"Le Peuple Loup" de Tomm Moore : rameutez-vous au ciné !

Vincent Raymond | Mercredi 20 octobre 2021

Photo : © AppleTV+


Irlande, au Moyen Âge. Son père ayant été chargé par le fourbe seigneur local d'exterminer les loups de la forêt voisine, la jeune et intrépide Robyn rêve de l'aider. Au cours d'une promenade, elle fait la connaissance de Mebh, mi-fillette, mi-louve, qui lui fera changer d'avis…

Dire qu'on a failli manquer ce joyau ! Un bruit (heureusement démenti par les faits) laissa un temps croire que Le Peuple Loup annocé il y a tout juste un an sur les écrans (!) rejoindrait Mulan ou Soul sur une plateforme SVOD sans passer par la case grand écran. C'eût été un incommensurable gâchis car comme tous les films d'animation ouvragés par Tomm Moore, sa magnifique singularité mérite de se déployer en salle. Car il reviste la légende du loup-garou (devenant ici des Wolfwalkers) autant qu'il s'approprie l'imagerie graphique celtico-médiévale pour concevoir une esthétique audacieusement rétro et spectaculairement lisible dans son design. Cette fusion spectaculaire, déjà explorée dans Brendan et le Livre de Kells et Le Chant de la mer, outre le fait qu'elle enchante l'œil, sert des contes modernes dont les enfants sortent édifiés et valorisés. Et offre aux parents un support idéal pour évoquer les rumeurs infondés, interroger la légitimité d'une loi ou affirmer l'égalité fille-garçon.

★★★★☆ Le Peuple Loup
Un film de Tomm Moore & Ross Stewart (Irl-É-U-Lux, 1h43) avec les voix de Lévanah Solomon, Lana Ropion, Serge Biavan…


Le peuple loup

De Tomm Moore, Ross Stewart (Irl, 1h40) avec Honor Kneafsey, Eva Whittaker, Sean Bean

De Tomm Moore, Ross Stewart (Irl, 1h40) avec Honor Kneafsey, Eva Whittaker, Sean Bean

salles et horaires du film


En Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, une jeune fille de 11 ans, aide son père à chasser la dernière meute de loups. Mais un jour, lors d’une battue en forêt, Robyn rencontre Mebh, petite fille le jour, louve la nuit. Désormais pour Robyn, ayant rejoint elle aussi le peuple des loups, la menace ne vient plus des loups, mais bien des hommes !

Le peuple loup est à  l'affiche dans 2 salles le mercredi 01 décembre

UGC Ciné-Cité Internationale

80 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon
Mer - sam - dim 10h40

Comoedia

13 Av. Berthelot 69007 Lyon
Mer 11h, sam 11h15
Le peuple loup est à  l'affiche dans 2 salles le jeudi 02 décembre

UGC Ciné-Cité Internationale

80 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon
Mer - sam - dim 10h40

Comoedia

13 Av. Berthelot 69007 Lyon
Mer 11h, sam 11h15
Le peuple loup est à  l'affiche dans 2 salles le vendredi 03 décembre

UGC Ciné-Cité Internationale

80 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon
Mer - sam - dim 10h40

Comoedia

13 Av. Berthelot 69007 Lyon
Mer 11h, sam 11h15
Le peuple loup est à  l'affiche dans 2 salles le samedi 04 décembre

UGC Ciné-Cité Internationale

80 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon
Mer - sam - dim 10h40

Comoedia

13 Av. Berthelot 69007 Lyon
Mer 11h, sam 11h15
Le peuple loup est à  l'affiche dans 2 salles le dimanche 05 décembre

UGC Ciné-Cité Internationale

80 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon
Mer - sam - dim 10h40

Comoedia

13 Av. Berthelot 69007 Lyon
Mer 11h, sam 11h15
Le peuple loup est à  l'affiche dans 2 salles le lundi 06 décembre

UGC Ciné-Cité Internationale

80 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon
Mer - sam - dim 10h40

Comoedia

13 Av. Berthelot 69007 Lyon
Mer 11h, sam 11h15
Le peuple loup est à  l'affiche dans 2 salles le mardi 07 décembre

UGC Ciné-Cité Internationale

80 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon
Mer - sam - dim 10h40

Comoedia

13 Av. Berthelot 69007 Lyon
Mer 11h, sam 11h15

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Le Chant de la mer

ECRANS | De Tomm Moore (Irl-Dan-Belg-Fr, 1h33) animation

Christophe Chabert | Mardi 9 décembre 2014

Le Chant de la mer

Située sur une île sauvage irlandaise, l’action du Chant de la mer fait la part belle aux légendes et au folklore celtiques, tout en racontant l’histoire simple d’un père endeuillé par la disparition de sa femme, resté seul dans son phare avec ses deux enfants. Ben, l’aîné, est têtu et aventureux ; Maïna, la plus jeune, est mutique. Leur grand-mère décide de les emmener vivre en ville, mais cet arrachement va surtout révéler les pouvoirs de Maïna et l’existence d’êtres magiques victimes d’un mauvais sort. La beauté de ce film d’animation, juste minorée par quelques longueurs scénaristiques, tient à sa capacité à recourber le fantastique et le conte sur la réalité, l’un venant éclairer et résoudre l’autre. Ici, l’univers magique est tout entier contenu dans les figures du récit, le caractère des personnages et leurs drames. Presque psychanalytique, ce mouvement n’est pas sans rappeler la manière dont Del Toro utilise le merveilleux dans ses œuvres. Comme s’il intégrait cette circularité des choses à son dessin, Tomm Moore élabore un graphisme qui préfère l’arrondi à l’anguleux, la spirale à la ligne, les vagues à l’horizon. Joli tour de force pour un joli film de

Continuer à lire