Les 10 sorties de la semaine à Lyon (du jeudi 25 novembre au mercredi 1er décembre)

Chaque début de week-end, on vous dévoile nos 10 bons plans pour égayer vos sorties à Lyon. Suivez le guide.

Louise Grossen / Lundi 22 novembre 2021

Jeudi 25 novembre

Concert | Malgré un nom pas terrible bien que vigoureux, les sept Suédois de Viagra Boys s'imposent depuis 2015 comme une référence courue de l'esthétique post-punk. Et quand il s'agit de convoquer la mémoire des grands anciens pour jouer le jeu des comparaisons, ce sont les noms de Joy Division, Suicide ou Fat White Family qui sortent du chapeau. Fiévreux, vibratile, hypnotique et pour l'instant encore rare. Au Transbordeur à 20h.
Tarif : 22€

En savoir +

Jeudi 25 novembre

Friperie | Les structures Ciguë Vintage, Clothe2Me et Good Mates ouvrent leur première boutique commune et éphémère à Lyon : Planète Seconde Main. Le but : rassembler des créateurs lyonnais engagés pour l'environnement afin de revaloriser les vêtements et sensibiliser le grand public à la seconde main. Rendez-vous dès 17h au 10 cours Aristide Briand à Caluire-et-Cuire pour la soirée d'ouverture. La boutique nous promet un chinage fructueux de pièces vintage à petits prix.
Tarif : gratuit

 

Bon Plan Partenaire

Vendredi 26 novembre

Musiques électroniques | Les Workflows, c’est le rendez-vous mensuel du Séquenceur. Des espaces d'échange et de transmission autour des pratiques musicales électroniques, où des artistes invités se succèdent pour échanger avec le public sur leurs méthodes de travail. Iloh (electronica / ambient) est l’invité du mois et s’installe à Collision de 18h à 21h pour dévoiler ses outils (lfos, enveloppes cycliques, randomisation et la polyrythmie, effets granulaires…).
Tarif : gratuit

En savoir +

Vendredi 26 novembre

Humour | Le roi de la punchline et chroniqueur sur France Inter Waly Dia est à l'affiche de la Bourse du Travail avec son dernier spectacle, Ensemble ou Rien : 1h20 de one-man-show bien rodé, incisif, rythmé et brûlant d'actualité, qui se penche sur le vivre-ensemble et la diversité de la France.
Tarif : de 22€ à 28€

Lire notre article

Bon Plan Partenaire

Vendredi 26 novembre

Flash tattoo | La Galerie d'Art/Café Lyon Particule nous convie de 15h à 23h à une journée spéciale flash. Trois tatoueurs – dont  Motti au handpoke, et Drunk And Slip à la machine – seront présents dans l'espace galerie, prêts à tatouer au beau milieu des expositions d'art contemporain du moment (celle de l’artiste américaine Christina A.West notamment). Le tout sur fond de tech-house groovy.
Tarif : 60€ le flash

En savoir +

Samedi 27 novembre

Féminisme | Depuis belle lurette, les femmes ont été et sont encore souvent assujetties à… leur corps : corps reproducteur, corps domestique, corps séducteur, corps tentateur… Et c'est parfois à partir de ce "lieu" d'aliénation que des mouvements de contestation et de résistance prendront leur source. Le corps se révolte, se dissémine, sort de ses gonds et de ses limites imposées. Tel est le point de vue proposé par l'exposition En corps elles à la bibliothèque de la Part-Dieu. Une exposition qui a « pour but de montrer le regard porté sur le corps des femmes et d'insister sur les luttes féministes qui ont participé et participent toujours à cette déconstruction ». On découvrira des figures clefs de l'art féminin engagé comme l'Autrichienne Valie Export et sa photographie de performance ou ORLAN et ses interrogations sur la notion d'identité… À voir de 10h à 19h.
Tarif : gratuit

Lire notre article

Dimanche 28 novembre

Théâtre | Christiane Jatahy, Brésilienne, surestimée star du théâtre en France, vient au TNP avec sa dernière création en date, très aboutie. Dans Entre chien et loup, variation sur le film Dogville, elle parvient à mêler avec virtuosité ce que jusqu'ici elle scindait en deux : témoigner de la déliquescence de son pays et explorer toujours plus l'outil vidéo. Avec des acteurs parfaits, à 15h30.
Tarif : gratuit

Lire notre article

Lundi 29 novembre

Alt-country | Après quelques reports, les Black Lips se pointent enfin à l'Épicerie Moderne pour livrer sur scène à 20h30 leur réjouissant Sing in a world that's falling apart, collection de cavalcades et de ballades country exécutées dans un monde finissant, publiée l'an dernier, cinq minutes avant la pandémie de Covid.
Tarif : de 16€ à 18€

Lire notre article

Lundi 29 novembre

Indie rock | C'est un monument d'indie rock tordu et libre comme l'air qui s'apprête à fouler la scène du Sonic à 20h en la personne d'Old Time Relijun et de son leader Arrington de Dionyso, artiste d'avant-garde. La musique d'Old Time Relijun figure un mélange entre les éructations fondues du Jon Spencer Blues Explosion, les incantations du Nick Cave démoniaque et les simagrées psycho-sexuelles d'un Ian Svenonius (The Make-Up, Nation of Ulysses, Chain and The Gang...), dispensées par un chant guttural qui emprunte à la tradition asiatique dont Dionyso est friand et surmontées d'embardées de saxophones et clarinettes trafiqués.
Tarif : 9€

Lire notre article

Mardi 30 novembre

Danse | Originaire du Brésil, formée à la danse dans son pays puis à Bruxelles, Vania Vaneau a été interprète pour certains des plus aventureux des chorégraphes contemporains : Wim Vandekeybus, Christian Rizzo, Maguy Marin… Fruit d'une résidence aux Subsistances, sa nouvelle création Nebula revient au dispositif en solo, et poursuit les questionnements de l'artiste sur les liens entre psychique et physique, intérieur et extérieur, gestes ancestraux et danse contemporaine. Première représentation ce mardi à 20h, puis jusqu’au 4 décembre.
Tarif : de 5€ à 16€

Lire notre article

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter