Père fondateur : "Jean Vanier, le sacrement de la tendresse"

Documentaire | De Frédérique Bedos (Fr, 1h29)

Vincent Raymond | Mardi 8 janvier 2019

Photo : © DR


Fils de diplomate canadien, marin et homme de grande foi, Jean Vanier découvre à l'aube des années soixante les conditions misérables d'accueil des personnes en situation de handicap mental. Il crée alors la Communauté de L'Arche, devenue aujourd'hui institution internationale…

Triste exemple de documentaire juste sur le fond, mais totalement trahi par sa forme, ce portrait mettant en lumière le parcours d'un homme bienveillant flirte dangereusement avec l'hagiographie — à se demander s'il ne s'agissait pas plutôt d'une commande de L'Arche destinée à sa communication interne. Empilant les effets de style dans un zapping déroutant (noir et blanc, couleur, entretiens posés puis en mouvement…), nappé d'une musique façon sirop lourd, ce bout à bout de conversations avec Frédérique Bedos où l'intervieweuse se met autant en valeur à l'image que son interlocuteur, se révèle en définitive d'une grande indigence visuelle : les hochements et les acquiescements souriants aux propos de Vanier ayant une plus-value signifiante nulle. L'affaire aurait pu être bouclée en un 52' propre pour la télévision au lieu de se diluer ainsi en cet objet contreproductif de nature à décourager les meilleures volontés. Pas sûr qu'il s'agisse du meilleur vecteur pour rendre un hommage à l'engagement de Vanier…

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter