Lyon — est aussi le point de départ de randonnées et le voisin...
Lundi 28 septembre 2020 À l'extrémité septentrionale du lac du Bourget, non loin de l'abbaye, les plaisanciers peuvent embarquer sur le canal de Savières. Et découvrir ses merveilles et sa Venise, Chanaz. Là où le temps a effectivement suspendu son vol.
Lundi 28 septembre 2020 Lovée entre la montagne et le lac du Bourget, à l'abri des regards, l'abbaye d'Hautecombe compte parmi les joyaux les plus précieux de la région. Nécropole de la Maison de Savoie, elle abrite les sépultures de ses princesses et de ses rois. Son...
Vendredi 10 juillet 2020 Y être allé, y aller, y retourner. L'Ardèche, quasi deux fois moins peuplée que la ville de Lyon, n'offre pas "que" des balades en kayaks et la copie de la Grotte Chauvet. C'est aussi une terre qui choie ses artistes à commencer par le peintre naïf...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !