Pour elle

ECRANS | De Fred Cavayé (Fr, 1h36) avec Vincent Lindon, Diane Kruger…

Christophe Chabert | Mercredi 26 novembre 2008

Dans le puits sans fond du cinéma français en cette fin d'année, il est sûr que Pour elle surnage aisément. Plutôt bien fait, sans énorme faute de goût ou idéologie douteuse (enfin, presque), bien servi par Vincent Lindon (acteur formidable, toujours), Fred Cavayé se démarque des catas signées Ribes, Veber, Haïm ou Salles. Cela étant, ce thriller lorgnant violemment vers Prison Break est aussi un film absolument impersonnel, surproduit (musique envahissante, décors too much, lumières irréalistes) qui ne tente rien et se contente de ne pas marcher en dehors de ses plates-bandes. On aurait aimé plus d'ambiguïté dans le récit (Kruger est trop rapidement non coupable), même si le film se rattrape un peu lors d'une scène de violence inattendue et sans concession. Vite vu, vite oublié, mais pas nul : c'est déjà ça de pris ! CC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter