Johanna Cartier, sortir du trou à Kommet

Johanna Cartier

Kommet

Jusqu'au 11 février 2022 2023, mer au sam de 14h à 18h

Art contemporain / Le centre d'art Kommet consacre à l’artiste brestoise Johanna Cartier sa première exposition personnelle à Lyon, autour du thème de la vie des adolescentes à la campagne dans les années 2000.

« Et nous, on était cinq chômeurs à s’lamenter sur notre malheur en se disant qu’on se taperait bien la fille du coupeur de joint... ». Pas facile d’être une fille de la campagne dans les années 1970 (cette chanson d'Hubert-Félix Thiéfaine date de 1978), et cela ne semble guère avoir changé au XXIe siècle. C’est ce qu’affirme et montre Johanna Cartier, qui a vécu son enfance et son adolescence dans un village un peu perdu dans la « diagonale du vide », à travers son installation et ses œuvres à caractère autobiographique à Kommet.

Sur un faux gazon, trône une cage de football décorée de strass et dont les filets sont un voile de mariée. Un voile menant tout droit à un dessin quelque peu "brutaliste" d’un couple marié. À gauche de la cage, sur un mur jaune, aussi phosphorescent qu’un vaste champ de colza, se découvrent plusieurs objets, signes, citations symboliques d’une condition adolescente où, au moindre écart, une fille peut être cataloguée de facile, délurée, « tchoin ». Et est livrée comme cible à de nombreux prédateurs.

Faces cachées de la société

À partir de matériaux de récupération ou d’éléments sculptés, peints, dessinés, écrits, Johanna Cartier évoque à la fois une certaine atmosphère existentielle, et joue sur les mots et sur les choses pour dire l’étouffement adolescent, le destin sans perspective, le labour des préjugés et des étiquettes… Ou évoquer de plus rares possibilités d’émancipation et de douceur de vivre.

Le tout est drôle, piquant, vif. Et si cette exposition a un caractère très autobiographique, elle participe aussi du travail plus général de l’artiste qui documente et met en scène des pans méconnus de notre société. D’autres de ses projets ont par exemple porté sur les PMU, la vie des chauffeurs routiers, les concours canins… Un travail caustique, empathique et singulier, à découvrir à Kommet et à suivre à l’avenir.

Johanna Cartier, Terrains fragiles, amour miskine
À Kommet jusqu’au samedi 11 février

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Expos...

Mercredi 5 octobre 2022 Kashink détonne dans le paysage du street art depuis une quinzaine d’années. Sa pratique engagée se met au service d’un discours sur l’identité. À travers ses peintures de masques, elle nous raconte notre complexité, nous invite à l’embrasser avec...
Mardi 30 août 2022 Cinq belles expositions à découvrir en galeries ce mois-ci, pour s’échauffer le regard avant (ou pendant) le grand événement artistique de la saison, la 16e Biennale d’art contemporain, qui débutera mercredi 14 septembre.
Mercredi 27 avril 2022 Un mois de mai exceptionnel pour les amateurs d’expositions, avec des photographes qui sortent de leur zone de confort, une belle collection particulière d’art contemporain au MAC, un abstrait baroque, et un Jean-Xavier Renaud qui...
Mardi 12 avril 2022 Zoom sur Elie Hammond, tatoueuse nouvelle génération qui a débuté sous l'égide de Dimitri HK avant de se forger son propre style et de devenir l'une des artistes les plus en vue du moment : la globe trotteuse sera présente à la...
Dimanche 3 avril 2022 Voici notre sélection de cinq expos à découvrir ce mois-ci gratuitement en galeries, qui ose le choc des générations et des styles : de l’école lyonnaise de peinture au street-art, en passant par la photographie de William Klein. Un point...
Mardi 15 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Jeudi 3 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Mercredi 23 février 2022 Très loin d’être un musée de cire façon Tussaud, la nouvelle expo de La Sucrière revêt une réelle démarche artistique et permet de naviguer dans le courant de la sculpture hyperréaliste, jamais réellement structuré mais créé par des artistes...
Mardi 15 février 2022 Deux expositions personnelles, une exposition collective… Tania Mouraud connaît une forte actualité à Lyon. L’occasion de revenir sur cette figure importante de l’art contemporain.
Vendredi 4 février 2022 Du street-art australien au travail rigoureux du photographe Philippe Bazin, en passant par les espaces réinventés de Georges Rousse, on mélange tout dans notre shaker, ce mois-ci, pour vous inviter à découvrir plusieurs belles expositions à Lyon.
Mardi 1 février 2022 Pour entamer cette année qui verra la célébration de ses trente ans d’existence, le CHRD tombe le masque et offre les visages enfouis dans ses collections dont le fascinant ensemble de portraits peints au camp du Stalag en Silésie.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !