Et bonne santé, grand-mère ! : "L'Adieu (The Farewell)"

Drame | Vivant à New York, Billi apprend qu’on a diagnostiqué un cancer incurable à sa grand-mère en Chine sans le lui annoncer. Pire : la diaspora familiale prétexte un mariage au pays pour lui faire ses adieux. Arrivée sur place, la jeune femme hésite à révéler à son aïeule la réalité de son état…

Vincent Raymond | Mardi 7 janvier 2020

Photo : © DCM


Éternel débat philosophique, l'interrogation “toute vérité est-elle bonne à dire ?“ trouve une nouvelle vigueur dans ce film partiellement autobiographique, puisqu'il est « inspiré d'un mensonge authentique ». Car il ne s'agit pas ici seulement d'un problème de casuistique taraudant Billi, ni de la supposée lâcheté de sa parentèle, encore moins d'une omission visant à ne pas miner psychologiquement la malade, mais d'une combinaison de ces différents éléments, complexifiée par deux paramètres supplémentaires : le hiatus générationnel ainsi que le fossé culturel entre l'Orient et l'Occident — qu'Ang Lee a jadis dépeint dans Garçon d'honneur (1993). En effet, ce qui est donné pour juste ou légal dans le pays où Billi a construit sa vie et s'est imprégnée de morale culpabilisatrice protestante, n'a pas la même la valeur en Chine où prévaut encore le respect inconditionnel de l'ancêtre.

Écartelée entre ce qu'elle pense juste et la fidélité aux siens, Billi se trouve en sus désarçonnée par le gigantisme et la métamorphose de la Chine (une constante dans le cinéma actuel) autant que par l'imprécision de ses souvenirs — en cela, il évoque le récent Kore-eda, précisément titré La Vérité, scandé par l'antienne : « on ne peut se fier à sa mémoire ». Ce trouble entre deux âges, deux sociétés, en dit long sur l'instabilité voire l'insécurité des vingtenaires-trentenaires et leur difficulté à s'affirmer aujourd'hui : où peuvent-il se situer ? Là non plus, il n'y a pas de réponse…

L'Adieu (The Farewell)
Un film de Lulu Wang (É-U-Chi, 1h41) avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo…


L'Adieu

De Lulu Wang (Chine, 1h41) avec Awkwafina, Tzi Ma

De Lulu Wang (Chine, 1h41) avec Awkwafina, Tzi Ma

voir la fiche du film


Lorsqu’ils apprennent que Nai Nai, leur grand-mère et mère tant aimée, est atteinte d’une maladie incurable, ses proches, selon la tradition chinoise, décident de lui cacher la vérité. Ils utilisent alors le mariage de son petit-fils comme prétexte à une réunion de famille pour partager tous ensemble ses derniers instants de bonheur. Pour sa petite fille, Billi, née en Chine mais élevée aux Etats-Unis, le mensonge est plus dur à respecter. Mais c’est aussi pour elle une chance de redécouvrir ses origines, et l’intensité des liens qui l’unissent à sa grand-mère.


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter