Fertilité tourmentée en Méditerranée à l'IAC

Art Contemporain | La première exposition 2018 de l’IAC invite deux grands noms de l’art contemporain : l’Américain Jimmie Durham et la Brésilienne Maria Thereza Alvez pour une traversée de la mer intérieure chargée d’humilité et d’authenticité.

Sarah Fouassier | Mardi 6 mars 2018

Photo : © Amedeo Benestante


Terre-mère

Depuis vingt ans, ce couple d'artistes migre au fil de leurs itinérances en territoire européen et méditerranéen. Jimmie Durham n'aurait plus remis les pieds les pieds dans la terre américaine de son enfance depuis 1994 ! Lui, militant engagé dans la cause des Amérindiens ; elle, activiste en perpétuelle recherche de dialogue intercommunautaire autour de problématiques sociétales et environnementales, sont réunis pour la première fois au sein d'une exposition à la forme inédite.

Le parcours se veut éloigné de tout didactisme, laissant assez d'espace au spectateur pour construire son propre récit autour de la mare nostrum, mer tiraillée entre sa condition de berceau fertile des civilisations occidentales, et de sa disposition à être devenue un véritable cercueil à ciel ouvert.
Dans un jeu de matière, de couleurs et d'objets, tous tangibles, Durham et Alvez tentent de décoloniser une certaine pensée historique et mythologique notamment en jouant avec les codes de la muséographie

Primauté de la matière

Libérer la pensée autour de cette mer sacrée avec l'appui du pouvoir authentique des matériaux, de la faune et de la flore, tel est le postulat poétique de The Middle Earth. Chacun des espaces de l'exposition prend racine dans une symbolique du vivant paradoxalement puissant et vulnérable. Aucun monumentalisme n'émane de cette monstration qui fait fi des déséquilibres nord-sud et des tourments géopolitiques.
Infimes perles, plantes, détritus ou silex sont autant de pièces qui peuplent la mosaïque d'une mer au milieu des terres, des pièces issues de la collection personnelle des artistes ou empruntées, notamment au Musée des Beaux-Arts de Lyon. Des pièces chargées d'histoire dialoguent avec les créations des artistes - sculptures, peintures, verreries - comme pour éprouver, brimer une métaphore de la conquête de la nature par la civilisation et les avancées techniques, et aussi mettre à genoux tout topique de rapport de domination.
Maria Thereza Alves & Jimmie Durham, The Middle Earth
À l'Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne jusqu'au 27 mai


Maria Thereza Alves & Jimmie Durham

The middle earth
Institut d'Art Contemporain 11 rue Docteur Dolard Villeurbanne
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter