King Guillaume

ECRANS | De et avec Pierre-François Martin Laval (Fr, 1h25) avec Florence Foresti, Pierre Richard…

Christophe Chabert | Mardi 20 janvier 2009

Plus éloquent qu'une critique en bonne et due forme, il aurait fallu enregistrer le décalage hallucinant lors de l'avant-première entre l'arrivée triomphale des acteurs «en vrai» et les éclats de rire, plus que timides, durant les gags laborieux qui ponctuent le film. Quelque chose était dit de l'état du cinéma comique français : bon, d'accord, on sait bien que ça sent le pâté emballé pour caler un prime time sur TF1, mais on ne va pas rediffuser pour la centième fois le one woman show de Forence Foresti ! Ça tombe bien, elle prend soin de refaire sur l'écran ses personnages sur scène… Dommage qu'elle n'ait pas écrit ses répliques et qu'elle n'ait pas eu un droit de regard sur le montage, ça aurait pu dynamiser le scénario et la réalisation neurasthéniques de PEF. Dommage que King Guillaume soit un film, dans le fond, sa présentation live à toutes les séances aurait pu suffire à combler les spectateurs. CC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter