Comme les autres

ECRANS | de Vincent Garenq (Fr, 1h33) avec Lambert Wilson, Pilar Lopez de Ayala…

Dorotée Aznar | Mardi 26 août 2008

Emmanuel, pédiatre, et Philippe, avocat, filent le parfait amour dans leur loft parisien. Seule ombre au tableau, Emmanuel veut un enfant et Philippe non. D'où clash, rencontre d'une potentielle mère porteuse sans-papiers, gags, doutes et autres quiproquos affectifs. Parti pour faire un documentaire sur l'homoparentalité, Vincent Garenq a compilé les anecdotes recueillies pour émailler la lénifiante linéarité de son script de quelques péripéties ne faisant guère illusion. L'absence totale de mise en scène, une fâcheuse tendance à enfiler les clichés comme des perles et des personnages peu crédibles malgré leur engoncement buté dans des stéréotypes “bon teint“ (Lambert Wilson et Pascal Elbé sont aussi crédibles en couple rive gauche que, disons, Laspalès et Chevallier en artistes martiaux) achèvent de caractériser Comme les autres comme une énième comédie de mœurs soumise aux diktats artistiques télévisuels. Ou le syndrome du réalisateur pétri de bonnes intentions dans son approche d'un sujet “sensible“, et qui à force de marcher sur des œufs finit par ne plus rien dire du tout…
FC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter