Cliente

ECRANS | de et avec Josiane Balasko (Fr, 1h45) avec Nathalie Baye, Éric Caravaca…

Christophe Chabert | Mardi 23 septembre 2008

Une quinquagénaire friquée se paie un gigolo trentenaire, marié et dans la dèche ; voilà un sujet qui convenait parfaitement à Josiane Balasko. Pour preuve : elle l'avait déjà traité dans un bouquin éponyme, faute de trouver des producteurs assez courageux pour le porter directement à l'écran. Plus personnel que son précédent et désastreux L'Ex-femme de ma vie, Cliente n'en est pas moins raté. Un ratage latent plus que criant, le film se contentant d'accumuler des scènes assez convenues et platement filmées, des dialogues pimentés de mots d'auteur pas toujours heureux jusqu'à un dernier tiers franchement laborieux. Ce qui manque pour que la sauce prenne, c'est le désir : les rapports Baye-Caravaca ne sont jamais charnels, alors qu'ils ne sont, au départ du moins, rien d'autre, et tout le trouble qui devrait en découler en est annihilé. Seule la description d'une banlieue multiraciale qui ne pose pas de problème à ceux qui y vivent apporte un peu de chaleur à un film étrangement désincarné et lointainement ennuyeux.
CC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter