Lyon : Ceysson & Bénétière, nouvelle galerie d'art contemporain

Jean-Emmanuel Denave | Jeudi 17 juin 2021

Photo : © V. de Mollerat


Excellente nouvelle pour les curieux d'art contemporain : la prestigieuse galerie Ceysson & Bénétière ouvre un grand espace à Lyon (300 m²), à quelques pas du Musée des Beaux-Arts. Créée en 2006 à Saint-Étienne, la galerie Ceysson & Bénétière s'est ensuite développée à Paris, à Genève, au Luxembourg et à New York.

L'ouverture à Lyon est prévue le vendredi 18 juin à partir de midi, avec une exposition de Claude Viallat, membre fondateur du groupe Supports/Surfaces, et artiste connu pour son motif d'empreinte décliné d'œuvre en œuvre…

C'est un artiste emblématique de la galerie Ceysson & Bénétière qui défend les membres de Supports/Surfaces (Louis Cane, Daniel Dezeuze, Vincent Bioulès…), mais aussi bien d'autres figures de l'art contemporain comme ORLAN, Mounir Fatmi, Daniel Firman, Tania Mouraud, Bernard Venet…

Claude Viallat, Bâches militaires
À la Galerie Ceysson & Bénétière du vendredi 18 juin au samedi 31 juillet
21 rue Longue, Lyon 1er

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Claude Viallat expose à la Galerie Ceysson & Bénétière

Art Contemporain | À quelques pas du Musée des Beaux-Arts, la Galerie Ceysson & Bénétière propose un nouvel et vaste espace d’exposition sur deux niveaux. Créée en 2006 à (...)

Jean-Emmanuel Denave | Mercredi 30 juin 2021

Claude Viallat expose à la Galerie Ceysson & Bénétière

À quelques pas du Musée des Beaux-Arts, la Galerie Ceysson & Bénétière propose un nouvel et vaste espace d’exposition sur deux niveaux. Créée en 2006 à Saint-Étienne la prestigieuse galerie d’art contemporain s’est ensuite implantée à Genève, au Luxembourg, à Paris et à New-York. L’artiste "Supports/Surfaces" Claude Viallat inaugure les cimaises avec plusieurs œuvres récentes, jusqu'au 31 juillet : des bâches militaires découpées sur lesquelles il a peint sa fameuse "empreinte" (un quasi rectangle). Pierre Collet, responsable de la galerie lyonnaise, nous annonce pour la suite deux expositions monographiques prometteuses, l’une consacrée au pape du minimalisme américain Frank Stella, et une autre à ORLAN.

Continuer à lire