Los Modernos, image et magie

Lisa Dumoulin | Mardi 19 décembre 2017

Photo : © DR


« Image et magie, ce sont les mêmes lettres et c'est la photographie » dit Edouard Boubat. C'est particulièrement vrai dans le cas des photographes mexicains, souvent considérés comme surréalistes même si leur intention de départ est très éloignée. Selon Manuel Alvarez Bravo, légende de la photographie mexicaine du XXe siècle, « elle est une écriture surréaliste en soi » et de nombreux photographes mexicains développent une poésie visuelle reflétant la réalité de leur pays, confrontant les rites et la violence de leur culture. Entre documentaire, journalisme et expression personnelle, les photos d'Hector Garcia sont fortes et esthétiques. Graciela Itubirde s'intéresse à la culture indigène mexicaine et aux confrontations entre la tradition et le contemporain, offrant des images poétiques et oniriques.

La Révolution mexicaine et l'effervescence sociopolitique et culturelle qui l'a suivi ont aussi attiré de nombreux photographes étrangers dans les années 1920/30. Dont le regard se porte avant tout sur les enjeux esthétiques et conceptuels, reléguant le "mexicanisme" et le folklore en arrière plan. Henri Cartier-Bresson y séjourne plusieurs fois, affirmant sa démarche en prise directe avec le réel. Paul Strand y renouvelle sujets et composition, entre naturalisme et abstraction. Le couple Edward Weston et Tina Modotti part à l'aventure à travers le pays et dans les milieux artistiques et politiques de Mexico.

Plus tard, d'autres photographes français tels que Bernard Plossu et Denis Roche s'en vont aussi sur les traces de ce pays mythique. Leurs photographies sont à découvrir au musée mais aussi à la galerie Le Réverbère, dont le directeur Jacques Damez est commissaire associé pour la sélection de photographies. L'exposition « Mexique, aller-retour » est conçue en écho, en prolongement, comme un pont entre continent américain et européen, moderne et contemporain. Parmi les dix photographes exposés, Pablo Ortiz Monasterio est associé aux deux sus-cités pour faire le trait d'union entre les deux accrochages.

Los Modernos
Au Musée des Beaux-Arts jusqu'au 5 mars

Mexique, aller-retour
Au Reverbère jusqu'au 3 mars


Los Modernos

Dialogues France Mexique
Musée des Beaux-Arts 20 place des Terreaux Lyon 1er
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Mexique, aller-retour

Exposition collective en écho à l'exposition Los Modernos au Musée des Beaux-Arts
Galerie Le Réverbère 38 rue Burdeau Lyon 1er
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

5 expos à voir en décembre

Sélection | ​Le Mexique, la photographie et le design graphique sont au programme ce mois de décembre. Voici notre sélection haute en couleurs et en formes pour vous réchauffer les mirettes.

Lisa Dumoulin | Mardi 5 décembre 2017

5 expos à voir en décembre

Los Modernos, dialogues France Mexique au musée des Beaux-Arts De Frida Kahlo à Henri Cartier-Bresson, de Picasso à Diego Rivera, voilà l’expo de l’hiver qui réunira tout le monde : peinture, sculpture, mais aussi - grande première - photographie, l’exposition Los Modernos fait dialoguer les grands noms de l’art moderne français et mexicain qui se sont mutuellement influencés, notamment les scènes cubistes et surréalistes. À ne pas manquer. Mexique, aller-retour à la galerie Le Réverbère En écho à l’exposition Los Modernos au musée des Beaux-Arts, dont le commissaire associé pour la collection de photographies est Jacques Damez, co-directeur de la galerie, Le Réverbère propose un accrochage plus contemporain, autour des clichés de Pablo Ortíz Monasterio, Bernard Plossu et Denis Roche. Le Mexique et ses mythes en ligne de mire, chacun à leur manière. Une invitation au voyage.

Continuer à lire