Ce sera la première séance

Vincent Raymond | Jeudi 18 juin 2020

Photo : © Eskwad / Pathé Films


Comme une chanson d'Eddy Mitchell à l'envers, ou une parenthèse symbolique qui se referme… Le film Mon cousin de Jan Kounen avait été le dernier film projeté samedi 14 mars au Pathé Bellecour en avant-première en présence de Vincent Lindon et François Damiens, il sera celui de la réouverture ce lundi 22 juin à… 00h15 ! Le multiplexe de la rue de la République fait en effet partie des cinq sites retenus par le groupe au Coq en France (avec Rennes, Toulouse et Paris) à proposer des séances dès les premières heures du “Jour de la Délivrance”. Outre cette nouvelle avant-première de Mon Cousin (dont la sortie est désormais datée au 30 septembre), le thriller coréen de Yong-hoon Kim Lucky Strike, annoncé pour le 8 juillet sur les écrans hexagonaux, sera également projeté.

Mon cousin
Au Pathé Bellecour le lundi 22 juin à 00h15

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Affaires de famille : "Mon Cousin" de Jan Kounen

Comédie | Le retour de Jan Kounen, avec une comédie. Et Vincent Lindon.

Vincent Raymond | Mercredi 30 septembre 2020

Affaires de famille :

Hasard des dé/re/programmations, ce nouveau Jan Kounen va voisiner sur les écrans avec les films de Gaspar Noé et d'Albert Dupontel, auteurs avec qui le réalisateur partage une fugace figuration parmi les pensionnaires d’un hôpital psychiatrique dans Mon Cousin. Cette camaraderie rappellera à ceux qui pensent trouver ici un “simple“ buddy movie qu’ils pourraient bien en être. Certes, il s’agit bien d’une comédie de caractères reposant sur la réconciliation entre un milliardaire aigri et un exalté cyclothymique sur fond d’héritage, cousue sur mesure pour Lindon (d’ailleurs crédité au scénario) et Damiens. Mais au-delà de la farce et de la critique, il y a une interprétation à la Piccoli chez Sautet pour le premier, et une totale projection des valeurs new age de Kounen dans le personnage du second. Ajoutez l’habituelle mise en scène virtuose de l’auteur de Dobermann et vous aurez une fable oscillant entre burlesque et mélancolie, anticipant avec une redoutable acuité le besoin de nature, d’espace et de contacts humain des urbains post-confinement.

Continuer à lire

Sac d’embrouilles : "Lucky Strike" de Kim Yong-hoon

Thriller | Un employé de sauna dans le besoin découvre un sac plein de billets dans ses vestiaires ; un agent de l’immigration véreux dont la petite amie s’est volatilisée doit de l’argent à un mafieux ; des cadavres coupés en morceaux sont retrouvés ici et là. Tout est lié. Vous aimez les puzzles ?

Vincent Raymond | Mercredi 8 juillet 2020

Sac d’embrouilles :

Parasite de Bong Joon-ho ayant par son succès international vaincu les ultimes réticences du grand public à l’égard du cinéma coréen, l’heure est venue pour cette production des plus fécondes de toucher ses dividendes. Pourquoi s’en priver ? Thriller patchwork aux accents tarentinesques, Lucky Strike peut capitaliser sur l’aura de Parasite dans le registre “policier à emboîtements et retournements de situations multiples“ : Kim Yong-hoon ne se prive pas d’entremêler plusieurs fils dans son intrigue, faisant se croiser temporalités et protagonistes autour d’un seul enjeu universel : récupérer de l’argent. Un argent qui sent mauvais puisqu’il est illicite ; obtenu par corruption, usure, trafic, escroquerie, meurtre, vol, chantage, héritage… Un argent caché dans une sacoche de luxe et qui attire la mort comme une bouse le scatophage du fumier. Par sa composition chapitrée, la propension des demi-sels de l

Continuer à lire

Jan Kounen de retour avec "Mon Cousin"

Avant-Première | Cinéaste éclectique alternant documentaires, quêtes ésotériques, recherches visuelles et comédies déjantées, Jan Kounen est de retour avec un duo de choc, sauf (...)

Vincent Raymond | Mardi 10 mars 2020

Jan Kounen de retour avec

Cinéaste éclectique alternant documentaires, quêtes ésotériques, recherches visuelles et comédies déjantées, Jan Kounen est de retour avec un duo de choc, sauf erreur, inédit : Vincent Lindon et François Damiens. Les deux interprètes sont ici apparentés et l’un doit convaincre l’autre d’apposer sa signature sur un contrat. Y arrivera-t-il ? Ce qui est sûr, c’est que les deux comédiens seront présents successivement à Bron et Lyon pour un quatuor d’avant-premières. Mon Cousin Aux Alizés de Bron ​le samedi 14 mars à 16h30, au Pathé Bellecour à 17h30, à l'UGC Confluence à 17h30, au Pathé Vaise à 18h15.

Continuer à lire