Ralf König, traitement de choc(olat) pour cowboy solitaire

Ralf König roi des bédés !

Goethe-Institut

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Bande Dessinée / Ralf König est l'un des invités les plus aguicheurs de cette édition de Lyon BD Festival, où il vient présenter une relecture fabuleuse d'un héros pas habitué à un tel traitement : Lucky Luke. 

C'est peut-être bien dans les pas de côté, les chemins de traverse, que les reboot de séries phares de la bande dessinée trouvent leur plus grand intérêt : okay, on aime suivre les nouveaux Astérix repris par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, fidèles aux originaux, mais quand les héros parfois trop figés sont brutalisés par un nouvel auteur ou autrice possédant son propre univers très marqué, c'est encore mieux, à l'instar de classiques des comics américains dont s'emparent d'immenses auteurs (la trilogie Batman de Frank Miller). Alors, quand on a vu débarquer ce Lucky Luke signé Ralf König, on s'est dit que ça allait secouer sévère. Et ça n'a pas raté.

à lire aussi : Nicolas Piccato : « il y a une création de valeur dans la culture, mais elle n’est toujours pas reconnue »

Car si le dernier tome en date de la série habituelle, Un cow-boy dans le coton, était particulièrement réussi, Achdé, bien sûr, était resté fidèle au trait et à l'esprit de Morris — le dessinateur Belge ayant créé le cow-boy solitaire. L'Allemand, fan de la première heure, propulse lui Lucky Luke dans un western façon Secret de Brokeback Mountain. Ici, les cow-boys qui l'accompagnent sont gays et batifolent plus que les Dalton, une Amérindienne se nomme Sitting Butch et lorgne sur Calamity Jane... Mais le héros n'est pas devenu gay : les ayants droits du créateur ont adoubé cette relecture, mais avaient posé cette condition qui convenait très bien à l'auteur (moins le fait que Lucky soit désormais interdit de clopes au bec). 

Conrad et Paul

Si dans les albums traditionnels, on croisait des entrepreneurs du chemin de fer ayant besoin d'un Lucky Luke pour assurer leurs arrières au fur et à mesure que les rails s'approchaient de la Californie, ici c'est un importateur de chocolat suisse — M. Sprüngli — qui fait appel au solitaire pour protéger celles qui produisent l'indispensable et précieux breuvage nécessaire à sa fabrication (le lait), des vaches très spéciales.

Ralf König ? C'est la star de la BD allemande, révélé par Les Nouveaux Mecs en 1987 (plus tard adapté au cinéma) et confirmé par son hilarante série Conrad et Paul, couple de mecs basé à Cologne (comme leur créateur) permettant à l'auteur de croquer les travers de la société allemande contemporaine et ses évolutions, mettant en scène des personnages souvent homosexuels.

En partie autobiographique, son œuvre est magistrale, drôle, affûtée. On cite encore souvent Brétecher comme influence principale (elle parlait de plagiat...), lui le revendique et en est honoré. Au tour de Lyon BD Festival de faire honneur à ce meneur surplomblant la scène allemande de quarante années de carrière.

Ralf König, Choco-Boys (Dargaud)
Rencontre à la Comédie Odéon le samedi 11 juin à 14h
Dédicace à Expérience le vendredi 10 juin à 15h

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 11 juin 2021 Officiellement, la 16e édition du Lyon BD Festival se tient les 12 et 13 juin. Mais chacun sait que, dans les faits, le rendez-vous de la bande dessinée a commencé depuis une septaine déjà. Rien à voir avec quelque éviction prophylactique :...
Lundi 22 mars 2021 Parmi les futurs locataires du Collège Truffaut réhabilité figure Lyon BD Organisation, l’association à la tête du festival homonyme depuis quinze ans et à la manœuvre d’une foultitude d’événements en lien avec les univers graphiques tout au long de...
Vendredi 5 février 2021 Graphiste, illustrateur polyvalent, spécialiste en « petits mickeys et lettrages », mais aussi expert en battles dessinées, Efix a fêté il y peu vingt ans de BD… ce que sa juvénile silhouette ne laisse pas supposer. Un bonheur ne venant jamais seul,...
Mardi 18 février 2020 Après une année 2019 riche en émotions, marquée notamment par la sortie de son album Resonant Body, et par le lancement de son label T4T LUV NRG, Octo Octa ne semble pas prête de se calmer : une vague d'énergie positive qui va...
Samedi 8 juin 2019 « Il faut que tout change pour que rien ne change » disait le prince de Lampedusa. Certes, les travaux de la place des Terreaux contraignent (...)
Mardi 30 avril 2019 Lyon accueillera les 8 et 9 juin la 14e édition du Lyon BD Festival. Dévoilée lundi matin, la programmation réunit une cinquantaine de grands noms internationaux parmi lesquels Pénélope Bagieu, Étienne Davodeau, ou encore Charlie Adlard…
Mardi 30 octobre 2018 Au Couvent de la Tourette conçu par Le Corbusier, une très belle exposition est consacrée au vitrail contemporain. Avec une trentaine d'artistes d'obédiences esthétiques diverses, n'ayant qu'une foi commune : la lumière et la couleur.
Mardi 5 juin 2018 Avec la série Réfugiés d’Arte Reportage et à travers les témoignages d’une quarantaine d’auteurs et autrices de bande dessinée sur les grandes crises migratoires, l’exposition explore la manière dont le 9e art se fait porte-voix et miroir d’une...
Mardi 5 juin 2018 250 autrices et auteurs invités pour plus de 170 évènements à travers 50 lieux. Par son histoire et son écosystème, Lyon s’impose comme l’une des capitales européennes de la bande-dessinée. Et sans doute comme la plus féministe.
Mercredi 1 juin 2016 Pendant que l’immense machine angoumoisine se prend bide sur bide, au grand dam des auteurs et du public, Lyon BD Festival continue de se muscler. Une décennie seulement après sa création, l’incontournable rendez-vous lyonnais est devenu plus fécond...
Mardi 17 mars 2015 Du côté de Sainte-Foy-lès-Lyon, se poursuit la toute première édition de Sainte-Foy-lès-Bulles, qui s'intéresse aux liens de plus en plus noueux qui unissent la BD (...)
Vendredi 14 novembre 2014 On le pressentait, c'est désormais officiel (et triste) : le concert de Morrissey au Radiant-Bellevue, annulé suite à une ravageuse épidémie de gastro dans les (...)
Mardi 28 octobre 2014 On le trouve génial ou insupportable, inspiré ou emphatique, classieux ou ridicule. Quand il sort un nouvel album, même médiocre, on crie au chef-d’œuvre. Quand il publie son autobiographie, c'est directement dans la Pléiade britannique et quand il...
Mardi 23 septembre 2014 Ils sont inclassables, inattendus et/ou trop beaux pour être vrais. Dans tous les cas, nonobstant toute comparaison avec ceux mentionnés par ailleurs dans ce dossier, ces dix concerts compteront à coup sûr parmi les plus mémorables de la saison....
Jeudi 2 décembre 2010 Cinéaste au courage rare et indispensable, Chris Morris a compris qu’on pouvait rire de tout, à condition de ne pas le faire n’importe comment. Et il le prouve superbement avec "We are four lions", une comédie “djihadiste“ douce amère. L’un de nos...
Lundi 14 juin 2010 Bande dessinée / Jouissant d'un vivier d'auteurs de bande dessinée parmi les plus prolifiques du pays, Lyon a renâclé à se doter d'un salon à la hauteur de cette spécificité. Mieux vaut tard que jamais, surtout qu'en à peine cinq ans, le Lyon BD...
Vendredi 16 octobre 2009 De James Huth (Fr, 1h44) avec Jean Dujardin, Michael Youn, Melvil Poupaud, Alexandra Lamy…
Mercredi 19 avril 2006 Ringleader of the tormentors Attack / Pias

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !