Bébé tigre

ECRANS | De Cyprien Vial (Fr, 1h27) avec Harmandeep Palminder, Vikram Sharma…

Christophe Chabert | Mardi 13 janvier 2015

L'adolescence, la place d'un immigré dans la société française, les méandres nauséabonds des économies parallèles… Le territoire qu'a choisi Cyprien Vial pour son premier film s'inscrit sur une carte bien connue du cinéma hexagonal, sans doute trop. C'est la limite de Bébé Tigre : il ne procure pas, loin de là, le frisson de l'inédit. Pourtant, l'histoire de Many, jeune adolescent indien ayant suivi les voies de l'immigration illégale pour venir travailler en France, où il a bénéficié de la mansuétude de son passeur et été adopté par une famille d'accueil aimante et attentionnée, est racontée avec une évidente volonté de laisser toute forme de pathos ou de discours sur le bas-côté.

C'est une certitude : Cyprien Vial a le sens, devenu rare, de l'efficacité, délestant son récit de toute forme de gras, puis filmant à l'os les situations, dans l'action et la vitesse. Pas le temps de se poser des questions ; l'énergie du film est celle de son héros, tiraillé entre son envie de s'intégrer et son désir de travailler pour envoyer de l'argent à sa famille. Le dilemme moral auquel il finira par être confronté rappelle ceux que l'on trouve chez les frères Dardenne, dont Vial est un disciple appliqué mais doué. On attend donc, comme souvent, son deuxième film pour tenir les promesses qu'inspire celui-ci.

Christophe Chabert


Bébé Tigre

De Cyprien Vial (Fr, 1h27) avec Harmandeep Palminder, Vikram Sharma... Bébé Tigre, c’est Many, 17 ans. Il vit en France depuis deux ans et mène la vie d’un adolescent comme les autres, partageant son temps entre les cours, ses copains et sa petite amie. Mais les responsabilités que ses parents restés en Inde lui ont confiées vont l’obliger à se mettre en danger…
Le Club 9 bis, rue Phalanstère Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

"Embrasse-moi !" de Océanerosemarie & Cyprien Vial

Du genre raté | de Océanerosemarie & Cyprien Vial (Fr, 1h26) avec Océanerosemarie, Alice Pol, Grégory Montel…

Vincent Raymond | Mardi 4 juillet 2017

Enchaînant les petites amies, Océanerosemarie est installée… dans l’instabilité. Mais lorsqu’elle rencontre Cécile, une sculpturale photographe célibataire, elle promet de changer. Chiche ? Connue pour fustiger à la scène comme à la ville les pratiques discriminatoires envers la communauté LGBT (notamment le refus d’accorder le mariage pour tous), l’autrice/actrice fait ici un grand pas en faveur de l’égalité : elle prouve qu’on peut signer en France une bluette lesbienne tout aussi calamiteuse que les navrantes comédies romantiques hétéro faisant florès. Pour autant, commettre une profession de foi qui nivelle artistiquement par le sous-sol, est-ce si productif ? Pense-t-elle RÉELLEMENT qu’il faille recourir à une esthétique de salle de bains et de sitcom réunies, un étalage de poncifs sur le “L World” et Michèle Laroque en second rôle pour faire évoluer les mentalités ? Embrasse-moi trahit une forme de candeur ; comme si Océanerosemarie avait sous-estimé la complexité du genre dont elle tente ici de s’emparer.

Continuer à lire

L'Œil du Petit Bulletin #2

ECRANS | Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo. Au sommaire ce (...)

Christophe Chabert | Mardi 6 janvier 2015

L'Œil du Petit Bulletin #2

Chaque mois, Le Petit Bulletin vous propose ses coups de cœur cinéma des semaines à venir en vidéo. Au sommaire ce mois-ci : • Hard day de Kim Seong-hun • Loin des hommes de David Oelhoffen • Bébé Tigre de Cyprien Vial • Imitation game de Morten Tyldum

Continuer à lire