Entre deux : "L'École de la vie"

Documentaire | de Maite Alberdi (Fr-Chi-P-B, 1h32) documentaire

Vincent Raymond | Mardi 14 novembre 2017

Photo : © DR


La vie quotidienne dans une école chilienne spécialisée accueillant des adultes atteints du syndrome de Down (la Trisomie 21) : le travail à l'atelier gastronomie, l'amitié et les histoires de cœur minées par les décisions des tuteurs légaux…

Maite Alberdi cadre les élèves serrés, dans une très grande proximité, à l'extrême limite parfois de l'intimité gênante (sans franchir la ligne jaune de l'obscénité), gardant parents et éducateurs dans un flou visuel volontaire. Ce dispositif tranché facilitant la focalisation sur ses héros — Rita, au régime, qui tente de soustraire du chocolat en cachette, Anita et Andrés désireux de se marier malgré l'opposition parentale —, et permettant d'adopter plus aisément leur point de vue, est sans doute la meilleure idée de ce documentaire.

L'École de la vie laisse en effet une impression mitigée, découlant pour partie des méthodes en apparence paradoxales de l'école. Certes, les élèves semblent disposer d'une liberté d'action complète et s'épanouir lorsqu'ils préparent de la pâtisserie, mais ils sont étrangement infantilisés dans des cours où on leur demande d'ânonner en cœur… « qu'ils sont autonomes ». Pourquoi un tel conditionnement collectif, qui est la négation même de la prise de conscience individuelle ?


L'École de la vie

De Maite Alberdi (Fr-Chili-PB, 1h32)

De Maite Alberdi (Fr-Chili-PB, 1h32)

voir la fiche du film


Anita, Rita, Ricardo et Andrés forment une bande de copains trisomiques qui partage les bancs de la même école depuis 40 ans. Mais ils aspirent à une autre vie. Ils voudraient juste pouvoir faire comme tout le monde: être autonome, gagner de l’argent, se marier, fonder une famille. Bref, qu’à plus de 50 ans, on ne les considère en!n plus comme des enfants! Mais est-ce que l’école de la vie leur permettra de réaliser leurs rêves ?


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter