Le mépris

De Jean-Luc Godard (1963, It-Fr, 1h45) avec Brigitte Bardot, Michel Piccoli...

Paul Javal, scénariste, et sa jeune femme semblent former un couple uni. Un incident apparemment anodin avec un producteur va conduire la jeune femme à mépriser profondément son mari.

Notre avis : En transposant le roman de Moravia dans le monde du cinéma, Godard filme un double crépuscule : celui du cinéma classique incarné par Fritz Lang, bousculé par la modernité européenne, et celui d'un couple — Piccoli et Bardot — qui passe inexplicablement de l'amour au mépris. Un exemple rare d'œuvre à la fois très théorique et parfaitement incarnée.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter