Le Village des Créateurs ouvre un pop-up store

Tendance | Point météo : il fait gris à 14h, nuit à 17h44 et froid tout le temps. Point métro : la saison des grincheux a repris. Point sourire : une réjouissante boutique éphémère ouvre le 19 novembre en Presqu’île.

Julie Hainaut | Mardi 15 novembre 2016

Photo : Marion de MMM, Julien de Arsène & Laurent, Julien de Datta et Delphine du Village des Créateurs © Anne Bouillot


Le Village des Créateurs ? « Ah, oui, déjà entendu parler, c'est quoi déjà ? » « C'est pas le truc paumé dans les Pentes, ça ? » « Ah non mais c'est hyper cher les produits de créateurs, jamais tu me traîneras là-bas, tu entends ? » Stop.

À partir du 19 novembre, vous n'aurez plus d'excuses : le Village des Créateurs se déplace en hypercentre pendant un mois et demi et vous prouve, à coup de mobilier vintage, bijoux innovants, livres improbables et autres habits élégants, que qualité et prix doux peuvent aller de pair. « Le Village des Créateurs est plutôt visité par les touristes et les Lyonnais de notre quartier. Les autres n'ont malheureusement pas toujours le réflexe de grimper jusqu'au 19 de la rue René Leynaud pour trouver un produit original. Nous avons besoin de nous affirmer et nous faire mieux connaître. D'où l'idée d'habiter jusqu'à la fin de l'année ce showroom de 300m2 situé en plein centre afin de montrer au public qu'on peut dénicher des cadeaux de noël de qualité, créés dans la région et à petit prix (dès 10€) » explique Isabelle Gleize, la directrice du Village.

300m2 de pépites locales

Dans un univers épuré – béton brut, tables en bois – qui a vu notamment passer le café-restaurant éphémère de la Biennale de la Danse, une dizaine de créateurs proposeront leurs jolies pépites : Arsène & Laurent et leur chic vestiaire masculin, Louie et son prêt-à-porter féminin intemporel, Marie-Antoilette et ses collants fantaisie, KLS et ses lunettes personnalisables, Maison Martin Morel (MMM) et son dressing dédié aux femmes, EPH Sérigraphie et ses t-shirts rigolos, Moderaphia et ses sacs raffinés, Sioou et ses tatouages éphémères, Odiora et ses bijoux pour appareils auditifs…

Parmi eux, deux Lyonnais se sont greffés au projet. On retrouvera le mobilier vintage de Mein Lieber Lyon, et – ô joie ! – les livres pointus sélectionnés par Julien Mariette qui vient tout juste de fermer – ô tristesse ! – sa librairie-galerie Datta, avant – ô espoir ! – de trouver un nouvel emplacement en 2017. « Je reconstruis l'univers de ma boutique dans ce pop-up store éphémère, avec un coin bijoux (réalisés par les lyonnaises Pulp Jewels et Louise Vurpas), un espace édition (livres graphiques, revues design…) et un emplacement consacré à la mode (sweats Safe Camp et tenues tout confort imaginées par Amandine Leforestier). »

Plus qu'une boutique éphémère, ce pop-up store entend être un véritable lieu de vie et d'échanges : on pourra y boire un verre, déguster les mets efficaces du Café Cousu, deviser avec les créateurs… On parie qu'après le 31 décembre (date de la fin du pop-up store), le 19 rue René Leynaud sera votre nouveau QG ?

Pop Up Store Village des Créateurs
3 rue Grolée, Lyon 2e
Du 19 novembre au 31 décembre
Soirée d'ouverture le 22 novembre de 18h30 à 21h

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Le Food Market revient à Lyon

Street food | Le Food Market revient à Lyon samedi 24 juin.

Lisa Dumoulin | Samedi 24 juin 2017

Le Food Market revient à Lyon

Le Food Market revient à Lyon samedi 24 juin pour faire goûter la cuisine de rue, préparée par des chefs lyonnais. Sur les étals du marché on retrouvera le Café Sillon avec un sandwich à la seiche, le Café Arsène avec un saumon gravlax, le restaurant Messob et ses spécialités ethiopiennes, La Cagette à Malek et ses mezzés, le Café Cousu avec des brochettes, Huuue Cocotte avec un pad thaï poulet et coriandre... mais aussi des desserts, des cafés glacés Extrait, du cidre Appie, des bière Ninkasi et des vins naturels tout droit venus de chez Vercoquin. A déguster place Saint Louis de 12h à 21h30.

Continuer à lire

Odessa Comptoir ou le mélange des cultures

Bar à Manger | Un mur jaune, des tables en formica et du vin nature : il ne nous en fallait pas plus pour pousser la porte de ce nouveau bar à manger, installé en lieu et place de l’ex Café Cousu, en face du Village des Créateurs.

Julie Hainaut | Mardi 30 mai 2017

Odessa Comptoir ou le mélange des cultures

Clin d’œil au quartier melting-poté le plus cool de Brooklyn – Little Odessa –, le nouveau repaire d’Antoine et Mathieu se veut un lieu d’échanges et de mélange des cultures, aussi bien dans les oreilles (on a entendu du Ben Harper et du Nina Simone), les gosiers (réveil des papilles assurés) ou sous le coude (du vin, toujours du vin, vous commencez à saisir nos choix éditoriaux, non ?). Depuis toujours, ces deux frères globe-trotters – ils ont vécu, entre autres, à Helsinki, Buenos Aires, New York, Berlin et Barcelone – avaient l’envie de monter leur propre bar. L’opportunité est arrivée un peu par hasard. Le Café Cousu s’arrête – l’équipe a filé du côté des quais du Rhône pour co-créer le fameux nouveau spot estival À la piscine –, les deux frères, tous deux salariés du lieu, décident alors de le reprendre et de le transformer à leur sauce. « Nous avons baigné dans la culture juive de l’Europe de l’Est. Odessa est une référence au quartier new-yorkais mais également à la Russie, la Crimée, ville de notre grand-mère et de nos origines. L’idée de ce bar à vin et à manger est de mettre en avant les mets du monde, de mêler la tradition de l’Eu

Continuer à lire

Traboule Kitchen : une cuisine saine dans un bol sain

Restaurant | Un nouveau café-cantine vient d'ouvrir dans le Village des Créateurs. On y vient pour grignoter, en terrasse ombragée, tartes salées, parts de cake et mystérieux "buddha bowls".

Adrien Simon | Mardi 16 mai 2017

Traboule Kitchen : une cuisine saine dans un bol sain

Elle a pris un coup de jeune, la rue Leynaud : trottoirs élargis, places de stationnement supprimées... Comprendre : "ce quartier n’est pas fait pour se garer, mais pour flâner" ! La mairie rêve de voir les touristes grimper le bas des Pentes pour chiner, pour manger. Mais boutez les voitures hors des rues, elles reviennent par l’escalier. Comme cette Peugeot 107 qui a récemment descendu les marches reliant la rue Burdeau à sa parallèle... Elle n’est jamais arrivée en bas, ce qui l’aurait conduite dans le très prisé passage Thiaffait. Cette fameuse traboule, aux deux escaliers monumentaux, est l’épicentre de la réhabilitation (certains diraient la "gentrification") du quartier. La petite histoire dit que ce passage, construit en 1828, était devenu dans les années 1980 un "coupe-gorge". Il fut rénové au début des années 2000, pour en faire une pépinière d’entreprises de mode. En novlangue on appelle ça un « réel activateur de réseaux et créateur d’opportunités, un accélérateur de business et facilitateur de quotidien ». L’idée de la municipalité était alors d’attirer « les jeunes créateurs qui correspondent à la [future nouvelle] image du

Continuer à lire

Prochain Ciné Brunch le 16 février

ECRANS | Notre prochain Ciné Brunch se tiendra dimanche 16 février à 10h45. On vous rappelle le déroulé de ce rendez-vous dédié aux cinéphiles intrépides et organisé avec la (...)

Benjamin Mialot | Jeudi 6 février 2014

Prochain Ciné Brunch le 16 février

Notre prochain Ciné Brunch se tiendra dimanche 16 février à 10h45. On vous rappelle le déroulé de ce rendez-vous dédié aux cinéphiles intrépides et organisé avec la complicité du Comœdia et du Café Cousu - Présentation des bandes-annonces des films les plus attendus ;- Projection d'un film-mystère en avant-première ;- Brunch autour duquel vous pourrez échanger avec les équipes du journal et du cinéma. Il vous en coutera 15, 80 € pour la totale (film + brunch) ou 4, 80€ pour le film uniquement. Dans les deux cas, direction les caisses du Comœdia (13 avenue Berthelot, Lyon 7) pour les préventes.

Continuer à lire