Les Vies privées de Pippa Lee

ECRANS | De Rebecca Miller (Éu, 1h33) avec Robin Wright Penn, Alan Arkin, Keanu Reeves…

Christophe Chabert | Lundi 9 novembre 2009

Casting spectaculaire (Penn, Reeves, Maria Bello, Monica Bellucci, Julianne Moore, Winona Ryder…), Brad Pitt et sa société Plan B à la production : de bonnes fées se sont penchées sur le berceau du nouveau film de Rebecca Miller. Rien de déshonorant dans ce mélodrame propret, bien écrit (Miller adapte elle même son roman à l'écran) et bien interprété, qui a le défaut de ses qualités : il manque un peu de sel. Pippa Lee, quadragénaire mariée à un éditeur accusant vingt ans de plus qu'elle au compteur, traverse une petite dépression et se remémore son passé : mère défoncée au speed, adolescence trash, mariage-sauvetage au prix de la vie d'une autre… La construction en flashbacks fonctionne pour une fois assez bien, et le film évite de verser trop tôt dans le pathos, quelques audaces sexuelles troublant même sa surface de téléfilm luxueux. Sans être indispensables, ces 'Vies Privées de Pippa Lee' se laissent regarder. CC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter