Hessie, de fil en aiguille : une oeuvre

BF15 | La BF15 consacre une petite rétrospective à Hessie, artiste aujourd'hui encore trop méconnue. On y découvrira un ensemble d'oeuvres brodées, délicates et poignantes, datant des années 1970 et 1980.

Jean-Emmanuel Denave | Mardi 10 mai 2016

Photo : © Hessie


Pénélope des temps modernes, artiste aussi discrète que productive, Hessie a utilisé pour tous moyens de création, depuis 1968, des toiles de coton, du fil et des aiguilles... Une économie de moyens pour des œuvres à caractère minimaliste elles-aussi, qui détournent une activité à connotation domestique vers un mode d'expression artistique. « C'était l'utilisation de quelque chose qui te sert en même temps autrement. C'était un genre de récupération de la vie, quelque part » déclare l'artiste dans un entretien avec son galeriste.

"Récupération de la vie", "art de la survie" (titre de l'une de ses expositions), les fils d'Hessie semblent retenir in extremis, à la limite de la cassure, des bribes d'affects, d'idées, d'énergie vitale. Comme dans un murmure, une rumeur du monde. C'est même le mot "silence" qui donne son titre à sa première exposition personnelle à Lyon. « Le silence est une contemplation clandestine qui, comme la nuit, suspend les occupations bavardes du jour, met un frein à l'éloquence des rhéteurs, impose une sourdine à la frénétique agitation des affaires humaines » disait Jankélévitch.

L'infime

Les œuvres des séries Végétations et Écriture chuchotent à nos oreilles et à nos yeux de drôles de mots cousus, écrits dans un alphabet de signes inconnus, répétés, proches parfois des calligraphies d'Henri Michaux. Ni image (qui implique la ressemblance) ni signe linguistique (qui exclut la ressemblance), ces "écritures" naviguent entre les deux, jouent sur leur possible confusion, évoquent plus qu'elles ne signifient ou ne représentent.

D'autres œuvres présentées à la BF15 sont composées quant à elles sur le modèle de la grille : la série Grillage, la série des Trous... Mais de manière similaire, quelque chose achoppe dans ce qui s'annonçait pourtant comme une abstraction géométrique désaffectée. Quelque chose déraille, craque, délire. Ce sont de tous petits événements, une déviation d'atomes ou de lignes : un mouvement de vie.

Hessie, Silence
À la BF15 jusqu'au 28 mai

Repères biographiques

1936 : naissance dans les Caraïbes de Carmen Igartua Pellot dite "Hessie"

1960 : travaille comme copiste d'œuvres d'art à New York où elle rencontre l'artiste Dado

1962 : Hessie rejoint Dado en France

1968 : premières œuvres, les Bactéries, faites de petits points de broderies dessinant des formes ressemblant à des bactéries

1975 : exposition personnelle au musée d'Art moderne de la Ville de Paris

1977-1989 : Hessie n'expose quasiment plus son travail

2015 : la galerie Arnaud Lefebvre à Paris représente son œuvre

2016 : exposition à la BF15 à Lyon


Hessie

"Silence", broderies
La BF15 11 quai de la Pêcherie Lyon 1er
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter