Dix expos à cocher dans votre agenda

Bons Plans | Des grands noms avec Picasso ou Doisneau, des méconnus comme Edi Dubien, de l'Histoire et du vinyle, le graphiste du label 4AD ou encore les nouvelles expos du Musée des Confluences : on vous dévoile tout ce qui va se passer dans les mois à venir dans les galeries et musées.

Jean-Emmanuel Denave | Vendredi 11 septembre 2020

Photo : Pablo Picasso, Femme assise sur la plage, 10 février 1937 - Legs Jacqueline Delubac, 1997 - Lyon, Musée des Beaux-Arts © Succession Picasso 2020 - Image © Lyon MBA - Photo Alain Basset / Evans Mbugua, Music in Spring / © Attrape Couleurs / La Ligne Maginot, carte postale 1939, Fonds Bernard Le Marec © CHRD / Alastair Philip Wiper, Record Industry, Harlem, 2016 / Edi Dubien, Colargol is not dead, 2020-Joseph Bernard (1866-1931) Grande Baccanthe, 1912-1919. Pierre de Lens, Paris, Musée d’Orsay, © Paris, RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / Jean-Gilles Berizzi-Bernard Lantéri


Doisneau à Lyon

Le plus célèbre des photographes français, Robert Doisneau (1912-1994), fait l'objet d'une exposition originale au Musée Jean Couty. À travers quatre-vingt dix images, on découvrira ses portraits d'artistes (Tinguely, Derain, Picasso…) et quelques ateliers d'artistes (Giacometti, César…). Une seconde section de l'exposition se penche sur une commande du magazine Vogue au photographe sur la cité lyonnaise à la sortie de la guerre en 1950. Images lyonnaises inédites présentées en parallèle avec des vues de Lyon peintes par Jean Couty.

Robert Doisneau, Portraits d'artistes et vues de Lyon
Au Musée Jean Couty du vendredi 16 octobre au dimanche 11 avril 2021


Picasso à la plage

Se confrontant à ses maîtres (Ingres, Manet, Cézanne...), Picasso a peint, dessiné, sculpté de très nombreuses scènes de baignade. À travers ce thème estival et revivifiant, l'exposition du Musée des Beaux-Arts parcourt toutes les grandes étapes de la carrière de l'artiste : cubisme, néo-classicisme, surréalisme, primitivisme... Tout en présentant en parallèle de nombreuses œuvres d'autres artistes ayant influencé Picasso (Cézanne, Manet, Gauguin, Degas....), ou ayant été influencés par lui (Niki de Saint Phalle, David Smith, Francis Bacon...). Une passionnante et éclairante traversée artistique.

Baigneuses et baigneurs
Au Musée des Beaux-Arts jusqu'au dimanche 3 janvier 2021


40 ans de rêves photographiques

Il y a quarante ans, à Lyon, une poignée de passionnés créait l'une des premières galeries photo françaises : Vrais Rêves. Depuis, plus de deux cents photographes y ont été exposés, sur une ligne artistique privilégiant la créativité et l'imaginaire plastiques, davantage que le documentaire ou le réalisme. Pour fêter son anniversaire, la galerie propose une double exposition avec deux photographes : le Lyonnais René Basset (né en 1919) et l'expérimentateur d'ombres et de lumières Bernard Lantéri.

René Basset & Bernard Lantéri, Au gré du temps
À la galerie Vrais Rêves du samedi 12 septembre au vendredi 30 octobre


Les indispensables de Regard Sud

Les galeries lyonnaises sont toujours l'endroit idoine pour découvrir gratuitement des artistes méconnus. Comme à la nouvelle exposition de la galerie Regard Sud qui présente en parallèle l'artiste originaire du Kenya, Evans Mbugua, et la plus jeune Céline A. Le premier, influencé par la musique et la danse, développe une œuvre pop très graphique, et la seconde, interrogeant notre rapport à la nature, propose des œuvres hybrides aux confins de la photographie, du dessin et de la peinture.

Tu m'es indispensable, Evans Mbugua & Céline A
À la galerie Regard Sud du jeudi 10 septembre au samedi 24 octobre


Des couleurs à la Duchère

Installé jusqu'à présent dans un cadre quasi bucolique à proximité de l'Île Barbe, le centre d'art associatif L'Attrape-couleurs (créé en 2000 à l'initiative du peintre Daniel Tillier) déménage dans un cadre plus urbain : au pied de la tour panoramique du quartier de La Duchère. L'inauguration publique aura lieu à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Deux expositions sur le thème de la couleur y seront successivement présentées, réunissant une dizaine d'artistes contemporains de la région : Charlotte Denamur, Lise Roussel, Daniel Tillier, Mengzhi Zheng…

Panoramique Chromatique
À l'Attrape-Couleurs du samedi 19 septembre au samedi 7 novembre


La déconfiture

En six petites semaines (du 10 mai au 25 juin 1940), l'armée allemande balaye l'armée française. Ce qu'il est de coutume d'appeler "la débâcle" (suivie d'un exode massif) fait, depuis vingt ans, l'objet de nouveaux travaux d'historiens remettant en cause l'idée de l'inéluctabilité de la victoire allemande. Avec pour fil rouge la BD de Pascal Rabaté, La Déconfiture (Futuropolis), le CHRD revient sur cette période (à travers des objets, des photographies, des films…), en remettant en cause un certain nombre de clichés et d'idées reçues.

Une étrange défaite ?
Au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation ​du mercredi 23 septembre au dimanche 21 mars 2021


Vinyles Mania

Qui eût cru que le disque vinyle pourrait résister à toutes les révolutions de la musique sur support numérique ? En 2019, quelque 8, 6 millions de vinyles ont été vendus dans le monde ! L'exposition que lui consacre le Musée de l'Imprimerie revient sur l'histoire de cet objet, ses collectionneurs, ses fabricants et ses boutiques légendaires, et se penche en particulier sur l'intense créativité graphique pour l'élaboration des pochettes de disques. Un hommage sera rendu notamment au concepteur graphique britannique Vaughan Oliver (4AD), disparu en 2019.

Vinyles Mania
Au Musée de l'Imprimerie du jeudi 1er octobre au dimanche 21 février 2021


Le MAC fait Dubien

« Je suis un militant pour la vie et la liberté » dit, sans emphase, Edi Dubien, artiste d'une cinquantaine d'années peu connu du grand public. Le MAC de Lyon lui consacre sa première grande exposition monographique à travers quelque 300 dessins et sculptures. Œuvres qui ont pour enjeu de re-questionner sans cesse l'identité, en la faisant osciller entre homme et animal ou végétal, entre masculin et féminin, entre enfance et adolescence…

Parallèlement, le musée présente une exposition collective Comme un parfum d'aventure, liée à l'actualité de la Covid-19, où vingt artistes contemporains dialoguent avec des pièces des collections du Musée des Beaux-Arts et du MAC.

Edi Dubien, L'homme aux mille natures
Comme un parfum d'aventure
Au Musée d'Art Contemporain de Lyon du mercredi 7 octobre au dimanche 3 janvier 2021


Trois nouvelles expositions à Confluences

Le Musée des Confluences inaugure cet automne trois nouvelles expositions. La plus importante (du 16 octobre au 22 août 2021) nous conduit à Madagascar dans l'immense massif du Makay, dont les vallées isolées regorgent d'espèces végétales et animales singulières. Écosystèmes méconnus aujourd'hui menacés. Deux autres expositions de moindre envergure nous feront respectivement découvrir les Couleurs de l'Afrique (du 16 octobre au 22 août 2021) à travers masques, statuettes et vêtements, et une ribambelle d'oiseaux rares (du 18 décembre au 2 janvier 2022), avec 240 spécimens issus des collections du Musée.

Au Musée des Confluences à partir du vendredi 16 octobre


Joseph Bernard sort de l'ombre

Héritier de Rodin, le sculpteur Joseph Bernard (1866-1931) reste aujourd'hui un artiste trop peu connu. Le Musée Paul Dini se propose de remettre en lumière sa modernité et sa singularité, entre symbolisme et expressionnisme, classicisme et arts déco…. À travers une centaine d'œuvres (sculptures, dessins, aquarelles…), on découvrira les techniques particulières de l'artiste, son goût prononcé pour la volupté mais aussi la danse et le mouvement, ses apports originaux au symbolisme…

Joseph Bernard, de pierre et de volupté
Au Musée Paul Dini à Villefranche-sur-Saône du dimanche 18 octobre au dimanche 21 février 2021

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Cinq expos à voir cet été

Bons Plans | Du XIXe au XXIe siècles, des frères Flandrin à Weerasethakul, voici notre sélection éclectique des expositions d’art à ne pas manquer cet été.

Jean-Emmanuel Denave | Jeudi 15 juillet 2021

Cinq expos à voir cet été

Apichatpong Weerasethakul, entre rêve et réalité Le cinéaste (Palme d’or à Cannes en 2010 pour Oncle Boonmee…) et artiste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul investit l’ensemble des espaces de l’IAC pour un véritable trip en images vidéo. De salle en salle, on est immergé, entre rêve et réalité, dans différents dispositifs de projections, où l’on découvre de jeunes gens jouant avec un ballon de feu, un couple se promenant dans un jardin de sculptures, d’étranges chiens fantomatiques… Un parcours hallucinant ! Apichatpong Weerasethakul, Periphery of the night À l’Institut d’Art Contemporain à Villeurbanne jusqu’au 28 novembre La fratrie Flandrin Auguste, H

Continuer à lire

VinylesMania : Vinyle, Vidi, Vici au Musée de l'Imprimerie

Graphisme | Au long d'une exposition sacrément futée et fureteuse, le Musée de l'Imprimerie et de la Communication Graphique célèbre le retour aussi triomphal et paradoxal du vinyle ces dernières années, remonte à sa genèse et en explore les singularités. À voir les oreilles grandes ouvertes. Et prolongée jusqu'au 29 août.

Stéphane Duchêne | Mercredi 21 octobre 2020

VinylesMania : Vinyle, Vidi, Vici au Musée de l'Imprimerie

On pourrait appeler "paradoxe du vinyle" le fait qu'un objet symbole du matérialisme moderne ayant connu une extinction de masse se mette à revivre sur le marché alors même que la dématérialisation a triomphé de tous les supports. On a longtemps pensé que le CD, cette invention sonore si révolutionnaire et si pratique, avait définitivement supplanté le disque vinyle. Puis la dématérialisation a fait son œuvre avec l'arrivée du téléchargement (ah, cette époque où il fallait une journée pour télécharger un fichier mp3), puis des plateformes de streaming, et l'industrie du disque a plongé, ringardisant définitivement la forme évoluée du disque. Au final, c'est le dinosaure vinyle qu'on a ressorti des glaces de l'oubli et du grenier de papy pour repeupler les rayons des disquaires et les salons domestiques. Tout cela parce que la dématérialisation, grande pourvoyeuse de nostalgie et de paradoxal désir de possession, a fait du 33t répudié un fétiche, un totem d'appartenance à une caste de (plus ou moins) passionnés. Et si l'on veut comprendre (ou pas) pourquoi, il faut se rendre à l'exposition

Continuer à lire

Robert Doisneau exposé au Musée Jean Couty

Photographie | Le Musée Jean Couty propose une exposition inédite autour du photographe Robert Doisneau, intitulée Portraits d'artistes et vues de Lyon, du vendredi 16 (...)

Léa Zaïdat | Mardi 25 août 2020

Robert Doisneau exposé au Musée Jean Couty

Le Musée Jean Couty propose une exposition inédite autour du photographe Robert Doisneau, intitulée Portraits d'artistes et vues de Lyon, du vendredi 16 octobre au dimanche 11 avril 2021. Artiste émérite et populaire (Prix Balzac, Grand Prix National de la Photographie...), le natif de Gentilly a réalisé dans les années 1950 un reportage sur la ville de Lyon dans l'après-guerre pour le compte du magazine Vogue, lequel sera exposé dans la première partie du parcours. La seconde partie de l'exposition témoigne de ses rencontres artistiques et des nombreux portraits qui en sont nés : Picasso, Giacometti, la fratrie Duchamp, le couple Saint Phalle-Tinguely... Les visiteurs découvriront quatre-vingt-dix photographies dont vingt n'ayant jamais été mont

Continuer à lire

Picasso, vamos a la playa

Musée des Beaux-Arts | L’exposition Picasso, baigneuses et baigneurs réunit quelque 150 dessins, sculptures et peintures de Picasso sur ce motif et… de nombreux autres artistes l’ayant influencé (Ingres, Cézanne, Manet, Degas...) ou ayant été influencés par lui (Francis Bacon, Niki de Saint Phalle…). Soit une double et passionnante traversée au fil de l’eau : de la modernité et de l’œuvre profuse de Picasso.

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 8 juillet 2020

Picasso, vamos a la playa

« Cela fait des années que je désirais faire une exposition autour de la Femme assise sur la plage de Picasso » s’enthousiasme Sylvie Ramond devant la presse. Un rêve qui se réalise presque idéalement en plein mois de juillet pour la directrice du musée et co-commissaire de Picasso. Baigneuses et baigneurs, avec Émilie Bouvard, ancienne conservatrice du Musée Picasso à Paris. Dans l’exposition, ce tableau de Picasso (voir notre encadré) côtoie deux autres baigneuses, peintes elles-aussi en février 1937, et très rarement réunies ensemble. Cette même année, Picasso s’attellera à la composition de... Guernica. Pour l’heure, en février, le peintre renoue avec son goût pour les baigneuses, dont les premières dataient de 1908, et les plus connues jusqu’alors étaient celles de la série dite des baigneuses de Dinard de 1928. À travers ce motif, comme Sylvie Ramond nous le rappelle, « Picasso voulait rivaliser avec ses maîtres (Ingres, Manet,

Continuer à lire

Les expositions de Thameur Mejri et de Mary Sibande reportées

Musée d'Art Contemporain | Du côté du Musée d'Art Contemporain, on ne s'inquiète pas pour le choix de la date d'ouverture post-confinement : le musée est fermé (...)

Sébastien Broquet | Lundi 25 mai 2020

Les expositions de Thameur Mejri et de Mary Sibande reportées

Du côté du Musée d'Art Contemporain, on ne s'inquiète pas pour le choix de la date d'ouverture post-confinement : le musée est fermé pour plusieurs mois, pour travaux, et doit ouvrir de nouveau ses portes mi-septembre, ce qui reste d'actualité. Par contre, le programme des expositions est sensiblement chamboulé : les expositions de Thameur Mejri et de Mary Sibande (photo) qui étaient prévues dès septembre sont repoussées à 2021, quand la situation sanitaire sera plus claire. Celle de Edi Dubien reste elle programmée de mi-septembre 2020 à début janvier 2021. Le musée dirigé par Isabelle Bertolotti annoncera prochainement les deux expositions qui viendront en remplacement sur cette même période et occuperont les second et troisième étage du bâtiment.

Continuer à lire

Les expos à ne pas manquer cette année

Art | Les expositions de ce début d'année nous emmèneront en bord de plage avec Picasso, parmi différentes formes de contre-cultures futuristes avec Fabien Giraud et Raphaël Siboni, ou s'attarderont sur les figures moins connues d'Edi Dubien, Oumar Ly ou Claire Vaudey : visite guidée.

Jean-Emmanuel Denave | Mardi 7 janvier 2020

Les expos à ne pas manquer cette année

Avec une bonne édition de la Biennale d'Art Contemporain et une passionnante exposition consacrée au drapé (au Musée des Beaux-Arts jusqu'au 8 mars), la saison a commencé sur les chapeaux de roue ! Et l'année 2020 s'annonce sous de très bons augures, avec pour premier grand rendez-vous une exposition autour du thème des baigneuses chez Picasso (au Musée des Beaux-Arts du 18 mars au 13 juillet), avec pour point d'accroche la si étrange et si touchante Femme assise sur la place (1937) que détient le musée depuis le legs Delubac en 1997. De l'autre côté du spectre artistique, on attend aussi beaucoup des deux larrons quadragénaires de l'art contemporain français, Fabien Giraud et Raphaël Siboni qui occuperont tous les espaces de l'Institut d'Art Contemporain (du 21 février au 3 mai) avec un important dispositif artistique, rassemblant sculptures, vidéos et performances, pour envisager les futurs possibles

Continuer à lire

Ce qui vous attend dans les musées

Les Expos à venir | Un mastodonte avec Picasso, une intéressante perspective autour du drapé, des locaux à Villefranche et des découvertes : voici ce qui va se passer dans nos musées cette saison.

Jean-Emmanuel Denave | Mardi 17 septembre 2019

Ce qui vous attend dans les musées

Picasso voit triple Comme Monet, Van Gogh et quelques autres, Picasso est un artiste bankable depuis plusieurs années. Lyon et sa région n'échapperont pas à la règle, même si les musées font l'effort d'approcher le maître andalou sous des angles originaux. Nos voisins du Musée de Grenoble ouvrent la marche avec Picasso au cœur des ténèbres (1939-1945) en se focalisant sur le travail de Picasso pendant la guerre à Paris. Parallèlement, à La Sucrière à partir du 11 octobre, Imagine Picasso proposera une plus spectaculaire immersion, en images projetées de quelque deux-cents œuvres de l'artiste. Enfin, du 18 mars au 13 juillet, le Musée des Beaux-Arts s'attellera à une relecture du thème de la baigneuse dans l’œuvre de Picasso et de quelques autres artistes du 19e siècle l'ayant influencé. Imagine Picasso À La Sucrière à partir du vendredi 11 octobre 2019 Picasso Au Musée des Beaux-Arts du 18 mars au 13 juillet 2020

Continuer à lire