Willkommen

Dorotée Aznar | Jeudi 10 novembre 2011

Photo : © Serge Tanet


Insomniaque / Quiconque a déjà mis les pieds à Berlin rêve d'en ramener un petit bout chez lui. Thomas Dufour, commerçant lyonnais, est allé au bout de cette envie en montant le Kaffe Berlin, voisin de palier du Ninkasi Sans Souci. Bien sûr, à Lyon, impossible de tenir les bas tarifs de la capitale allemande. Les Bionades, ces fameuses limonades bio, bonnes alternatives à l'alcool sont à 2, 80€. Pas de brémoise Becks au rayon bière mais l'incontournable Pilser est bien là, en bouteille de 0, 5 litre comme il se doit. Côté nourriture, tout n'est pas allemand, loin s'en faut et les currywurst, ces fameuses saucisses au curry inventées chez Konnopke, sous un pont de S-bahn au cœur de Prenzlauer Berg, n'ont pas la saveur des vraies. Mais qu'importe puisqu'il ya aussi des boulettes, du fromage, des bretzels et de nombreuses salades. La déco du lieu est un mix entre le roots et le bon goût allemand : un mur aux pierres apparentes et les autres côtés tapissés de belles photos noir et blanc de la capitale. Et même si l'ostalgie est un mal bien occidental réservé à ceux qui ont eu la chance de ne pas connaître la dictature de la RDA (cachez-moi ce portrait d'Honecker que je ne saurais voir), il reste le bon son berlinois pour se gaver de cette musique qui s'exporte dans les meilleurs clubs du monde et attire des easyjetsetteurs au Panorama Bar ou au Week-end Club chaque fin de semaine. Au programme du Kaffe Berlin, des quizz musicaux, des dj sets tous les jeudis. Et la diffusion (gratuite) vendredi à 21h du classique mais indispensable film Berlin calling.
NP

Kaffe Berlin, 26 cours Albert Thomas, Lyon 8e

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter