Les pères de Vynian

Christophe Chabert | Mercredi 24 septembre 2008

Analyse / «Il y a dans Vynian trois références conscientes : Les Révoltés de l'an 2000, Ne vous retournez pas et Chromosome 3». C'est le réalisateur Fabrice Du Welz qui le dit, alors au boulot (en sa compagnie) pour décrypter ses trois films majeurs.Les Révoltés de l'an 2000 de Narcisso Ibañez Serrador
«Je suis parti des Révoltés de l'an 2000, mais je crois qu'à l'arrivée, on en est loin…». Figure révérée du cinéma espagnol grâce à son film d'épouvante La Résidence en 1969, Serrador tourne son deuxième (et dernier à ce jour) long pour le cinéma en 1976 : ¿ Quien puede matar a un niño ? (Qui peut tuer un enfant ?, stupidement traduit par Les Révoltés de l'an 2000). Un couple d'Anglais part en vacances sur une île espagnole et découvre que les habitants ont mystérieusement disparu, sauf les enfants, dont le comportement étrange conduira à un jeu meurtrier. Serrador ne fournit pas d'explications à cette soudaine pulsion sadique mais laisse entendre, via son générique, qu'il faut y lire une fable où l'enfant, victime innocente de l'Histoire, décide de faire payer aux adultes leur propre violence. Dans Vynian, l'enfant, revenu à l'état sauvage après le Tsunami vit dans une harmonie avec la nature que l'homme civilisé détruit par sa négligence. Deux contes moraux en quelque sorte…Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg.
«Je l'ai vu de nombreuses fois, c'est une inspiration décisive.» Film culte d'un cinéaste anglais lui-même culte, Ne vous retournez pas possède le même pitch que Vynian : après la mort accidentelle de leur petite fille, un couple part à Venise pour oublier la tragédie. Sur place, une voyante leur annonce que leur enfant est «toujours là», et l'homme (Donald Sutherland) croit la reconnaître sur un pont au-dessus d'un canal. La fin viendra boucler génialement ce casse-tête, mais c'est l'ambiance générale de paranoïa qui impressionne le plus. Une ambiance que Du Welz fait naître aussi dans la deuxième partie de Vynian.Chromosome 3 de David Cronenberg.
«Je voulais que Vynian ait ce côté viscéral qu'on trouve dans Chromosome 3.» Encore catalogué cinéaste underground et gore, Cronenberg tourne en 1979 The Brood (Chromosome 3) où une mère se fait soigner par un gourou étrange et extériorise sa rage en mettant au monde des portées d'enfants tueurs. La mère trop protectrice face à un père trop rationnel : Du Welz dit peu ou prou la même chose dans Vynian, et retrouve par instants la tristesse et le flottement irréel du film de Cronenberg.
CC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

La Jungle des enfants perdus

ECRANS | Cinéma / Avec «Vynian», Fabrice Du Welz emmène le spectateur dans un voyage cinématographique éprouvant, inattendu et sensoriel, pour un film limpide, fort, marquant, le meilleur de cette rentrée. Christophe Chabert

Christophe Chabert | Mardi 23 septembre 2008

La Jungle des enfants perdus

Des vagues qui s’échouent. Bruit lointain, répétitif, insistant. Un écran presque noir, traversé par quelques bulles. L’eau vire au rouge, les bulles se transforment en cellules sanguines, les vagues s’intensifient jusqu’à n’en former qu’une seule, remplissant tout l’espace sonore. Puis ce n’est qu’un long fracas sonore, un bruit blanc saturé, alors qu’on croit distinguer à l’image une femme à la chevelure flottant sous l’eau. Le spectateur suffoque, suppliant presque qu’on le sorte de là. Puis Vynian commence vraiment : Jeanne (Emmanuelle Béart) sort de l’eau en bikini ; son mari Paul (Rufus Sewell) la regarde avec un sourire plus triste que complice. Avec ce prologue expérimental mettant les nerfs à rude épreuve puis cette scène anodine et muette, Fabrice Du Welz a à peine ébauché son deuxième long métrage et déjà, il a emporté le morceau… Vynian ne sera pas, comme son précédent film, un splendide Calvaire, mais une expérience sensorielle accompagnant deux humains à la dérive après le drame par excellence : la perte d’un enfant. Vague de fondLe Tsunami est passé par là, mais le couple est resté en Thaïlande. Un soir, invité à une soirée de charité pour récolter des fo

Continuer à lire