Evangelion : 1.0 You are (not) alone

ECRANS | D’Hideaki Anno (Japon, 1h38) animation

Christophe Chabert | Lundi 2 mars 2009

Petit rappel historique : au beau milieu des années 90, une série animée traumatisa une génération de spectateurs. Evangelion, sous ses apparences de récit ultra-codifié (dans un futur post-apocalyptique, des adolescents sont formés pour piloter des «méchas» géants afin de lutter contre des menaces extraterrestres), traitait d'une façon pour le moins crue des tourments du passage à l'âge adulte, le tout sous une approche mystique foutrement originale. En un pied de nez magistral mais suicidaire à ses fans comme à ses bailleurs de fonds, qui exigeaient des réponses sur les finalités de cet univers à part, Hideaki Anno déclencha avec l'incroyablement glauque End of Evangelion une polémique monstrueuse et se fit désavouer par les cohortes de geeks qui l'avait adulé. On devine, avec ce projet de remake de la série originale, le dessein à l'œuvre : redorer le blason d'une franchise qui fut l'une des plus lucratives de son temps. Les moyens ont été mis, l'ajout de la 3D se fait sans grande trahison du matériau de base et rajoute une puissance visuelle insoupçonnée. Le caractère parfois elliptique de la narration contribue à l'abstraction chère au cœur d'Anno, les scènes emblématiques de la série répondent à l'appel (au plan près !), mais du même coup, le film n'ajoute pas grand-chose à l'univers de la série, et vaut surtout pour les néophytes. FC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter