La Cloche résonne dans la rue

Solidarité / Agir contre l’exclusion des personnes en grande précarité, c’est la raison d’être de l’association La Cloche. En mettant l’humain au centre de tout considération, elle déploie ses actions dans toute la France et notamment à Lyon.

Attention la Cloche dont il question ici n'a nul rapport avec le café chaleureux du même nom voisin de la place Bellecour. Cette Cloche s’inscrit ab initio dans le sillage d’une initiative lancée en 2014 par des commerçants parisiens. L’idée était de proposer des petits services du quotidien aux personnes en grande précarité. C’est pourquoi l’association fut créée, convaincue déjà de la nécessité de faire changer le regard sur la vie dans la rue. 

à lire aussi : Mamaraude : Fatima, la main tendue

Implantée dans neuf régions du territoire, c’est en 2017 que La Cloche pose ses valises à Lyon avec, à sa tête, Mélanie Dagneau. Un objectif : celui d’engager chaque citoyen, en situation de précarité ou non, à lutter contre l’exclusion. 

Un regard c’est déjà agir

Maïlys Boukharoubene, coordinatrice locale, remet en perspective la réalité de ces personnes isolées : « En 2005, un sondage est réalisé à la demande des Compagnons d’Emmaüs, révélant ainsi que 83% des SDF souffrent de l’attitude de rejet des passants et des commerçants. ». Une réalité facile à changer, comme elle l’explique : « Il n’y pas forcément besoin de beaucoup, un regard c’est déjà agir. Un peu de considération, un sourire, chacun d’entre nous peut le faire. »

Dans cet objectif perpétuel d’inclusion, différents programmes sont mis en place afin de simplifier le quotidien des usagers de l’association, mais aussi de créer du lien social. Citons par exemple Les Clochettes, une initiative d'embellissement urbain au cœur de l’Oasis de Gerland, un jardin partagé géré par La Légumerie. Une fois par mois, habitants du quartier, bénévoles et usagers se retrouvent pour jardiner. L’occasion d’un moment en commun autour d’une activité prétexte au lien social. Maïlys raconte : « On ne sait pas qui est qui. Nous ne sommes pas dans une relation aidant-aidé, c’est une vraie relation d’échange. »

Des petits services pour de grands changements

Le Carillon est LE programme historique de l’association car il est le concept ayant donné naissance à La Cloche. L’idée ? Implanter un réseau solidaire local en bas de chez soi. Un impact concret et rapide. Les Lyonnais l’ont peut-être déjà vu sur la vitrine d’un commerce de leur quartier, ce label bleu avec une cloche (logique !) accompagné de pictogrammes indiquant les services mis à disposition : recharge de téléphone, Wi-Fi, toilettes, photocopieuse... 

Les commerçants de l’agglomération ne sont pas les derniers pour démontrer leur solidarité ! La Cloche compte à ce jour pas moins de 140 commerçants dans le dispositif. A ces petits services vient s'ajouter la possibilité du « café suspendu », une consommation solidaire permettant de pré-payer des produits en attente d’une personne en précarité qui viendra le consommer. Ce concept fonctionne évidemment avec tout : repas, coiffure..

Planter des graines pour l’avenir

La Cloche veut tendre vers une société dans laquelle chacun est respecté, valorisé et a l'occasion de contribuer. L’association œuvre en ce sens en s’attelant à la sensibilisation du public. Lors d’interventions au sein des écoles et des entreprises, en présence de personnes ayant connu la rue, des graines sont plantées afin d’informer et donner les clés pour aborder ces grands ignorés.

Des activités nombreuses sont aussi proposées aux usagers afin de renouer avec la culture, trop souvent hors d’atteinte. Animée par des bénévoles avec et sans domicile, l’association ne compte pas s’arrêter là. Pour proposer plus de services et d’activités, d'autres bénévoles et des commerçants sont les bienvenus pour entrer dans le mouvement. Toutefois, la Cloche espère que son existence même n’aura, in fine, plus de raison d’être.

La Cloche
Rendez-vous tous les jeudis après-midi au Flâneur, 55 rue Sébastien Gryphe (Lyon 7e)
lyon@lacloche.org

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 29 mars 2022 L’association parisienne Le Recho inaugurait, début mars à Lyon, la première étape de son Itinéraire Solidaire : un projet itinérant réunissant habitantes et habitants de plusieurs villes de France et personnes exilées, autour de la cuisine....

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !