Fluxus, un état d'esprit

Jean-Emmanuel Denave | Jeudi 4 mars 2010

Mouvement / Ben est régulièrement cité parmi les artistes appartenant à la mouvance Fluxus. Les autres, innombrables, se nomment : Nam June Paik, Georges Brecht, Robert Filliou, Yoko Ono, Daniel Spoerri, Henry Flint, Wolf Vostell... On y compte même un ex-président de la Lituanie, de 1990 à 1992, Vytautas Landsbergis ! Mais plutôt que groupe constitué et bien défini, Fluxus est, comme son nom l'indique («flux», «courant» en latin), une nébuleuse pluridisciplinaire, un état d'esprit, un champ d'action et de déréliction, sous l'influence de Dada, John Cage et de la philosophie Zen. L'appellation, incontrôlée, est inventée en 1961 par l'artiste Georges Maciunas à New York, et se diffuse très vite en Allemagne de l'Ouest, à Nice en France (où Ben organise avec Maciunas un concert fluxus en 1963, et crée la même année son Théâtre Total), aux Pays-Bas, au Japon... Le "Manifeste Fluxus" donne la tonalité générale et élastique de ce non-groupe : «L'art Fluxus réprouve la distinction entre l'art et le non art, il réprouve le critère d'indispensabilité de l'artiste tout comme l'exclusivité, l'individualité, l'ambition, toute prétention au sens, la rareté, l'inspiration, la complexité, la profondeur, la grandeur, les valeurs institutionnelles». Il s'agit de faire exploser les frontières entre l'art et la vie, via une belle énergie, et ce jusqu'à ce qu'on ne sache plus trop de quoi il retourne. Concrètement, Fluxus ce sont : des œuvres singulières (les Boîtes de Brecht ou les télévisions de Nam June Paik), de l'art postal, de l'art aléatoire, des recherches expérimentales, et, surtout, un art d'attitude fondé sur le principe du happening (inventé par Alan Kaprow en 1958). Le happening, cousin de la performance, consiste en une pratique artistique directe, improvisée, spontanée, participative, tapageuse et volontiers provocatrice. Les premiers concerts Fluxus présentés en Allemagne en 1962 sont une parodie de récital classique où des artistes habillés en musiciens s'emploient notamment à, scrupuleusement, mettre en pièces un piano à queue ! JED

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter