Premières neiges

ECRANS | d’Aida Begic (Bosnie-All-Fr, 1h39) avec Zana Marjanovic, Jasna Ornela Bery…

Christophe Chabert | Mardi 30 septembre 2008

Photo : DR


Il faut vraiment avoir passé dix ans de sa vie dans les multiplexes pour s'étonner devant ce Premières neiges, insupportable catalogue de clichés du cinéma d'auteur mondialisé. Le cocktail est toujours le même : de l'Histoire floue (l'après-guerre yougoslave), un point de vue d'un misérabilisme too much (taudis, pauvreté, famille en deuil), un enchaînement narratif archivu (des cartons pour chaque jour de la semaine), des dialogues sans style au milieu de longs silences, de la caméra à l'épaule, une photo plate… Aucune cruauté, aucun humour, aucune audace, ni sur la forme, ni sur le fond. Soporifique !
CC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter